Aller au contenu principal

Les inscriptions en PS se feront entre le 1er et le 12 mars 2021, sur rendez-vous auprès de l'accueil éducation.

Inscriptions scolaires

Du 1er au 12 mars - Sur rendez-vous : 03 86 68 45 05
Marche bien-être les mardis et mercredis à 10 h 30, la Maison des sports.

Marche bien-être

Mardis et mercredis à 10 h 30
Exposition "Histoires de fausses nouvelles" à la médiathèque Jean-Jaurès.

"Histoires de fausses nouvelles"

Du 16/02 au 26/03 - Médiathèque Jean-Jaurès
Votre magazine municipal est désormais disponible dans des dizaines de points de dépôts.

Nevers ça me botte

Découvrez les points de dépôt de votre magazine.
Mercredi 17 février 2021

Redynamisation du centre-ville et rénovation urbaine

Dans le cadre de la visite d'Eric Lombard, Directeur général de la Caisse des Dépôts à Nevers, un moment d'échange avec la presse est prévu mardi 23 février à 13 h 30, au Palais ducal.
Dans le cadre du partenariat entre la Ville de Nevers et la Banque des territoires, quatre conventions de cofinancement, contribuant à la redynamisation du cœur de ville et à la rénovation urbaine, seront signées par Denis Thuriot, maire de Nevers et président de Nevers agglomération, et Eric Lombard, directeur général de la Caisse des dépôts, en présence de Daniel Barnier, préfet de la Nièvre.

Dans le cadre de ce partenariat, la Ville de Nevers et la Banque des Territoires, mettent en place différents moyens d’action opérationnels :

Action cœur de ville

 

Solution numérique pour le commerce

Concernant le déploiement de la market place « Mon centre-ville en ligne », la Banque des territoires accorde une subvention de 20 000 € à la Ville de Nevers. Cette initiative est également soutenue par la fédération des centres-villes et les vitrines de France (association de commerçants de la ville). Lancée d’abord à Nevers, le dispositif sera rapidement étendu au territoire de l’agglomération.

Faisabilité de la création d'une passerelle inter-quartiers 

Dans le cadre de la mise en accessibilité de la gare de Nevers, la ville souhaite étudier la possibilité de créer une passerelle reliant le centre-ville (gare) au quartier Cobalt, un axe majeur de Nevers situé entre le centre-ville et l’une des zones commerciales de Nevers. Devenu véritable quartier d’affaires neversois avec l’implantation successive de l’Inkub, du Village by CA, de Pôle Emploi, de nombreuses écoles et formations post-bac (IFSI, école d’ergothérapie, première année de médecine, école de kinésithérapeute, Campus Connecté, Acces Code School et l’arrivée d’un IUT à la rentrée 2021), de la Banque de France, d’une piscine communautaire en 2019 et d’un futur data center. Ce quartier dit « le plus passant de Nevers » dispose également d’une excellente visibilité et d’une activité commerciale importante avec un passage moyen de 17 000 véhicules par jour. Cette passerelle permettra d’être un atout supplémentaire pour accroître l’accessibilité et ainsi renforcer le dynamisme et le potentiel de ce quartier innovant. L’étude réalisée par la SNCF, sera cofinancée à hauteur de 30% par la Banque des Territoires, soit 23 000 €.

Renouvellement urbain (ANRU)

 

Diagnostic économique du quartier du Banlay

En lien avec l’opération de rénovation urbaine du quartier du Banlay, quartier prioritaire d’intérêt régional, la Ville de Nevers souhaite réaliser un diagnostic économique général du quartier, avec l’ambition de favoriser la mixité fonctionnelle et de consolider le potentiel de développement économique du quartier. La Banque des territoires cofinance à hauteur de 33 %, soit 8 000 €, cette étude réalisée par l’Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT).

Démarche d'agriculture urbaine dans le quartier du Banlay

Dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) du Banlay, la Ville de Nevers prévoit des espaces permettant de favoriser et d'élargir la végétalisation du quartier. Pour compléter, en candidatant à l’appel à projets de l’Agence nationale de renouvellement urbain (ANRU), la Ville a souhaité saisir l’opportunité d'un projet d’agriculture urbaine. C’est ainsi que le quartier du Banlay est l’un des 27 premiers lauréats « Quartiers fertiles ».
Ce projet comprend : des jardins en partage ou familiaux, un poulailler collectif, une production de type forêt-jardin, une zone de production transitoire, des espaces publics conçus comme des parcs cueillette, et de l’éco-pâturage comme gestion écologique des espaces verts. La mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour accompagner la Ville de Nevers dans cette démarche d’agriculture urbaine sera financée à hauteur de 50 % par la Banque des Territoires, soit 52 000 €.