Aller au contenu principal

Nevers Agglo Dans Ma Poche est une application vous offrant de faciliter votre quotidien à Nevers et dans son agglo.

Nevers Agglo Dans Ma Poche

Appli dispo sur GooglePlay et AppStore
Le prochain Caf'échange aura lieu jeudi 19 décembre à 18 h 15, à Céréa - Le Banlay (49 boulevard Maréchal Juin).

Caf'échange #35

Jeudi 19 décembre à 18 h 15 - Céréa Banlay
D'un bout à l'autre de Nevers, célébrons ensemble les fêtes de fin d'année.

Nevers en fête

Du 1er au 31 décembre
Découvrez les mille et une facettes du trompe-l’œil avec l'exposition temporaire du musée de la Faïence et des beaux-arts Frédéric-Blandin.

Expo trompe-l'oeil contemporains

5/10 > 29/12 - Musée de la Faïence et des Beaux-arts

La redynamisation du cœur de ville

La redynamisation du cœur de ville, un enjeu majeur pour la Ville de Nevers.
Une politique de revitalisation pérenne et un projet de redynamisation global du cœur de ville de Nevers est actuellement mis en place via un ensemble de leviers très variés : urbanisme, habitat, commerce, mobilité et accessibilité, numérique, animation...

L’approche foncière

  • Nevers se met en vitrines

Dès 2015, l’occupation et la mise en valeur des vitrines vacantes par des expositions temporaires ou l’installation de trompe-l’œil a été une première étape. Au-delà de l’esthétique, cette action a permis d’engager le dialogue avec les propriétaires, d’améliorer l’attractivité commerciale de ces locaux et leur visibilité, en suggérant notamment des secteurs d’activité déficitaires, comme les métiers de bouche.

  • Mobiliser les acteurs de l’immobilier commercial

En multipliant les rencontres entre le maire et les propriétaires fonciers, en informant de la politique municipale mise en place et en collaborant avec les agents immobiliers, les échanges permettent d’entretenir un dialogue de fond fructueux et d’amener à la réoccupation de locaux vacants.

  • Taxes sur les friches commerciales

En complément de cette approche incitative, un volet coercitif a été mis en place afin d’inciter les propriétaires à adapter leurs loyers à la situation économique actuelle, dans une volonté de recommercialisation des locaux vacants : ainsi, une taxe majorée est mise en place sur les friches commerciales.

  • Plan façades

La Ville de Nevers contribue avec l’OPAH (Opération programmée d'amélioration de l'habitat) à l’aide à la rénovation des façades des commerces de centre-ville.

La place Mancini © Sarah Belin

 

L’environnement urbain

Après la rue du 14-Juillet, la rue Saint-Martin et l'avenue Pierre-Bérégovoy laissent désormais une large place aux modes de déplacements doux (vélos, piétons) et favorise ainsi le confort des habitants et consommateurs du centre-ville.
Un partenariat a été mis en place entre la Ville de Nevers et les commerçants afin de d’amener un peu de nature en ville, par le financement et l'entretien de bacs à fleurs et par le soutien du dispositif de fleurissement participatif. Ponctuellement, un pavoisement des rues commerçantes est mis en place à l’occasion de grands événements sportifs ou culturels.

L’animation commerciale

La création d’un poste de manager de commerce et la mise en place d’une plateforme d’accueil des porteurs de projets (plus de 100 personnes rencontrées chaque année) ont permis de développer un mode de concertation avec les commerçants.

En complémentarité du commerce sédentaire, l’accent a également été mis sur l’animation et la redynamisation du marché couvert Carnot ainsi que des marchés de plein air, parallèlement à l’organisation des tournées des food trucks au succès grandissant.

Carnaval au Marché Carnot (2017) © Ville de Nevers

Soutien aux associations commerçantes

Depuis 2014, les subventions de fonctionnement aux associations commerçantes ont quadruplé. Les partenariats se multiplient pour l’organisation de manifestations événementielles (L’Arrosoir, le petit train de Noël, etc.).
La concertation avec les commerçants est favorisée par l’organisation de réunions bimensuelles entre le maire et les commerçants, permettant d’aborder des sujets variés.
Des dispositifs de soutien à l’activité commerciale et artisanale sont aussi mis en place, comme le Prêt Vitrine Rénovée, ou les prestations proposée dans le cadre du FISAC (lire plus bas).

 

Droit de préemption commercial

Un périmètre de sauvegarde sur lequel s’appliquera le droit de préemption a été défini ; il permet de préserver la diversité des activités commerciales du centre-ville en fonction des besoins de la population, en étant informé de tout projet de cession de fonds ou de bail, permettant ainsi d’anticiper l’évolution du dynamisme commercial.

 

Accessibilité

L’accessibilité des consommateurs est favorisée par le passage au stationnement gratuit en centre-ville (zones bleues 2 h en hyper-centre, zones blanches alentour). Parallèlement, la Coursinelle, navette gratuite de centre-ville, apporte un complément de circulation, alors que les bus de gros volumes sont limités.
Certains secteurs bénéficient d’une piétonisation totale ou saisonnière (rue du 14-Juillet et place Carnot, quartier Saint-Arigle).

 

Vue sur la rue Saint-Martin, une des principales artères commerçantes de centre-ville © Gildas Bizeul

Des projets partenariaux globaux

  • FISAC (Fonds d’Intervention pour les services, l’artisanat et le commerce)
Fondée sur une approche à la fois économique et urbanistique, la démarche FISAC a pour objet de porter un regard objectif sur la situation du commerce de centre-ville, d’élaborer une stratégie offensive, cohérente et concertée de positionnement commercial et artisanal.

Les actions proposées par la Ville de Nevers ont été désignées comme éligible aux subventions FISAC 2016, en partenariat avec la Chambre de commerce et d’Industrie de la Nièvre et la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Nièvre, et en lien avec l’association commerciale Les Vitrines de Nevers.

Ce programme sera réalisé jusqu’en janvier 2020 avec des actions concernant notamment :

  • la mise en œuvre du droit de préemption commercial ;
  • la définition de stratégies d’implantation commerciale ;
  • l’aide à la rénovation de devantures commerciales (prêt vitrine rénovée) ;
  • l’accompagnement à l’installation des porteurs de projet (guide) ;
  • des diagnostics de développement commercial, de performance artisanale, de site web ;
  • des formations au numérique, au patrimoine touristique et culturel ;
  • la création de site web ;
  • le financement du site Internet commerçant, de la carte de fidélité de centre-ville, des actions de communication commerçantes sur l’accueil des touristes et nouveaux arrivants ou l’adaptation des horaires d’ouverture.

 

  • Démonstrateur de centre-ville et Action Cœur de ville  
Nevers fait partie des 10 villes et collectivités retenues à l’échelle nationale par la Caisse des dépôts et consignations, dans une démarche d’expérimentation et d’innovation pour rechercher une attractivité nouvelle de leur centre-ville. Il s’agit d’utiliser de nouveaux mécanismes tels que l’accompagnement de l’expérimentation par des moyens d’ingénierie, le soutien de projets privés, d’outils numériques, d’aide à l’accession à la propriété et le test de nouvelles offres (comme le stationnement intelligent). Tous ces leviers sont utilisés en même temps, sur un même secteur, pour une période de 24 mois.

La convention entre la Ville de Nevers, Nevers Agglomération et la Caisse des dépôts a été signée au mois de juillet 2017 et est entrée en cours de réalisation autour de trois axes :

  • la requalification urbaine et immobilière : travail en lien avec l’OPAH pour la rénovation de logement en centre-ville et sur les aménagements des espaces publics ainsi que sur le stationnement et l’accessibilité en lien avec l’étude plan-guide de redynamisation ;
  • la consolidation de l’activité économique et commerciale : cet axe concerne essentiellement le portage de murs commerciaux (également cofinancé par le FISAC) par la collectivité afin de maîtriser le foncier, d’adapter les locaux à la demande en termes d’aménagements et de superficie et de proposer des loyers incitatifs pour le reste du marché local ;
  • le développement du lien patrimoine / tourisme / commerce : la ville, et plus particulièrement son centre ancien, doit être en mesure de capitaliser sur les potentialités du Palais ducal et de la présence de Sainte-Bernadette, pour alimenter une partie de l’économie touristique vers ses commerces. La mise en valeur touristique et commerciale du centre-ville constitue un levier majeur d’accroissement de la chalandise du commerce en centre-ville à Nevers.

Venant en plus des projets Démonstrateur, le plan "Action cœur de ville" doit permettre de mobiliser, en faveur de la revitalisation des cœurs de villes moyennes, plus de cinq milliards d'euros sur les cinq années à venir, avec les apports financiers de la Caisse des dépôts, d’Action logement et de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Jacques Mézard, après avoir lancé le plan mi-décembre, avait demandé aux préfets de région de présélectionner les villes à soutenir dans ce cadre, en les interrogeant sur leur intérêt pour ce dispositif. C’est désormais chose faite, le ministre ayant annoncé le 27 mars 2018 les 222 villes retenues, dont Nevers.

L’action sera suivie par un comité régional des financeurs, l’instance qui engagera les moyens et validera les grandes étapes.
Un comité de projet réunira au niveau local, autour du maire et du président de l’intercommunalité, la préfecture départementale, la direction territoriale de la Caisse des dépôts et les autres financeurs. Une certaine marge de manœuvre, dans le choix des partenaires, est laissée à l’échelon local afin d’élaborer les montages les plus pertinents.

Les villes sélectionnées engageront dès le printemps 2018 une phase de préparation de leur projet. Cette phase, d’une durée de 1 à 6 mois selon l’avancement du projet de chaque ville, aboutira à la rédaction d’une convention-cadre pluriannuelle structurée de manière générique selon cinq axes :

  • de la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville ;
  • favoriser un développement économique et commercial équilibré ;
  • développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions ;
  • mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine ;
  • fournir l’accès aux équipements et services publics. 

 

En savoir plus

► Visuel "Coeur de ville : quelle politique pour poursuivre la redynamisation ?"...
► Une question ? Une info à partager ? Utilisez notre formulaire de contact...