Aller au contenu principal

Prochain Caf'échange : rendez-vous mercredi 8 juillet à 18 h, à La Guinguette (quai des Eduens).

Caf'échange #40

Mercredi 8 juillet - La Guinguette (quai des Eduens)
Rendez-vous sur nevers.fr pour découvrir les modalités de réservation.

Saison culturelle 2020/2021

Réservations à partir du 13 juillet
Cette exposition temporaire est à découvrir jusqu'au 27 septembre au musée de la Faïence et des Beaux-arts.

Exposition François Bonhommé

Musée de la Faïence - Jusqu'au 27/09
Bonne nouvelle, les marchés de l'été auront bien lieu cet été au parc Roger-Salengro, dans le respect des règles de distanciation sociale et des gestes barrières.

Marchés de l'été

Mercredis 8 & 22/07, 5 & 19/09 - Parc Salengro
COVID-19, les gestes barrières.

COVID-19

Ville de Nevers : 03.86.68.46.46 / CCAS : 03.86.71.80.00
Mercredi 18 mars 2020

Un service de restauration aux petits oignons (2/4)

Temps de restauration scolaire à l'école élémentaire Jules-Ferry.
Dans les 16 restaurants scolaires de Nevers, les repas sont préparés par la Cuisine des saveurs, cuisine centrale gérée par le Syndicat mixte ouvert (Symo). Immersion dans les cuisines, ainsi qu'au moment du service, assuré principalement par les agents de restauration.

Côté cuisines

L'objectif fixé par la Cuisine des saveurs est très clair : distribuer un repas diversifié et de qualité, respectant l’équilibre alimentaire et les apports nutritionnels nécessaires aux enfants, dans les meilleures conditions d'hygiène et de sécurité alimentaire. En 2019, 186 240 couverts ont été produits, comprenant 7 787 repas adultes (agents de restauration, Atsem et enseignants) et 178 453 repas élèves (des écoles maternelles et élémentaires), soit 1 330 couverts par jour en moyenne. Ils regroupent généralement 5 composantes : une entrée de crudités, une viande ou un poisson (sources de protéines) sauf le jour du menu « alternatif » (voir plus bas), un légume ou un féculent (source de vitamines), un produit laitier (source de vitamine A) et un fruit (source de vitamines).

L’assiette des petits Neversois n’est le fruit d’aucun hasard, puisqu'une commission des menus constituée des élus des communes adhérentes au Symo, des agents de restauration et des parents d’élèves, se réunit chaque mois pour évaluer les menus du mois précédent et valider ceux du mois à venir. Ces derniers sont élaborés par la diététicienne de la Cuisine des saveurs. Toujours en 2019, 15 % des produits servis étaient issus de l’alimentation durable, soit 11 % de produits locaux labellisés (Label Rouge, AOP, AOC, IGP, Bleu Blanc Cœur, Charolais de Bourgogne, etc.) et 4 % de produits biologiques. « Nous travaillons en partenariat avec les maraîchers bio locaux, mais leurs productions ne peuvent pas encore absorber nos besoins à l’année », explique François Hauton, directeur de la structure.

Depuis le 1er novembre 2019, un menu « alternatif », c’est-à-dire sans viande, ni poisson, est également proposé une fois par semaine, en conformité avec la loi EGalim. Cette dernière impose au 1er janvier 2022 au plus tard « 50 % de produits de qualité et durables, dont au moins 20 % de produits biologiques ». Depuis 2005, la Ville de Nevers est également signataire de la charte qualité nationale Agores, qui garantit une exigence de qualité sur toute la chaîne de production, de distribution et de service des repas.

Côté restaurants scolaires

Sur place, dans les écoles, deux services sont généralement assurés par les agents de restauration, aidés par les Atsem et les agents d’entretien municipaux. « Le temps du repas doit être un moment privilégié de détente, de découverte et de plaisir. Un couvert joliment mis et complet, un beau pliage de serviette donneront à l'enfant l'envie de s'installer à table. Tout comme la présentation des aliments  qui est essentielle pour éveiller leurs sens et leur intérêt. C’est même notre cœur de métier », explique Murielle Tissier, agent de restauration à l’école maternelle de l’Oratoire. « Notre rôle est d'encourager l'enfant à goûter les aliments, sans jamais le forcer. S'il n'aime pas, je n'insiste pas. Nous leur expliquons également de temps en temps la valeur nutritive des aliments et leur importance pour leur développement ». Dans le cas où un enfant souffrirait de certaines allergies alimentaires, la Ville de Nevers propose des repas adaptés après signature d'un Protocole d'accueil individualisé (P.A.I.). 

Un autre aspect du métier d'agent de restauration est de prévenir tout risque lié aux produits alimentaires. Des protocoles très strictes selon la méthode HACCP (Hazard, anlysis critical control point) sont appliqués dans le but de garantir la sécurité sanitaire des denrées. Cela passe entre autres par une désinfection systématique et régulière de la vaisselle, des tables, du restaurant scolaire dans son ensemble après le repas et le goûter, ainsi que par l'hygiène des personnels (tenue de travail spécifique) et des enfants (leur faire se laver les mains).

Des pistes de réflexion

Enfin, si la lutte contre le gaspillage alimentaire en est à ses débuts dans les écoles de Nevers, du côté de la Cuisine des saveurs, le compostage des épluchures et des végétaux est en place depuis l'année dernière. Cette dernière n'est pas en reste au niveau des initiatives puisqu'un projet de jardin pédagogique (safran, plantes aromatiques, oignons, etc), en complément de celui existant au Centre technique horticole de Nevers et à destination des autres communes de l'agglomération adhérentes au Symo, est en train de voir le jour. Tout comme l'installation de trois ruches pédagogiques.

 

En savoir plus

En chiffres :

  • 1276 repas sont servis en moyenne par jour aux élèves dans les restaurants scolaires municipaux ;
  • 52 % des élèves en moyenne par jour déjeunent au restaurant scolaire ;
  • Restauration scolaire : 41 agents municipaux mobilisés (31 agents de restauration et 10 agents du service Entretien des locaux).

Efforts bio-locavores (art. décembre 2019)
Cuisine des saveurs : tournez manège ! (art. avril 2019)
► Périscolaire : tout pour le bien-être des écoliers (1/4)
► Le rôle pivot des Atsem (3/4) -  article disponible le 25 mars 2020
► Périscolaire : parole donnée aux intervenants (4/4) - article disponible le 1er avril 2020
► Dossier complet à découvrir dans le NCMB 233
 (lien Calaméo)