Aller au contenu principal

Les prises de rendez-vous se font par téléphone au 03.58.58.33.33 et sur Doctolib.

Centre de vaccination

Maison médicale Montapins / Du lundi au samedi de 8 h à 18 h
GUSP

La GUP

recrute jusqu'au 28/02 !
Nevers Agglomération : à Nevers on covoiture !

Covoiturage

Faites le saut, téléchargez l'appli !
Nevers en fête 2021

Un joyeux Nevers en fête à tous !

Du 27/11/21 au 16/01/22
Mardi 23 novembre 2021

Un panel de volontaires pour les Bords de Loire

Un panel de volontaires s'est réuni à plusieurs reprises pour définir les différents scénarios du futur équipement municipal des Bords de Loire.
Consultations, concertations, participations, co-constructions : les Neversois bénéficient de nouveaux espaces pour transformer leur ville. Partie 2/4 du dossier Démocratie "augmentée" : des habitants plus impliqués.

Co-construction : dès le démarrage d’un projet, le public est complètement associé à son élaboration.

Dans cette optique, quatre ateliers réunissant un panel de 15 à 30 volontaires (sur 40 inscrits) se sont tenus de mars à juillet, en présentiel ou en visioconférence, afin d’esquisser la destinée de l’équipement municipal des Bords de Loire. Parmi eux, des habitants du quartier et plus largement des Neversois, des acteurs locaux comme Nièvre Habitat, Interstice, Alarue, Acroballe Circus ou encore le Nevers Volley-ball. « Ce quartier a besoin d'être revitalisé pour attirer des gens de l'extérieur », expliquait une participante lors du premier atelier. « Notre objectif est d'apporter notre pierre à l'édifice. Les jeunes veulent un lieu attractif et rénové », précisait un autre. Pour Artus Jacobé de Haut, paneliste venu en « observateur du processus », « l'idée de départ de faire appel à des citoyens volontaires pour donner leur avis est bonne ».

À chaque étape, le panel de citoyens et d’acteurs locaux s’est vu rappeler les cadres, les contraintes et les enjeux du projet par le cabinet Espelia, spécialisé en conseil et gestion de services publics en lien avec le Laboratoire des projets et des innovations (LPI) de la Ville de Nevers, pilote du projet, à savoir créer « trois scénarios d'équipements cohérents ». « Ce panel nous a permis de rassembler les idées, d'échanger, de débattre de manière constructive tout en étant informés et cadrés sur les contraintes financières et propres au site. La parole a toujours été libre et nous avons été entendus et écoutés. Je suis prête à retenter l'expérience », développe Gaëlle Simon, panéliste présidente du club Nevers Volley-ball et responsable du SUAPS (service universitaire des activités physiques et sportives) de Bourgogne.

D’une douzaine de propositions constituées en parallèle avec le Conseil municipal d’enfants (CME) (► voir partie 4/4), le panel est arrivé à 9, soumises à un questionnaire public en mai, puis enfin à trois scénarios finaux en juillet.

Après le choix final établi par les élus d’ici la fin d’année, le projet retenu sera présenté à la population. Puis de nouvelles actions de concertation continueront d’impliquer les usagers et les riverains.