Aller au contenu principal

Logo Facebook

Logo Twitter

Logo Instagram

Logo Vimeo

Logo Pinterest

Pictogramme Flux RSS

Comme chaque année, les élus font le point sur leurs actions. Rendez-vous jeudi 31 mai, 19h, à la MCNA.

Compte-rendu de mandat

Jeudi 31 mai à 19h, MCNA
Nevers Drone Festival, dimanche 3 juin à l'aéroport.

Nevers Drone Festival

Dimanche 3 juin, 9h30-18h - Aéroport de Nevers
Le Centre technique horticole sera ouvert au grand public le 3 juin, de 9h à 17h.

Rendez-vous aux Jardins municipaux

Dimanche 3 juin (9h-17h), bd Grand Pré des Bordes

La police et la gendarmerie nationales

La police et la gendarmerie ont pour objectif le maintien de l'ordre et de la sécurité des personnes et des biens. Elles ont chacun leur compétence territoriale : les agglomérations relèvent de la police, les zones rurales, périurbaines et les villes petites et moyennes relèvent de la gendarmerie.

La police nationale

La déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, inscrite dans le préambule de constitution française, a défini la philosophie de l’action policière.

Son premier article affirme que « la sûreté fait partie des droits inaliénables et imprescriptibles de l’homme » et le douzième que « la garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique instituée pour l’avantage de tous et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée ».

Dans cet esprit républicain, la loi d’orientation et de programmation relative à la sécurité de janvier 1995 a énoncé les missions prioritaires de la police nationale, confirmées par la loi d’orientation et de programmation pour la sécurité intérieure d’août 2002 :

  • La sécurité et la paix publiques consistent à veiller à l’exécution des lois, à assurer la protection des personnes et des biens, à prévenir les troubles à l’ordre public et à la tranquillité publique ainsi que la délinquance
  •  La police judiciaire, a pour objet, sous la direction, le contrôle et la surveillance de l’autorité judiciaire, de rechercher et de constater les infractions pénales, d’en rassembler les preuves, d’en rechercher les auteurs et leurs complices, de les arrêter et de les déférer aux autorités judiciaires compétentes 
  • Le renseignement et l’information, permettent d’assurer l’information des autorités gouvernementales, de déceler et de prévenir toute menace susceptible de porter atteinte à l’ordre public, aux institutions, aux intérêts fondamentaux de la Nation ou à la souveraineté nationale.

[...]

Toutes les activités de la police nationale sont mises en oeuvre grâce aux fonctions d’administration et de gestion, de formation et de contrôle assurées par la direction de l’administration (D.A.P.N.), la direction de la formation (D.F.P.N.) et l’inspection générale de la police nationale (I.G.P.N.) qui fournissent aux directions et services actifs des moyens suffisants et efficaces pour remplir leurs missions dans la meilleure éthique.

Source : www.nievre.gouv.fr

La gendarmerie nationale

Historique et évolution

La Gendarmerie nationale est une des plus anciennes institutions françaises. Elle est l’héritière des « maréchaussées de France », qui fut pendant des siècles le seul corps exerçant dans notre pays des fonctions de police. 

En 1791, la maréchaussée prend l’appellation de « Gendarmerie nationale ». La loi du 28 germinal an VI (17 avril 1798) codifie ses principes d’action, ses missions et ses attributions en matière de polices administrative et judiciaire.

Aujourd’hui, la Gendarmerie nationale assure la sécurité sur 95 % du territoire national au profit de 50 % de la population (principalement dans les zones rurales).

Depuis le 1er janvier 2009, le ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales s’est vu confier la responsabilité de la tutelle organique et budgétaire de la gendarmerie, en lieu et place du ministère de la Défense.

La Gendarmerie départementale

D’un effectif de plus de 60 000 personnels, la gendarmerie départementale est une force de proximité au contact de la population qui assure la sécurité des personnes et des biens 24 heures sur 24 en métropole et outre-mer.

Dans la Nièvre, Le groupement de gendarmerie départemental de la Nièvre dispose de 3 compagnies, de 10 communautés de brigades, de 3 brigades territoriales autonomes (BTA), de 3 brigades de recherches (BR), d’un escadron départemental de sécurité routière (EDSR composé d’1 PA et de 3 BMO), d’une brigade départementale de renseignements et d’investigations judiciaires (BDRIJ) ainsi qu’une BDR et un CORG, de 2 pelotons de surveillance et d’intervention (PSIG), de deux équipes cynophiles, ainsi que divers services spécialisés réunis au sein du groupement.

Au total, le groupement représente un effectif de 415 personnes, dont 23 officiers, 316 sous-officiers, 58 gendarmes adjoints, 10 militaires CSTAGN et 8 civils.

D’autres unités ont vocation à compléter l’action des unités territoriales.

Les unités de recherches

Elles sont constituées des brigades de recherches (BR), des brigades départementales de renseignements et d’investigations judiciaires (BDRIJ), des sections de recherches (SR) et se consacrent uniquement à la police judiciaire et assistent les brigades territoriales dans les enquêtes

Les pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG)

Ils sont chargés de renforcer les brigades, sur tout type d’événement, et assurent des missions de surveillance, de jour comme de nuit.

  •  Les brigades de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) : intervenant dans les zones périurbaines sensibles, elles privilégient le contact avec les mineurs en difficulté
  •  Les unités de la police de la route : escadrons départementaux de sécurité routière (EDSR) sont composés de brigades motorisées et de pelotons d’autoroute, ils exercent la surveillance du réseau et des trafics routiers et autoroutiers
  •  Les spéléologues intervenant en milieu souterrain
  •  Les sections aériennes intervenant en hélicoptères
  • Les unités nautiques participant à la surveillance des voies intérieures navigables et du littoral.

[...]

Source : www.nievre.gouv.fr

En savoir plus

Direction départementale de la sécurité publique
(Police nationale et gendarmerie)

6 bis, avenue Marceau
Tél. : 03.86.60.53.00
Fax : 03.86.60.53.64
Mail : ddsp.58@interieur.gouv.fr