Aller au contenu principal

Logo Facebook

Logo Twitter

Logo Instagram

Logo Vimeo

Logo Pinterest

Pictogramme Flux RSS

Une journée sur le thème de la justice sera l'occasion de revenir sur l'histoire du Palais ducal.

Délits, énigmes…

Samedi 24 février, au Palais ducal
Les acteurs de la santé dans la Nièvre se retrouveront pour des états généraux à la MCNA.

Rendez-vous à la MCNA jeudi 1er mars

Découvrez la grande exposition itinérante consacrée au grand peintre russe Léopold Survage.

Exposition Survage

Jusqu'au 29 avril au Musée de la Faïence et des Beaux-Arts
Mercredi 10 janvier 2018

Nouvelle dynamique pour la rue Saint-Etienne

La métamorphose de la rue Saint-Etienne se poursuit.
Depuis novembre, la rue historique du quartier Saint-Étienne connaît une profonde métamorphose. À partir de janvier, une deuxième phase commence.

Après une première étape de travaux allant jusqu’à la rue Mirangron, c’est au tour de la partie basse de la rue Saint-Étienne de connaître un ragrément attendu. Le tronçon concerné partira à nouveau de la rue Mirangron et s’étendra jusqu’au bas de la place Guy-Coquille.
Le chantier consistera à la réalisation des réseaux et des terrassements, à la pose de bordures, aux réglages et à la mise en œuvre des revêtements de surface. Continuité esthétique, harmonisation et remise aux normes d’accessibilité seront les maîtres-mots avec une chaussée traitée en enrobés clairs et des trottoirs aplatis et élargis. « Ces travaux s’inscrivent dans la continuité de ceux réalisés précédemment et surtout dans la volonté municipale de redynamisation de notre cœur de ville historique et commerçant » insiste Anne Wozniak, adjointe au Cadre de vie.

Les travaux débutent cette semaine par la réfection des branchements en eau potable et devraient se terminer fin mars, sauf intempéries. Parmi les nouveautés, les usagers du bar Le Chat qui Louche pourront profiter d’une terrasse qui s’inscrira dans la lignée de celles déjà installées rue du 14-Juillet. Sur la chaussée, deux plateaux surélevés seront réalisés, l’un au niveau des intersections rue Mirangron et rue des Chapelains, l’autre au niveau de celles rue des Francs Bourgeois et rue Creuse.
La finalité de ces installations sera de marquer visiblement les carrefours, d’apaiser la circulation et donner plus de places aux modes de déplacement doux. Le bas de la place Guy-Coquille sera complètement revu avec un traitement de sol épuré, la pose d’un nouveau mobilier urbain et d’un nouvel éclairage central suspendu (après mars).

Durant cette période de travaux, l’ensemble des commerces restera ouvert, une continuité piétonne sera assurée et un plan de circulation sera mis en place.

 

En chiffres
230 mètres : longueur sur laquelle s’étendent les travaux
310 000 € : budget des travaux
9 places de stationnement dont 2 places de livraison

En savoir plus

Plus d’infos sur le blog travaux de nevers.fr