Aller au contenu principal

Le nouveau rendez-vous bien-être organisé par la Ville de Nevers au kiosque du parc Roger-Salengro.

1,2,3... Bougeons ! au parc Salengro

Les vendredis à 18h : 5-12-19-26/07
Rendez-vous incontournables de l'été, ne manquez pas les marchés du mercredi, à partir de 14 h, au parc Roger-Salengro : les 10 et 24 juillet, 7 et 21 août.

Marchés de l'été

10 & 24/07, 7 & 21/08, à partir de 14 h - Parc Salengro
Jusqu'au 31 août 2019, faites le plein d'animations avec un Été à Nevers, Nevers Plage, le 14-Juillet...

Un été à Nevers 2019

Le plein d'animations !
Mardi 28 mai 2019

Ruches de la Maison des sports cherchent locataires

Ouverture de l'une des ruches installées sur le balcon de la Maison des sports.
Fin mai, le Bassin versant des Nièvres, avec quatre autres bassins de rivières, organisait la Semaine de la biodiversité dans tout le département. À Nevers, les abeilles, symboles des insectes pollinisateurs, étaient à l'honneur dans le cadre d'une animation conjointement organisée avec la Mela (Maison de l'environnement entre Loire et Allier), la Société d'histoire naturelle d'Autun (Shna) et la Ville de Nevers. Depuis quelques semaines, des ruches ont été installées sur le balcon et le toit terrasse de la Maison des sports, dans l'espoir de les attirer.

Une sortie découverte consacrée aux abeilles domestiques et sauvages, mais aussi aux autres insectes pollinisateurs

Après une première partie consacrée à l'organisation et le positionnement des abeilles domestiques vivant en colonies dans une ruche, ou encore aux bénéfices de la propolis, une substance aux nombreuses vertus produite par les abeilles, et présentée par Romain Gelos de la Mela, Mathurin Carnet de la Shna, a ensuite pris le relais pour une mise en lumière sur l'existence de nombreuses espèces, leurs rôles et leurs particularités.

Les participants ont ainsi pu découvrir les différents types d'abeilles et leurs modes d'habitation. En effet, si l'abeille mellifère, vivant en colonies, reste la plus connue du grand public, il existe d'autres abeilles, comme les abeilles solitaires, vivant à même le sol ou dans des troncs creux. La ruche n'est donc pas le seul habitat "officiel" des abeilles. On apprend ainsi qu' il existe en France près de 925 espèces d'abeilles sauvages répertoriées qui participent à la pollinisation, sans oublier les autres insectes également acteurs dans ce domaine (syrphes, papillons, coléoptères,etc.).

.

Un constat commun a alors été dressé : celui de la menace de disparition de multiples insectes pollinisateurs en raison de l'usage intensif de pesticides néo-nicotinoïdes et de la destruction de leur habitat notamment. Les conséquences à terme ? Un déséquilibre de l'environnement et la mise à mal de la reproduction d'une grande partie des plantes à fleurs, dont les arbres fruitiers et les légumes qui, comme chacun sait, nourrissent les êtres vivants.

L'animation s'est poursuivie par la capture et la reconnaissance d'insectes sur l'esplanade du Palais ducal et s'est conclue par une visite des ruches récemment mise en place par la Ville de Nevers sur le balcon de la Maison des sports.

Vous pouvez, vous aussi, aider la biodiversité dans votre jardin, par exemple en laissant un carré de quelques m2 non tondu pour permettre aux insectes d'avoir un abris, un support et des fleurs spontanées. Au mois de septembre, vous pourrez le faucher.

Coïncidence, rencontre et expérimentation

Deux jours après cette animation, un essaim d'abeilles, qui s'était accroché sur une voiture en stationnement boulevard Pierre-de-Coubertin, a été découvert et signalé à la Ville de Nevers. Au moment de l'intervention, un apiculteur chevronné, en la personne de Bernard Corot, était déjà sur place pour récupérer l'essaim avec tout son matériel.

Après discussion et poussé par l'envie de tenter l'expérience, ce dernier a ensuite aidé les agents de la Ville à installer l'essaim habité par quelques abeilles dans une des ruches de la Maison des sports, tout en prodiguant de précieux conseils. Il a notamment mis de la cire pour inciter les abeilles à accrocher leurs rayons et faire des points d'accroche. Les agents municipaux ont quant à eux installé un abreuvoir dans lequel ils ont mis du sirop apicole, toujours en vue de favoriser l'installation des habitantes ailées.

Nous saurons dans quelques semaines si les abeilles et leur reine auront élu domicile !

Ville de Nevers recherche essaims

Si vous avez repéré un essaim, même petit, n'hésitez pas à le signaler auprès du service Développement durable de la Ville de Nevers (valery.chambenois@ville-nevers.fr03.86.68.43.07.). L'idée restede guider ces essaims vers les ruches vides, afin de poursuivre poursuivre l'expérimentation, toujours dans une démarche pédagogique.

► Retour en images dans le diaporama.