Aller au contenu principal

La grande exposition temporaire de printemps du Musée de la faïence et des Beaux-arts de Nevers sera cette année consacrée au verre.

Expo : Le verre au cœur de la France

7/04 > 21/07 - Musée de la faïence
Retrouvez le Printemps des Quartiers : le 15/05 au Banlay, le 18/05 à la Grande Pature, le 22/05 aux Courlis et le 25/05 en centre-ville.

Le Printemps des Quartiers

4 lieux, 4 dates !
Une flotte d’une vingtaine de bateaux est attendue le samedi 18 mai après-midi quai des Mariniers, avec des animations nombreuses pour petits et grands.

Fête de la Loire

Samedi 18 & dimanche 19 mai
Samedi 2 mars 2019

Potes en scène

Jonglages en tout genre, monocycle, acrobaties au sol, portés, équilibres, échasses, diabolos… Seule manque à l’appel la catégorie aérienne.
​​​​​​​​​​​​​​Elle a frappé un grand coup lors de l’inauguration du Théâtre municipal, Acroballe Circus nous dévoile l’envers de la piste aux étoiles.

Cela fait maintenant 13 ans que Bruno Laronde dirige Acroballe Circus, créée en octobre 2005. Au côté de ce Monsieur Loyal, on retrouve Yannis, acrobate en phase de professionnalisation, et Guillaume « avaleur de sabres et acrobate », comme il aime à se définir en plaisantant, pour animer les différents cours à Nevers et dans le département, auxquels assistent près d’une centaine d’élèves et plus de 400 participants chaque année.

« Notre vocation première est de transmettre et d’enseigner », explique Yannis. Classé comme 6e art avec la danse, le théâtre et le mime, le cirque développe de nombreuses qualités physiques et artistiques, quel que soit son niveau. On y travaille pêle-mêle, l’équilibre, l’agilité, la souplesse, la relation musique-mouvement, le jeu scénique, la voix, la manipulation d’objets, la force, etc. Mais au-delà de ça, les élèves qui entrent dans la « famille » apprennent surtout « la vie en groupe et l’esprit de bande. Acroballe, c’est surtout une bande de potes », complète Guillaume. Il n’y a qu’à se rendre sur place, à un cours, pour s’en rendre compte.

Entraide et bienveillance

Dans le groupe des plus de 14 ans, dont le plus âgé n’a que 20 ans ( ! ), qui se donne rendez-vous chaque vendredi soir au gymnase Blaise-Pascal, l’ambiance est à la fois studieuse, détendue, pleine de bienveillance et d’entraide. On y découvre les copines de monocycle Jeanne et Émilie, respectivement 4 et 10 ans de pratique, les adeptes du diabolo coachés par Niels, 16 ans, qui vient « pour le plaisir » et qui pratique en parallèle le volley-ball et le basket. Dans un autre coin de la salle, on y retrouve Énora, 14 ans et Lucile, 15 ans, s’essayant au salto arrière, sous la supervision de Guillaume et d’un autre camarade. Il y a également les inséparables Juliette, 17 ans, jongleuse, qui ambitionne d’en faire son métier et Joséphine, 18 ans, désormais étudiante à Dijon, qui revient « un week-end sur deux pour le plaisir ». Ces deux-là se sont illustrées dans un numéro de portée en duo lors de l’inauguration du Théâtre municipal comme d’autres élèves présents à cette séance d’entraînement. Et puis il y a Benjamin, 20 ans, désormais en compagnonnage, plutôt adepte des clowneries et du one-man-show qui vient « de temps en temps voir les jeunes » (sic) et donner quelques conseils. Sans oublier la discrète et talentueuse mono-cycliste Manon, 16 ans et 9 ans de pratique dans les jambes, dont le numéro a été sélectionné pour les rencontres nationales du cirque en 2018. Joueuse de guitare et plutôt bonne élève au lycée Alain-Colas, elle vient elle aussi pour le plaisir. « Ça me fait une coupure. Quand je suis ici, j’oublie tout. Je teste des nouvelles figures. Mon nouveau challenge, c’est de rouler sans la selle. »

Agréée par la Fédération française des écoles de cirque, à la pépinière de talents Acroballe, « on goûte à tout » dès l’âge de 5 ans ou lorsque l’on débute, avant de choisir une spécialité en fonction de ses affinités. Jonglages en tout genre, monocycle, acrobaties au sol, portés, équilibres, échasses, diabolos… Seule manque à l’appel la catégorie aérienne, « faute de lieu adapté », explique Bruno. En effet, à Nevers, les cours se déroulent essentiellement aux gymnases Blaise-Pascal et Georges-Guynemer. « Nous sommes 3 permanents, soit 2 salariés ½, et les subventions que nous recevons ne représentent que 0,8 % de notre budget ».

Même si l’équipe « est dans la débrouille » depuis son existence, la qualité du travail qui y est menée ne cesse de porter ses fruits, puisqu’au cours de ces sept dernières années, 5 numéros présentés par les élèves nivernais dans le cadre des rencontres régionales des écoles de cirque, ont été sélectionnés pour représenter la Bourgogne au prestigieux festival du cirque actuel, Circa, qui se déroule tous les ans à Auch. Lors de ces rencontres qui réunissent près d’une soixantaine de jeunes circassiens, âgés entre 12 et 18 ans et issus des 6 écoles de cirque de Bourgogne (Dijon, Beaune, Chalon-sur-Saône, Saint-Vallier, Nevers et Auxerre), découvertes de disciplines, ateliers de perfectionnement et scène ouverte constituent le menu principal de ce grand week-end. Cette année, ces rencontres se dérouleront à Nevers.

Acroballe et les Zaccros

Impliquée dans de nombreuses actions sur le territoire (cours de cirque à l’hôpital de jour depuis 15 ans, classe découverte dans les écoles, cours pour les personnes handicapées moteur ou déficients mentaux), l’association développe en parallèle un gros partenariat avec l’association Alarue, organisatrice du festival les Zaccros d’ma rue, qui est d’ailleurs logée un étage plus bas, au 12 quai de Médine. En effet, chaque année, une semaine avant le festival, les élèves d’Acroballe présentent leur spectacle de fin d’année qui se déroule sous chapiteau au parc Roger-Salengro. Les meilleurs d’entre eux participent même, en solo, en duo ou en collectif, aux Florilèges des Zaccros. Bruno Laronde ne désespère pas d’ailleurs de voir un jour s’allier les deux associations pour former un pôle spécialisé dans arts de la rue et du cirque, « avec un vrai de lieu pratique circassienne et artistique ». C’est tout ce qu’on leur souhaite.

Blandine Bertrand

Inauguration TMN par acroballe © GB.jpg

 

 

En savoir plus

Acroballe Circus :
► 12 quai de Médine
► Tél. : 06.75.39.07.86.
► Instagram : acroballecircus / Facebook : Acroballe Circus / Site : ecoledecirque-acroballecircus.over-blog.com