Aller au contenu principal

La médiathèque Jean-Jaurès met en place un bibliodrive qui permet de réserver de nouveau, des documents.

Bibliodrive

Médiathèque Jean-Jaurès
Si les visites-guidées n'ont pas encore repris, le service Animation du patrimoine lance une nouvelle offre : des "randopatrimoine".

Randopatrimoine

A la découverte du patrimoine local !
La réouverture du musée se fait dans le respect des règles sanitaires à compter du 13 mai.

Musée de la Faïence et des Beaux-arts

Mercredi-dimanche 12 h - 18 h
La réouverture de la médiathèque sera progressive et échelonnée à compter du 14 mai 2020.

Médiathèque Jean-Jaurès

Réouverture partielle des services à compter du 14 mai
COVID-19, les gestes barrières.

COVID-19

Ville de Nevers : 03.86.68.46.46 / CCAS : 03.86.71.80.00
Jeudi 13 février 2020

Magie de l’instant présent

Moment de tendresse sur la chanson "Une souris verte", entre une résidente de l'Ehpad Daniel-Benoist et un petit garçon du multi-accueil Souricette.
Depuis le mois d'octobre, des résidentes de l’Ehpad Daniel-Benoist partagent un moment hors du temps et en comptines avec des enfants du multi-accueil Souricette.

C’est un projet qui fait l’unanimité auprès des référentes projet des deux établissements, Véronique Cotillard pour Daniel-Benoist, Virginie Obringer et Céline Bardoux pour Souricette, et qui suscite aussi un incroyable engouement chez les participants, âgés entre 2 et... 98 ans ! Depuis octobre, au rythme d'un mercredi par mois, sur le créneau 9 h 45 – 10 h 15, quatre résidentes de l’Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) vont à la rencontre d’une quinzaine de bambins de 2 à 3 ans, encadrés par une équipe totalement solidaire et investie, composée de Nathalie, Paula, Isabelle et Lisa, pour partager un moment de chant autour des comptines.

« Il y a beaucoup d’enthousiasme de la part des enfants, qui sont dans l’attente de retrouver les « mamies » », explique Virginie. « Pour les résidentes, c’est une sortie du quotidien qui les reconnecte au présent. Il y a véritablement une magie de l’instant, c’est bluffant », s’enthousiasme de son côté Véronique. « En tant que professionnelles, cette animation intergénérationnelle est à la fois enrichissante et valorisante », continue Virginie. « C’est une expérience valorisante qui procure aussi beaucoup de plaisir des deux côtés », renchérit Véronique.

Quelques jours avant la rencontre, chacun répète les comptines apprises. Un travail sur photos est également mené dans les deux établissements, voisins de 500 mètres, pour se remémorer les enfants et adultes participants et rappeler le sens du projet.

Le Jour J, dans la salle des « grands » de la crèche, un véritable rituel d’accueil se met en place, à commencer par l’aménagement de l’espace, avec l'installation de chaises pour les dames et de tapis et de coussins au sol pour les enfants et les auxiliaires de puériculture, afin que chacun puisse se sentir à l’aise et confortablement installé. S’ensuivent les présentations, avant de fredonner les comptines tous ensemble. Au programme, Marguerite (clin d’œil à la démarche Label Vie engagée par le multi-accueil), Une souris verte, mais aussi Les petits poissons chantés par les petits aux « mamies », comme ils aiment à les nommer tendrement. Enfin, pour clore la séance et se dire au revoir, enfants, personnes âgées, professionnelles de santé et de la petite enfance forment librement une ronde, puis dansent et chantent sur l'air du pont d’Avignon.

Initialement conçue pour se dérouler sur cinq séances, les quatre premières au multi-accueil, la dernière à l’Ehpad, les équipes envisagent déjà de renouveler l’expérience l’année prochaine, tant les bénéfices observés sont nombreux. « Ces séances auprès des enfants redonnent du sens au quotidien des personnes âgées », détaille Véronique. « Non seulement, cela stimule leur mémoire, leurs capacités cognitives et sensorielles, mais elles éprouvent aussi un réel plaisir, un réel bien-être à partager ce moment sur l’instant. » Du côté de Souricette, l’analyse est toute aussi positive : « On constate chez les petits une attention et un respect qui s’instaurent naturellement vis-à-vis des personnes âgées. Même les enfants difficiles à canaliser en temps ordinaire se montrent calmes et attentionnés spontanément. »