Aller au contenu principal

Nevers Agglo ça me botte #4

Nevers Agglo ça me botte #4

Notre Agglo, un magazine
Mercredi 2 novembre 2022

Nathan brise la glace à rollers

Le jeune Nathan Brison est actuellement en service civique au Roller Club Nivernais, stade Faidherbe.
Nous avons rencontré le jeune Neversois de 16 ans Nathan Brison, déjà acrobate aguerri à rollers, et désormais en service civique au sein du Roller Club Nivernais, stade Faidherbe. Il s'est confié sur son récent parcours et sur ses ambitions.

16 ans et sur les rollers depuis déjà 11

 

Nathan Brison découvre les petites roues quand il a cinq ans, pas celles pour se protéger des chutes, mais les roulettes en enfilade qui donnent des ailes. C'est son père qui lui donne le goût de cette discipline de la glisse, le roller hockey, et il apprend ainsi à flotter sur le parquet, en gymnase, dans ce sport qu'il nous explique finalement plus proche du hockey sur glace que sur gazon.

Surclassé en minime au club de Bourges, après 7 ans de ce sport d'équipe sur roues, il se met au roller freestyle et découvre les joies des rencontres entre riders à l'ancien skatepark de Nevers, où l'ouverture d'esprit et le partage couvent les jeunes acrobates.

Il veut ensuite un peu de compétition, et son bon niveau de patinage le fait même participer aux championnats de France : il est classé dernier la première fois, puis 3e en 2019. Nathan Brison attend désormais avec impatience les 3 & 4 décembre prochains pour se mesurer aux autres compétiteurs, lors du Dij’Contest 7, à Dijon.

Au service des plus jeunes

 

Il parcourt régulièrement la France pour des compétitions, mais aussi pour s'entraîner dans de bonnes conditions, notamment au Hangar, le skatepark de Nantes. Et quand Nathan n'est ni sur les rampes, ni en cours en classe de première STMG au lycée Raoul-Follereau, il entraîne au Roller Club Nivernais, stade Faidherbe, dans le cadre de son service civique.

Ce gymnase, il le connait bien, car il y entraînait déjà bénévolement. Désormais, les choses se sont officialisées en 24 heures par semaine sous la casquette de coach. Les semaines de Nathan sont bien chargées : en plus du roller et des cours, il suit aussi les cours de l'option cinéma au lycée Alain-Colas, afin de devenir plus tard caméraman.

Et le skatepark ?

 

Evidemment, nous avons posé la question à Nathan Brison : attend-il, comme beaucoup de Neversois, le nouveau skatepark de la Ville de Nevers ? Pour celui qui adore sa ville natale, qu'il décrit ni trop petite, ni trop grande, et surtout proche de tout, retrouver de quoi s'entrainer chez lui rendrait Nevers parfaite à ses yeux. Notre petit doigt nous dit que Nathan pourra bientôt patiner à domicile, et que nos fidèles commentateurs Facebook devront bientôt se trouver une autre marotte...