Aller au contenu principal

Portes ouvertes du Campus connecté à Nevers

Portes ouvertes du Campus connecté à Nevers

Le 29 janvier 2022 de 8h30 à 12h30
Voeux à la population 2022

Voeux à la population 2022

Voir les voeux en vidéo
Projet François-Mitterrand : impliquez-vous !

Création d'un panel de citoyens

Inscriptions jusqu'au 28 février
Les tests antigéniques seront proposés à toute personne présentant un pass sanitaire, une ordonnance du médecin ou un SMS de la CPAM les invitant à se faire tester, ainsi que sur présentation de la Carte vitale.

Centre de dépistage

Site Cobalt (10 pl. général Pittié)
Votre nouveau trimestriel d’information d'agglomération.

Nevers Agglo ça me botte

Notre Agglo, un magazine
Mardi 11 mai 2021

Un inventaire de la biodiversité au Banlay

Loïc Boula de Mareuil, chargé d’études chez DCI Environnement, a procédé à un 3e inventaire de la biodiversité dans le quartier du Banlay.
Depuis le début de l’année, un état des lieux de la biodiversité est en cours au Banlay, dans le cadre du programme de renouvellement urbain (PRU). Le bureau d’études DCI Environnement à la charge d’identifier toutes les espèces animales et végétales vivant dans le quartier et de répertorier les éventuelles espèces protégées.

Si vous observez un individu solitaire armé d’un sac à dos, d’une loupe, et prenant des notes en observant le moindre recoin d’herbes en guise de zone d’échantillonnage, vous êtes bien en présence d’un écologue du bureau d’études DCI Environnement.

Six passages sont prévus au total dans le quartier jusqu’au mois d’octobre. Fin avril, nous avons rencontré Loïc Boula de Mareuil, chargé d’études « zones humides » lors d’un troisième passage de ce bureau d’études spécialisé. Il étaye : « Mon travail consiste à dresser un état des lieux des différentes espèces présentes au Banlay en observant la faune : mammifères terrestres et semi-aquatiques, chiroptères (chauve-souris), reptiles et amphibiens, mais aussi la flore, notamment les espèces patrimoniales ou invasives et la recherche d’habitats. »

À chaque moment de l’année sa spécificité. Le début du printemps est généralement marqué par le retour des premières floraisons et l’arrivée des oiseaux. Au cours de ce passage, des points d’écoute se sont d’ailleurs tenus à la tombée de la nuit et en début de matinée afin de repérer les oiseaux nicheurs et nocturnes du quartier.

À la suite des précédents passages et de ceux à venir, une cartographie ainsi qu’un répertoire des espèces observées sur site seront établis. « Ce diagnostic de la faune et de la flore permettra d’avoir une vision globale des enjeux écologiques propres au quartier et d'estimer les impacts potentiels que vont engendrer les prochains travaux. La Ville a également souhaité que le bureau d'études élabore des indicateurs environnementaux et qu'au final, des recommandations soient proposées afin d'intégrer la biodiversité dans les futurs aménagements urbains du quartier », précise Valéry Chambenois, chargé de mission Développement durable, au sein du Laboratoire des innovations et des projets de la Ville de Nevers.

Lors des prochains passages du bureau d’études, des animations pédagogiques devraient être menées avec les écoles et/ou le centre social du quartier.

En savoir plus

► Plus d'infos sur le PRU Banlay

Diagnostic et expertise écologique réalisés par l'entreprise DCI Environnement (inventaire, avis et préconisations sur le PRU) : 30 367, 50 €