Aller au contenu principal

Exposition : L'amateur d'estampes contemporaines

L'amateur d'estampes contemporaines

Du 25/09 au 30/10 - Médiathèque Jean-Jaurès
Exposition : Les œuvres sortent de leurs réserves

Les œuvres sortent de leurs réserves

Du 15/09 au 28/11 - Musée de la Faïence
Les prises de rendez-vous se font par téléphone uniquement au 03.58.58.33.33.

Centre de vaccination

Salle des Eduens - Prise de rendez-vous : 03.58.58.33.33

Le sentier du Ver-Vert

Le sentier du Ver-Vert se situe dans le prolongement de la route des Saulaies.
Il longe la rive droite de la Loire, du pont de chemin de fer jusqu'au bec d'Allier.

Petite histoire

 

Ver-Vert est le perroquet le plus célèbre de Nevers. Il naît de la plume du jeune auteur Jean-Baptiste Louis Gresset en 1735.

Le sentier du Ver-Vert est une promenade qui a été aménagée dans les années 1990. Historiquement, elle constituait un chemin de halage de la batellerie allant de Nevers au bec d'Allier.

Ce sentier a été créé à l'initiative des communes de Nevers, Marzy et des acteurs locaux du programme Loire Nature : WWF France et le Conservatoire des sites naturels de Bourgogne.

Grâce au nouveau contrat Natura 2000 ayant cours jusqu'en 2024, le sentier fait une place à l'agropastoralisme, avec la présence par intermittence, d'un troupeau de moutons encadré par un chien et leur bergère (voir le chapitre "Un site Natura 2000", ci-bas).

Pour rappel, sur le sentier, les chiens doivent être tenus en laisse (voir l'arrêté municipal de circulation dans "En savoir plus"), d’autant plus lors de la présence d'un troupeau de moutons, histoire de ne pas perturber leur quiétude. Une signalétique adaptée va être installée sur le site à cet effet afin de prévenir les promeneurs de leur venue.

Une promenade le long de la Loire
 

De Nevers à Marzy, la Loire offre des paysages naturels, pittoresques et préservés, constituant un véritable joyau écologique.

Après la création du sentier, de nombreuses actions de sensibilisation à l'environnement ont été organisées. En 1997, puis en 1998, la fête de Loire neversoise y regroupa notamment plusieurs milliers de personnes.

Le parti pris est d'ouvrir au public ce milieu naturel des bords de Loire pour accéder de nouveau au fleuve et réapprendre à le connaître.
Pour cela, le sentier du Ver-Vert se propose d'être le fil conducteur d'une promenade aménagée le long des berges, jalonnée de panneaux d'information et de lieux de repos.

Guidés par le perroquet Ver-Vert, vous découvrirez :

  • l'histoire du fleuve, sa naissance, son rôle économique et ses débordements ;
  • la faune et la flore qui peuplent les bords de Loire ;
  • les activités traditionnelles liées au fleuve, comme la batellerie. 

Dans un environnement calme et serein, vous pouvez tout simplement apprécier les charmes de la Loire et profiter de la beauté de ses milieux naturels.

Enfin, si vous êtes un peu plus curieux et armés d'une paire de jumelles, vous aurez peut-être l'occasion de rencontrer l'un de ses nombreux habitants à plumes ou à poils.

Un site Natura 2000
 

La Ville de Nevers a porté entre 2010 et 2015 un contrat Natura 2000 sur le sentier du Ver-Vert qui a permis de déterminer, de suivre et de financer la restauration et la gestion des milieux ouverts en présence.

Ce contrat permet de mobiliser des acteurs locaux et surtout des financements de l’État et de l’Union européenne à hauteur de 80 %.

La Ville vient de se réengager pour un deuxième contrat Natura 2000 sur la période 2020-2024. Si ce dernier s’inscrit dans la continuité du précédent : inventorier, puis réaliser la restauration et la gestion des milieux naturels pour éviter leur fermeture, encourager une diversité végétale et améliorer les conditions d’accueil des espèces animales, on note toutefois une grande nouveauté.

En effet, deux zones d’éco-pâturage vont être mises en place aux alentours de la station d’épuration. L’une sera matérialisée par des clôtures, installées en novembre, l’autre accueillera par intermittence (afin de maintenir l’équilibre du milieu), une bergère, son chien et ses brebis, béliers et agneaux, qui joueront le rôle de tondeuses "intelligentes" et sélectives sur pattes.

Cette arrivée présage de revoir également dans les prochaines années des transhumances dans la ville.

En outre, en amont du sentier, sur son long, des fauches seront réalisées chaque année à l’automne par une association d’insertion. Cette action permettra de maintenir les clairières ouvertes et d’éviter le développement excessif et généralisé des ligneux. En effet, la strate herbacée est importante pour favoriser la diversité des insectes et de leur cortège de prédateurs. 

En savoir plus

Longueur et dimension du sentier
environ 3,5 km pour 21 Ha.

Accès
Route touristique (RD504) menant au Bec d'Allier, environ 1 km après le pont de Loire.

Parkings
4 parkings à votre disposition dont un pour les vélos.

Arrêté municipal de circulation sur le sentier
(10 octobre 2008)

 

► Page Natura 2000