Aller au contenu principal

2 nouveaux locaux dédiés aux clients et aux commerçants de Nevers font leur apparition rue François-Mitterrand à compter du mercredi 4 novembre.

La Conciergerie

49 rue François Mitterrand
Campagne Confinés = Protégés

Confinés = Protégés

COVID-19, les gestes barrières.

COVID-19

Ville de Nevers : 03.86.68.46.46 / CCAS : 03.86.71.80.00
Samedi 17 octobre 2020

NovoDéco chine pour vous

Nathalie Sadet a créé NovoDeco, une brocante "chic" qui propose aussi des meubles "mis en beauté".
Chiner, réparer et embellir, voilà le credo de Nathalie Sadet, entrepreneuse neversoise à l’origine de NovoDéco.

La trentaine venue, Nathalie Sadet sentait qu’elle avait fait le tour de son travail en bureau : « J’ai envisagé un temps d’ouvrir une boutique de cosmétiques bio, mais je n’étais pas prête à me lancer à ce moment-là. » Après une longue réflexion, elle décide qu’il est temps de donner corps à son envie d’entreprendre et démissionne de son emploi.
Elle suit alors une formation de la BGE dédiée aux femmes, « Des Elles pour entreprendre ». Une formation qui lui permet de rencontrer des femmes entrepreneuses, comme elle, mais surtout lui donne les bases administratives (comptabilité, statut, business plan, etc.) qui lui manquaient pour se lancer sereinement : « Je voulais trouver mon métier-passion. J’ai toujours bricolé, c’est ce que je sais faire, une évidence. » Fin 2019, NovoDéco voit le jour.

Son activité se partage en deux volets. D’un côté, la brocante qu’elle qualifie de « vintage chic ». « Je vais un peu partout, dans des vides-maisons. Je chine comme pour moi : j’aime les objets intemporels, il n’y a pas toujours besoin de les dénaturer », précise-t-elle. Cette activité l’amène parfois à expédier des objets hors des frontières françaises.

Rénovation éco responsable

Autre facette de NovoDéco, la rénovation de meubles dans un objectif de durabilité, loin des meubles en kits. Une rénovation qu’elle pratique sur commande, ou selon l’inspiration : « Je peux laisser un meuble dans un coin pendant deux mois. Mais une fois que l’idée est là, j’essaie de me tenir à un projet. Dans la rénovation, on ne compte pas son temps. » Ni les étapes : nettoyage, traitement, réparations éventuelles, et « mise en beauté », même si Nathalie Sadet préfère l’expression anglaise d’upcycling. « La notion d’éco responsabilité est importante pour moi. Je la mets en œuvre en partant d’une matière première ancienne et en utilisant des peintures et vernis aussi respectueux que possible de l’environnement, même s’il est compliqué de passer au tout bio. »

Aujourd’hui, Nathalie Sadet travaille chez elle, dans son garage-atelier. Son entreprise est en plein développement, avec une dizaine de ventes chaque mois via internet. « Je suis bien aidée par le transporteur local avec qui je travaille, TCSE. Ils sont d’un soutien sans faille, même s’il s’agit de petits volumes. » Affirmant un style bien à elle, elle souhaite développer son implantation en local, et qui sait, un jour, peut-être ouvrir sa boutique-atelier.

En savoir plus

Découvrir NovoDéco :

Page Facebook NovoDeco
Instagram : @ateliernovodeco