Aller au contenu principal

Nevers Agglo ça me botte #5

Nevers Agglo ça me botte #5

Notre Agglo, un magazine
Cérémonie des vœux 2023

Cérémonie des vœux

Jeudi 26 Janvier à 19h au Café Charbon
Mercredi 25 janvier 2023

Madame, Monsieur, vous m’entendez ?

Pour permettre au plus grand nombre d'utiliser les défibrillateurs, des séances d'initiation sont proposées gratuitement.
Agir immédiatement lors d’un arrêt cardio respiratoire est primordial, pourtant les témoins peuvent rester tétanisés, faute de formation. Pour y remédier la Ville de Nevers a choisi d’installer des défibrillateurs dans l’espace public et de sensibiliser gratuitement.

Chaque minute qui passe entre l’arrêt cardio respiratoire et la reprise des fonctions vitales, c’est 10 % supplémentaires de séquelles irréversibles. Consciente de cet enjeu de santé publique, la Ville de Nevers a installé 90 défibrillateurs dans les lieux accueillant du public (Musée, écoles, Centre Expo, Marché Carnot ou les églises gérées par la collectivité) et 11 défibrillateurs (DAE) en extérieur. Si dans les établissements recevant du public (ERP), la loi de 2019 impose leur installation, les défibrillateurs externes relèvent du choix des élus, qui ont pour objectif d’atteindre les 20 dispositifs en milieu ouvert. Les premiers défibrillateurs externes ont été financés en partenariat avec les financeurs privés Rotary Club de Nevers, Crédit Agricole, MTN prévention, concessions Mercedes et Audi, BC Dispositifs Médicaux et SAS Paramédical Bernamont.

Accessibles à tous, chacun d’entre nous peut trouver la localisation des défibrillateurs dans l’application Nevers Agglo dans ma poche, ainsi que dans trois autres applications gratuites (Permis de sauver, SAUV Life et Staying Alive). Accessible, oui, mais sommes-nous tous prêts.es à nous en servir ? Bien que simple d’utilisation, le grand public a mois d’hésitation lorsqu’une mini formation vient le conforter dans ses gestes. La Ville de Nevers a ainsi organisé des démonstrations sur l’utilisation des défibrillateurs, avec le concours de Phylip Almeida, agent municipal formateur incendie et secours. Plusieurs séances gratuites et ouvertes à tous ont eu lieu lors des marchés de l’été, tournoi des champions, samedi sports, Nevers plage, marchés Carnot, de la Grande Pâture et de la Résistance. Entre 20 à 25 personnes, toutes volontaires, ont suivi les formations de Phylip Almeida, pendant l’été. Il leur a d’abord appris à détecter les signes d’un arrêt cardio-respiratoire, à prodiguer les premiers gestes simples, à alerter les secours, à commencer le massage cardiaque et à utiliser le DAE et « toujours dans cet ordre », précise-t-il.

La météo étant moins favorable aux démonstrations en extérieur, le formateur continue à sensibiliser le public et le personnel municipal et communautaire en intérieur. Dernièrement, il s’est rendu au Conservatoire de musique et d’art dramatique de Nevers, à la médiathèque Jean-Jaurès, dans les centres sociaux et au siège de Nevers Agglomération. Ces mini-formations sont toujours suivies par un public sérieux et attentif, conscient de l’importance de connaître ces gestes d’urgence. A la grande satisfaction de Phylip Almeida, des jeunes ont eu le déclic lors de ses interventions à Nevers Plage et ont suivi la formation pour décrocher le PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1). « Compte tenu de l’importance d’agir tout de suite, plus il y aura de personnes formées, plus il y aura de drames évités ».

 

Basile KHOURI, Conseiller municipal délégué au suivi des projets avec le CHAN et à la politique du bien-être

L’installation de défibrillateur porte un intérêt certain sur la « couverture médicale » des habitants de Nevers et au-delà, des habitants de la Nièvre, venant à Nevers pour le tourisme ou autre.

A titre indicatif, de nombreuses villes ont installé des défibrillateurs sur la voie publique.

Il me parait nécessaire d’installer ce dispositif sur notre territoire pour participer à sauver une vie ; il faut savoir qu’en France, il y a environ 40 000 personnes par an qui décèdent des suites d’un arrêt cardiaque.

Sauver une vie n’a pas de prix et y participer reste un geste très noble.

Ces défibrillateurs permettent donc de participer à sauver une vie avec des gestes simples dont nos collaborateurs M. Phylip Almeida et d’autres font la démonstration.

L’objectif, à terme, est de développer ce dispositif sur l’ensemble de l’Agglomération.