Aller au contenu principal

Nevers Agglo ça me botte #4

Nevers Agglo ça me botte #4

Notre Agglo, un magazine

Le zéro phyto

"Un jardin sans pesticides"
La Ville de Nevers n'utilise plus aucun produit phytosanitaire pour l'entretien de ses espaces verts et le désherbage de ses rues depuis 2016. Elle favorise ainsi la biodiversité urbaine. C'est à présent au tour des particuliers de jardiner sans pesticides chimiques.
À Nevers, une mise en pratique anticipée en faveur du développement durable et de la biodiversité
 

La loi relative à la transition énergétique pour "la croissance verte", dite loi Labbé, interdit aux collectivités locales l’usage des produits phytosanitaires depuis le 1er janvier 2017, pour l'entretien des espaces verts et de la voirie accessibles au public.

La Ville de Nevers a devancé l’appel en passant au « zéro phyto » dès janvier 2016. Les agents des espaces verts se sont formés à l’emploi du réciprocateur (débroussailleuse à deux lames) et du brûleur thermique, successeurs du désherbage chimique. Ils ont également ressorti la vénérable binette.

La fin des produits phytosanitaires implique des passages plus fréquents, notamment en centre-ville.

Les avantages du passage au zéro phyto sont nombreux. Il permet notamment :

  • la préservation de la biodiversité ;
  • le respect d’une végétation spontanée la gestion plus rationnelle des ressources en eau et en énergie ;
  • la préservation de la santé des agents municipaux, des riverains et des utilisateurs des espaces verts.
Le zéro phyto chez les particuliers
 

Depuis le 1er janvier 2019, il est interdit pour les particuliers d’acheter, d’utiliser et de stocker des pesticides chimiques (*fongicide, herbicide, insecticide, molluscicide…) pour jardiner ou désherber. Cette réglementation a pour objectif de vous protéger et de préserver l’environnement.

Ne surtout pas jeter les produits phytosanitaires à la poubelle ou dans les canalisations !

Rapportez vos produits (bidons, bouteilles, flacons, sprays et autres contenants, qu'ils soient vides, souillés ou avec un reste de pesticides, si possible dans leur emballage d'origine, dans une déchèterie qui se chargera de leur prise en charge, de leur traitement et de leur destruction ► déchèterie la plus proche de chez vous.

Les trottoirs doivent continuer à être entretenus

L’article 20 de l'arrêté municipal concernant les "Mesures de salubrité, de sécurité et de tranquillité publique" le précise :

« Les trottoirs devront être tenus en bon état de propreté et désherbés, en évitant autant que possible l’usage de produits phytosanitaires, au droit de chaque immeuble. Chacun devra, devant son habitation, dépendance ou l’édifice confié à ses soins, faciliter l’écoulement afin d’éviter que le caniveau ne soit obstrué. Le trottoir devra être praticable en toute sécurité et à tout moment. »

►Téléchargez l'intégralité du Règlement sanitaire municipal

 

Conseils pour un jardin naturel et équilibré, donc plus résistant

  • Planter des espèces locales au bon endroit, selon l'exposition et la nature du sol ;
  • cultiver à proximité les unes des autres des plantes qui s'apportent des bénéfices mutuels ;
  • utiliser les plantes et les animaux auxiliaires pour lutter contre les maladies et les ravageurs ;
  • favoriser la biodiversité, alterner les cultures, adopter le paillage pour protéger vos végétaux des bio-agresseurs.

 

Les alternatives non-chimiques et les produits de biocontrôle sont des solutions efficaces pour prévenir et si besoin traiter. Vous pouvez utiliser des produits de biocontrôle adaptés, au bon moment selon le stade de développement du bioagresseur et les conditions climatiques.

Retrouvez les solutions alternatives aux pesticides chimiques sur ► www.jardiner-autrement.fr

Nouvelles étapes de déploiement du zéro phyo : 2022 et 2025
 

À partir de 2022, les « lieux de vie », comprenez les espaces verts des copropriétés, les parcs et jardins privés, les résidences hôtelières, les campings, les jardins familiaux, les parcs d’attractions, les zones commerciales, les lieux de travail et les établissements de santé, vont devoir être traités sans aucun produits phytosanitaires.

Cette interdiction devrait être étendue au 1er janvier 2025 aux terrains de sports de haut niveau, qui sont soumis à des exigences particulières liées aux compétitions nationales et internationales. Certaines zones resteraient exemptées, comme les forêts privées, les bordures de zones autoroutières ainsi que les zones portuaires et aéroportuaires.

Cimetières de Nevers : un changement de méthode depuis 2016

 

Adieu paysages lunaires sans un brin d’herbe à l’horizon, bienvenue à une flore à la fois spontanée et maîtrisée grâce aux interventions programmées par le service Espaces verts dans les deux cimetières de la ville. Les enjeux sont désormais liés : la préservation de la biodiversité va de pair avec la santé des usagers et des agents municipaux.

Si le gazon à pousse lente et la flore spontanée demeurent les incontestables mal-aimés de certains usagers, leurs bienfaits et leur utilité pour la biodiversité ne sont plus à démontrer : limitation des ravinements par temps de pluie et apport de fraîcheur par temps de grande chaleur, diminution de la pollution, amélioration des continuités écologiques, etc.

Une nouvelle réserve de biodiversité

En juin 2021, un inventaire de la faune et de la flore a été réalisé au cimetière Jean-Gautherin par une étudiante en BTSA Gestion et protection de la nature, en lien avec le Laboratoire des projets et des innovations (LPI) et le service Espaces verts de la Ville de Nevers.

Parmi les points notables observés :

  • en comparant les espèces de plantes présentes selon les différentes tranches d’aménagement du cimetière, on constate que la biodiversité végétale et animale est plus présente dans le « bas » du cimetière, c’est-à-dire là où l’arrêt des produits phytosanitaires est le plus ancien ;
  • 106 espèces de plantes recensées dont 29 espèces utiles pour la biodiversité. On retrouve parmi elles des plantes mellifères comme le pavots de Californie, le coquelicots, l'achillée millefeuille, la camomille, le trèfle ou le géranium et des plantes-hôtes comme le lierre grimpant, le plantain lancéolé, le pissenlit et la violette odorante qui constituent de véritables garde-manger pour les oiseaux ;
  • 13 espèces d’oiseaux recensées dont 8 protégées avec le retour du martinet, qui signifie par sa présence que la nourriture est suffisamment abondante ;
  • présence des pollinisateurs : abeilles domestiques, abeilles solitaires, syrphes, etc.

Quelques rappels à destination des usagers

Lorsque vous vous rendez dans l’un des cimetières de la ville, n’arrachez surtout pas les brins de végétation, notamment la pelouse plantée autour des tombes ! Si vous faites cela, les zones sont envahies par de vraies « mauvaises herbes » en saison. Il faut donc lui donner le temps de pousser.

Ne ratissez pas, ne bêchez pas, ne travaillez pas le sol afin de laisser le temps aux graines de pousser.

En savoir plus

Le centre technique horticole
Service régie Espaces verts

Boulevard du Grand Pré des Bordes
Tél. 1 : 03.86.68.45.70
Tél. 2 : 03.86.68.43.88.

 

Téléchargement / liens utiles
► Intégralité du Règlement sanitaire municipal

► www.jardiner-autrement.fr (site)

 

Sur le zéro phyto

► article Cimetières : une ère nouvelle (2/3) (novembre 2020)
► article Un échange constructif pour comprendre (novembre 2019)
► article Quatre fleurs pour Nevers (octobre 2019)
► article Un essaim de labels pour Nevers (mars 2019)
► article Zéro phyto : tous au boulot ! (mars 2019)
► article Zéro phyto : à votre tour (décembre 2018)
► article Un fil vert dans le labyrinthe de pierres (février 2018)

Sur ses conséquences positives sur l'environnement

► article Un inventaire détaillé de la biodiversité à Jean-Gautherin (septembre 2021)

 

Déchèterie du Pré-Poitiers
Rue du Pré-Poitiers (près du Centre hospitalier)
Tél. : 03.86.57.73.30.
Horaires d'été : de 8h à 19h du lundi au samedi
sauf mardi et jeudi de 8h à 13h
Horaires d'hiver : de 9h30 à 17h30 du lundi au samedi
sauf mardi et jeudi de 9h30 à 12h30

Déchèterie des Taupières
Impasse des Taupières (zone industrielle de Saint-Éloi)
Tél. : 03.86.59.42.88.
Horaires d'été : de 8h à 19h du lundi au samedi
sauf mardi et jeudi de 13h30 à 19h
Horaires d'hiver : de 14h30 à 18h du lundi au vendredi
sauf samedi de 9h à 18h