Aller au contenu principal

Les prises de rendez-vous se font par téléphone au 03.58.58.33.33 et sur Doctolib.

Centre de vaccination

Parc Roger-Salengro / Mercredi et samedi de 8 h à 18 h
Exposition : L'amateur d'estampes contemporaines

L'amateur d'estampes contemporaines

Du 25/09 au 30/10 - Médiathèque Jean-Jaurès
Exposition : Les œuvres sortent de leurs réserves

Les œuvres sortent de leurs réserves

Du 15/09 au 28/11 - Musée de la Faïence
Lundi 24 février 2020

Lumières sur le pont

© Youri Gavriloff
Des travaux d’amélioration de l’éclairage public sur le pont de Loire et de mise en valeur des arches se sont tenus en février. En jeu ? Une véritable revalorisation de cet ouvrage patrimonial neversois. (Article mis à jour le 4 juin 2020)

Une période éclair de travaux

De janvier à fin février, vous avez sans doute repéré cette drôle de nacelle, dite "élévatrice négative", ayant pris ses quartiers le long du pont de Loire. Cette dernière a permis l'installation de câbles, réseaux et projecteurs "pour que la lumière soit" sur et surtout au niveau des arches du Pont de Loire.

Pour ce faire, la Ville de Nevers a confié à Citelum et BBF Réseaux les travaux d’amélioration du réseau d’éclairage public et la mise en valeur des arches sur ce vénérable édifice conçu en 1767 par l'architecte Louis de Règemortes. Aucune incidence majeure sur la circulation n'a été à signaler, si ce n'est du côté des piétons et des cyclistes qui ont dû effectuer un court écart à l'endroit où se trouvait la nacelle.

Les onze luminaires du pont, de 150 W chacun, ont été remplacés par des nouveaux luminaires plus « design », mais surtout éligibles aux certificats d’économie d’énergie. De 87 W chacun et équipés de leds, ils vont permettre une économie de 3 247 kWh à l’année pour la collectivité.

Reflets des arches au clair de leds

Autre nouveauté, qui change radicalement la perception du pont de Loire la nuit et revalorise incontestablement ce joyau architectural : la pose de 56 projecteurs polychromes à leds, d’une puissance de 33 W chacun, au niveau des arches.

Désormais, passants et riverains peuvent admirer les différents éclairages, choisis en fonction des évènements (matchs de rugby par exemple), jusqu'à 23 h 30 chaque soir et minuit le week-end.

Un plan global de revalorisation des monuments historiques

Ces travaux s’inscrivent dans un plan global de revalorisation des monuments historiques emblématiques de la Ville la nuit, comme le Palais ducal (37 projecteurs), le Théâtre municipal (38 projecteurs), la cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte (10 projecteurs), le Beffroi (12 projecteurs), la Porte du Croux (26 projecteurs), l'église Saint-Étienne (7 projecteurs), la Porte de Paris (2 projecteurs), la Tour Saint-Eloi (6 projecteurs), la Tour Goguin (11 projecteurs), et la promenade des Remparts.

En savoir plus

Le remplacement des 11 luminaires a coûté au total 96 000 €.
La mise en valeur du pont a coûté quant à elle 198 000 €.

Communiqué de presse (lien)