Aller au contenu principal

Logo Facebook

Logo Twitter

Logo Instagram

Logo Vimeo

Logo Pinterest

Pictogramme Flux RSS

Le site culture.nevers.fr, c'est toute l'information culturelle, accessible à tous et tout le temps.

CULTURE.NEVERS.FR !

Toute l'actualité culturelle de Nevers est en ligne.
Nouveauté, l’école de la Barre-Manutention accueillera à la rentrée 2019 une classe à horaires aménagés à dominante musicale (CHAM) de niveau CM1.

Ouverture d'une CHAM

Rentrée 2019 > niveau CM1 - Candidature jusqu'au 8/04
8% des foyers neversois seront recensés entre le 17 janvier et le 23 février 2019 par 12 agents recrutés par la Ville de Nevers.

Recensement population

Du 17 janvier au 23 février 2019
Jeudi 7 février 2019

Lumières : un usage plus éclairé

L'éclairage public en bords de Loire.
Comment consommer mieux et moins ? C'est un défi que veut relever la Ville de Nevers. Exemple avec l'éclairage public.

L’éclairage public n’est pas un poste aussi gourmand que le chauffage, mais il est mis à la diète depuis dix ans : « Le contrat passé avec Citelum pour la période 2007-2019 prévoyait de remplacer les luminaires vétustes ou très vétustes, soit 80 % des points d’éclairage », explique Philippe Rondat, chargé de projet à la Coordination générale des projets et expertises. « On est aujourd’hui tout près de cet objectif. »

Environ 300 000 € sont investis chaque année dans le renouvellement du matériel, avec le souci de réduire la pollution lumineuse, tandis que les ampoules led – deux fois moins consommatrices – arrivent en force depuis trois ans. Si l’on ajoute certains cheminements piétons à détection de présence et des horloges calées sur les heures de lever et coucher du soleil, les économies sont… voyantes : « La consommation annuelle est passée de 2,7 millions de kWh à 2 millions. »

Mais rationaliser n’est pas rogner : « On est à 8 000 points lumineux, dont 5 700 d’éclairage public. C’est un peu plus qu’avant. »

► Lire notre dossier complet dans le dernier numéro du NCMB...