Aller au contenu principal

Exposition : Les œuvres sortent de leurs réserves

Les œuvres sortent de leurs réserves

Du 15/09 au 28/11 - Musée de la Faïence
Les prises de rendez-vous se font par téléphone uniquement au 03.58.58.33.33.

Centre de vaccination

Salle des Eduens - Prise de rendez-vous : 03.58.58.33.33
Vendredi 23 juillet 2021

Place Mossé : les prémices d'un renouveau (3/3)

Le Grand Monarque s'apprête à connaître la rénovation à laquelle il aspirait, pour un projet mêlant logements, commerces et tourisme.
Mise au rang de priorité de l’année, la place Mossé va retrouver sa vocation première de belvédère « apaisé » avec vue imprenable sur la Loire d’ici 2022. Troisième et dernière partie : l'avenir du Grand Monarque.

C’est officiel ! Le célèbre hôtel du XVIIe siècle qui aurait reçu, dit-on, le général Bonaparte à son retour d’Égypte en 1799, va durablement renaître de ses pierres grâce à l’implication d’Émile Freiha, pour la partie investissements, et celle de Julien Farhat, architecte DPLG (Diplômé par le Gouvernement), directeur de l’agence Arcrea Studio.

« Le permis de construire a été déposé et nous travaillons en collaboration avec l’architecte des Bâtiments de France, ainsi que la Ville de Nevers », expliquent les deux associés. « Il s’agit bien d’une rénovation à partir de l’existant, il n’y aura pas de démolition », précise l’architecte, si ce n’est « la création d’une ouverture en direction de la Loire en vue d’y installer des terrasses ». « L’idée est de tourner le Grand Monarque vers la Loire et d’en faire une croisée des chemins entre le quai des Mariniers, la rue Saint-Genest et la place Mossé », étaye Émile Freiha. Objectif 2022.

D’un restaurant type brasserie avec vue imprenable sur le fleuve royal, il en sera donc question, au rez-de-chaussée de l’édifice, avec une capacité prévue de 200 à 250 couverts. Le projet couvrant près de 2 600 m² de surface comprendra également la création de locaux commerciaux pour permettre une offre artisanale et touristique complémentaire à celle déjà existante sur la Place Mossé et dynamiser les ruelles type la rue Grelu et la rue du Singe, jusqu’au centre-ville. Enfin, les 1er et le 2e étages seront occupés par des logements à louer, allant du studio au loft pouvant plaire aussi bien aux étudiants, aux familles ou aux seniors.

« Nous garderons l’esprit historique du bâtiment et tout ce qui fait son charme. Le toit sera travaillé avec de l’ardoise mais aussi avec des tuiles plates afin de créer différentes strates d’architecture. Les enduits, les menuiseries ainsi que les volets seront quant à eux harmonisés avec des teintes en camaïeu de beige », concluent les deux associés.

Objectif : 2022.

En savoir plus

En chiffres

  • 3,4 M € : le budget global
  • 18 mois de travaux prévus
  • 20 km / h : la route sera désormais une zone de rencontre
  • 7 places de stationnement dont 1 PMR, place Mossé
  • 32 places de stationnement dont 2 PMR, quai des Mariniers

 

► Blog Travaux - Place Mossé pour suivre les avancées semaine après semaine
► Place Mossé (2021-2022) pour la genèse du projet
► Des travaux qui respectent la biodiversité (mai 2021)
► Place Mossé : les prémices d'un renouveau (1/3) - mobilité (juillet 2021)
► Place Mossé : les prémices d'un renouveau (2/3) - commerce et attractivité (juillet 2021)