Aller au contenu principal

La fermeture de la piscine des Bords de Loire en 2019 donne l'occasion de créer un nouveau lieu structurant pour le quartier des Bords de Loire et pour Nevers.

Bords de Loire : réunion publique

Vend. 6 nov. à 18 h - Salle des Bords de Loire
Exposition Jacques Braunstein

Exposition Jacques Braunstein

Jusqu'au 31/12 - Musée de la Faience
L'exposition La Jonction d'hier à aujourd'hui se tiendra du 25 août 2020 au 1er septembre 2021.

La Jonction d'hier à aujourd'hui

Prom. Pascal-François > 01/09/21
Ça cartoon, du 12 septembre au 31 octobre à la médiathèque

Ça cartoon

Du 12 septembre au 31 octobre - Médiathèque Jean-Jaurès
L'exposition Céramiques de La Montagne - Saint-Honoré-les-Bains est le fruit d'une donation majeure au musée de la Faïence et des Beaux-arts. A découvrir jusqu'à la fin de l'année 2020.

Céramiques de La Montagne

Musée de la Faïence - Jusqu'au 28/12
Dimanche 14 janvier 2018

Porte de Paris : l'heure de la restauration a sonné

La Porte de Paris s'apprêtent à renaître durablement de ses pierres.
La Porte de Paris, qui marque l’entrée nord de la ville historique, va connaître des travaux d’ampleur qu’elle n’avait pas connus depuis… les années 1930.

Adieu charlotte disgracieuse sur le toit ! L’imposant édifice commémoratif royal, bâti au milieu du XVIIIe siècle, mutilé à la Révolution française et classé au titre des Monuments historiques depuis 1930, s’apprête à renaître durablement de ses pierres. « À force d’infiltrations d’eau répétées, de la circulation automobile et de choix de pierres de restauration non adapté par le passé, le monument s’est altéré au fil des décennies », explique Marc Lavache, qui assure le suivi des travaux pour la Ville.

D’une durée estimée à un an et inscrits dans le cadre d’une convention passée avec la Direction régionale des affaires culturelles, les travaux auront pour maître d’œuvre Daniel Lefevre, architecte en chef des Monuments historiques, et se décomposeront en trois phases.

Étalée sur trois mois, la première consistera à l’installation d’un échafaudage complet sur la porte, puis à l’enlèvement de la bâche de protection sur la partie sommitale pour reprendre les pierres et la couverture en plomb. La deuxième, étendue sur six mois, consistera au démontage de l’échafaudage de la partie haute pour se concentrer sur l’arc (l’intrados), ses caissons et ses rosaces. Dans les deux cas, la circulation sera maintenue mais le marché place de la Résistance sera déplacé (lire p. 30).
Quant à la dernière phase, d’une durée de trois mois, elle se concentrera sur les deux pans intérieurs du passage, avec la reprise partielle de l’épitaphe de Voltaire, et obligera à la fermeture de la circulation.

 

En chiffres
1931-1933 Importante campagne de restauration des maçonneries de la porte
1 million HT le coût des travaux pour 2018
50 ans minimum, la pérennité de l’édifice estimée après travaux

 

Blandine Bertrand

En savoir plus

Plus d’infos sur le blog travaux de nevers.fr