Aller au contenu principal

Pâques au Parc : la chasse est ouverte !

Pâques au Parc : la chasse est ouverte !

Rendez-vous dimanche 31 mars à 16h30 au parc Rosa-Bonheur

Présentation générale (projet François-Mitterrand)

La future place Guy-Coquille totalement réaménagée pour en faire un lieu central de rassemblement et d'animation, avec une toute nouvelle fontaine. Travaux en phase 1.
Le réaménagement public du cœur de ville et de son artère principale, la rue François-Mitterrand, constitue pour la municipalité l'un des grands enjeux du mandat. Éclairage sur le constat, les enjeux et le phasage. Mise à jour du 1er décembre 2023.

 

Le projet de redynamisation du cœur de ville constitue l’un des grands enjeux de la municipalité. Son ambition est de poursuivre la modernisation et la transformation de la ville pour en faire un lieu de vie plus attractif, durable et agréable à vivre pour tous.

Les 4 objectifs de ce réaménagement

 

  • Renforcer l’attractivité de la zone commerçante pour donner de Nevers l’image d’un cœur de ville vivant et dynamique, en créant des boucles de cheminements piétons plus lisibles et des espaces publics plus cohérents pour accueillir des animations et des évènements de loisirs, culturels ou pédagogiques. Une réflexion est en cours sur une meilleure gestion des déchets et sur la sécurité des usagers la nuit ;
  • Développer l'accessibilité, la mobilité et les connexions en recréant un cœur de ville accessible à tous les usagers (notamment pour les personnes à mobilité réduite) et à toutes les mobilités (stationnement et cohabitation des usages) ;
  • Aménager une zone commerçante durable avec toujours plus de nature en cœur de ville : adapter la ville aux enjeux climatiques ; création de continuités végétales, supports de biodiversité ; sélection d'espèces indigènes (natives de la région ou d'un écosystème local) ; incitation au fleurissement participatif  ;
  • Réaliser un aménagement urbain innovant et participatif avec l’intégration d’outils numériques au service des usagers, la création d'espaces publics agréables et favorables au bien-être et à la santé pour tous et l'implication des commerçants et des citoyens (voir ci-bas).

Demain, le cœur de ville sera :

  • un lieu de vie et de partage ;
  • un quartier incontournable ;
  • un cadre de vie plus proche de la nature.                     
Le constat
 

C’est l’artère commerçante la plus fréquentée de Nevers et de son agglomération et pourtant, elle constitue aujourd’hui un ensemble plus que vieillissant : certains revêtements datent des années 1970 et sa dernière rénovation, de la mandature de Pierre Bérégovoy ! Difficilement accessible, notamment pour les personnes à mobilité réduite, elle souffre d’un manque cruel de cohérence entre les espaces publics et les pôles structurants : rond-point place Saint-Nicolas, place Mancini, place Saint-Sébastien, jusqu’à la place Maurice-Ravel. Le taux de vacance commerciale constitue une autre difficulté : 19 % des commerces en zone piétonne sont aujourd’hui vides.

Une politique de reconquête et de revitalisation du centre-ville depuis 2014
 

Depuis 2014, la Ville de Nevers est engagée, au côté de Nevers Agglomération et d’autres partenaires, dans une politique globale de reconquête et de revitalisation du centre-ville et mène de nombreuses actions : redynamisation de l’armature commerciale, rénovation de l’habitat et des façades, création de pépinières et de boutiques éphémères, rénovations des rues et des accès aux commerces, réflexions sur l’amélioration du cadre de vie et l'accueil des familles, la mobilité et la smart city. Depuis 2018, toute action ou projet mené en ce sens est d’ailleurs inscrit dans le plan Action cœur de ville, un programme national en faveur de la revitalisation des cœurs de ville. Fruit de tout ce contexte, le projet de réaménagement du cœur de ville est incontestablement « le » projet phare de la municipalité de ces prochaines années.

Maîtrise d'œuvre : 3 grands axes définis (agence Urbicus)

 

C'est l'agence Urbicus et le bureau d'études et ingénierie Safege qui ont été choisis comme maîtres d'œuvre du projet par la Ville de Nevers. Ils sont accompagnés par 2 sous-traitants que sont le bureau d'études Art & Eau pour la fontainerie et le studio Vicarini pour la lumière et l'éclairage. 3 grands axes ont été définis :

  • Un nouvel aménagement favorable aux mobilités douces :
    • places revalorisées et apaisées (piétonisation définitive de la place Mancini et temporaire de la place Saint-Sébastien), faisant la part belle aux terrasses aménagées comme des îlots de fraîcheur ;
    • Pour aller dans ce sens, c'est le choix du scénario sens unique sortant dans le bas de la rue François-Mitterrand qui a été choisi ;
    • installation ou réinstallation de 8 parcs de 2 à 3 arceaux vélos (bas de la rue François-Mitterrand, place Mancini, place Saint-Sébastien, rue de Nièvre, rue de Nemours, place Guy-Coquille, place Maurice-Ravel/place de l'Europe ;
    • maintien global du stationnement en cœur de ville : 24 places en zone bleue (13 rue de Rémigny et 11 dans le bas de la rue François-Mitterrand, 3 places de livraison équivalentes à 6 places usagers hors période de livraison 6 h - 11 h et 3 places PMR. Perte de stationnement en zone bleue (- 9 rue de Rémigny et - 10 bas de la rue françois-Mitterrand compensée par la création de 20 places boulevard Pierre-de-Coubertin en 2023 ;
    • installation de bornes automatiques pour contrôler l’accès des véhicules à la zone et ainsi sécuriser et pacifier les espaces piétons.

 

  • Une place accrue de la nature en ville :
    • installation de plantes grimpantes un peu partout en façades ;
    • installation de "vélums végétalisés" (plantes grimpantes conduites le long de câbles traversant les rues de façade à façade) principalement rue François-Mitterrand, ainsi que rue des Merciers, Boucheries et Ferdinand-Gambon ;
    • création de bandes ou de revêtements drainants et perméables (pavés verts et chaussée végétale) en remplacement du traditionnel caniveau, en pied d'arbres ou encore sur les places de stationnement du bas de la rue François-Mitterrand ;
    • plantation de 10 nouveaux arbres quand les réseaux le permettent : 3 place Mancini, 3 place Saint-Sébastien, 2 rue de Rémigny et 2 en bas de la rue François-Mitterrand ;
    • création ou augmentation de la végétalisation place Mancini et place Maurice-Ravel, ainsi que pour les rues annexes comme la rue des Merciers, la rue des Boucheries et la rue Ferdinan-Gambon ;
    • installation de bornes-fontaines d'eau potable

Ces aménagements paysagers ont pour objectif premier de rafraîchir les cheminements et les façades et de créer de véritables îlots de fraîcheur au niveau des places. Le deuxième objectif est de permettre une meilleure infiltration des eaux de pluies grâce à l'utilisation de revêtements innovants et drainants que sont les pavés verts (joints perméables et vivants, mélange de graves et d’une substance organique constituée de mycorhizes) et la chaussée végétale (même mélange).

 

  • Un cœur de ville plus attractif de jour comme de nuit :
    • réaménagement total de la place Guy-Coquille pour en faire un lieu central de rassemblement et d'animation ;
    • création d'un nouveau parcours patrimonial (fil bleu modernisé) ;
    • installation d'1 borne d'information digitale (offre commerciale et évènementielle), de points Wifi et d'équipements de sonorisation ;
    • travail sur l'éclairage des cheminements (détection de présence), des places et des monuments patrimoniaux emblématiques comme le beffroi ou les remparts ;
    • installation de bornes-foraines pour accueillir des animations et évènements sur les places Maurice-Ravel, Guy-Coquille, Saint-Sébastien et Mancini (alimentation électrique)

Trois "fils" pour trois ambiances

 

La déambulation au sein du cœur de ville se voudra comme une promenade constituée de trois "fils" (ambiances) :

  • un fil minéral/végétal avec une déclinaison progressive d'un sol minéral, composé de pierres naturelles calcaires sur le linéaire de la rue François-Mitterrand et sur les places, et d'un béton désactivé clair sur les rues perpendiculaires, à un sol perméable et fertile composé de pavés et chaussées enherbés. Le choix de la teinte claire a été fait en harmonie avec les aménagements urbains précédents : rue Saint-Martin, square de la Résistance, avenue Pierre-Bérégovoy. D'un point de vue technique, la teinte claire facilite la réflexion de la lumière et permet une meilleure évacuation de la chaleur en été, ce qui reste un atout considérable dans un contexte de réchauffement climatique ;

 

  • un fil d'eau pour rafraîchir le cœur de ville avec :
    • des espaces favorisant l'infiltration des eaux de pluie ;
    • trois fontaines déjà existantes : bas de la rue François-Mitterrand, place Saint-Sébastien et place Guy-Coquille. Cette dernière sera revue pour devenir une fontaine sèche en circuit fermé avec récupération de l'eau de pluie pour limiter la perte d'eau ;
    • quatre nouvelles bornes-fontaines d'eau potable prévues soit une au niveau de chaque place : Mancini, Saint-Sébastien, Guy-Coquille, Maurice-Ravel ;

 

  • un fil "flânerie" alimentant le parcours marchand et patrimonial avec :
    • des points d'intérêt culturels et informatifs : plaques clins d'œil au fil bleu ;
    • 8 parcs de 2 à 3 arceaux vélos ;
    • des nouveaux bancs plus design pour s'asseoir répartis en 6 emplacements stratégiques : Square Jongkind, bas et haut de la place Mancini, place Saint-Sébastien, place Guy-Coquille et place Maurice-Ravel et de nouvelles assises tout au long de la rue François-Mitterrand (à l'étude) ;
    • 1 borne d'information digitale sur l'offre commerciale et évènementielle, des points d'accès Wifi, des équipements de sonorisation.
Le panel de citoyens
 

Trois ateliers de consultation sur la redynamisation de la zone commerçante François-Mitterrand se sont tenus en novembre 2021 en centre-ville. Près de 240 usagers, passants, habitants ont donné leur avis et surtout exprimé leurs besoins et leurs envies. En parallèle, les commerçants sont et seront régulièrement consultés.

En complément de ces différentes démarches implicatives, la municipalité a constitué un panel de citoyens dès 2022. Ce dernier a pour rôle de garantir « une pluralité de regards » sur le projet. Il est notamment sollicité lors de la conception des espaces publics.

Le Conseil municipal d'enfants a été également impliqué et missionné pour établir son propre diagnostic « à hauteur d’enfants » sur la zone commerçante et ses cheminements lors de la phase d'avant-projet en 2021-2022.

En 2023, plus de 240 usagers, passants, habitants se sont déjà exprimés sur leurs besoins et leurs envies.

Les ateliers de concertation autour du projet
 

 

  • Atelier « Diagnostic » (12 septembre 2022) : volets espaces publics, patrimoine et commerces ;
  • Atelier « Stratégie commerciale » (3 octobre 2022) : sur la valorisation des métiers d’art et la piétonisation ;
  • Atelier « Récit de l’aménagement » (13 octobre 2022) : sur la manière de rendre la zone commerçante attractive, innovante et originale (propositions intégrées à l’aménagement, usages souhaités…) ;
  • Atelier « animations dans la zone commerçante » (20 octobre 2022) : sur les animations et événements à privilégier sur le périmètre du projet (à long terme et à court terme, pendant la phase transitoire de chantier en 2023 et 2024).
Le phasage
 

Les travaux concessionnaires sur le secteur se sont achevés en juin 2023.

La première phase des travaux de réaménagement devrait démarrer en mars 2024 pour un achèvement en novembre 2024. La deuxième phase aura lieu quant à elle à partir de 2026.

Calendrier prévisionnel

  • Mars à novembre 2024 : travaux d’aménagement de la phase 1
  • À partir de 2026 : travaux d’aménagement de la phase 2

 

Le périmètre concerné
 

Un projet "Action cœur de ville"
 

Depuis 2014, la zone commerçante François-Mitterrand connaît une politique globale de reconquête et de revitalisation du centre-ville :

  • rénovation de l'habitat et des façades dans le cadre de l'Opah-Ru ;
  • politique incitative pour la redynamisation commerciale : aides à l'installation des porteurs de projet ;
  • amélioration et apaisement de l'accès aux commerces ;
  • amélioration du cadre de vie : espaces publics, équipements et patrimoine ;
  • développement de nouveaux services pour les usagers, notamment via des solutions de type "ville connectée" ou "smart city".

Depuis 2018, toute action ou projet mené dans le sens de la revitalisation du centre-ville est inscrit dans le plan Action cœur de ville, un programme national en faveur de la revitalisation des cœurs de ville.

 

En savoir plus

Le point sur les travaux (projet François-Mitterrand)
Publications autour du projet de redynamisation du cœur de ville

En chiffres

Coût global du projet estimé à 6,5 M € TTC, réparti comme suit :

  • 2,9 M € TTC en phase 1 (2022 à 2024)
  • 3,6 M € TTC en phase 2 (2026 à 2028)

Revêtements

  • Ambiance pierre calcaire rue François-Mitterrand et places : 5 905 m²
  • Ambiance béton désactivé rues transversales : 3 100 m²
  • Ambiance granite marché Saint-Arigle et rues annexes :1 065 m²
  • Ambiance enrobé voirie circulée : 1 710 m²

Taux de désimperméabilisation des rues et places

  • Pour les rues, en moyenne de 2 à 18 % ;
  • 31 % pour la place Guy-Coquille, 14 % pour la place Saint-Sébastien, 32 % pour la place Mancini élargie ;
  • 21 % pour la rue de Rémigny, 28 % pour le bas de la rue François-Mitterrand.

Les partenaires de la Ville de Nevers et de Nevers Agglomération pour ce grand projet sont l'État via la dotation de soutien à l'investissement local (Dsil), l'Europe via le fonds Feder axe urbain, la Région Bourgogne-Franche-Comté, le conseil départemental de la Nièvre

Mail : projet.francoismitterrand@ville-nevers.fr

Toute l’actu du projet sur la page Facebook dédiée : https://www.facebook.com/NeversRedynamisationDuCoeurDeVille

Suivre l'avancement des travaux