Aller au contenu principal

Exposition : Les œuvres sortent de leurs réserves

Les œuvres sortent de leurs réserves

Du 15/09 au 28/11 - Musée de la Faïence
Les prises de rendez-vous se font par téléphone uniquement au 03.58.58.33.33.

Centre de vaccination

Salle des Eduens - Prise de rendez-vous : 03.58.58.33.33
Mardi 31 août 2021

Les violences conjugales au cœur du sujet

La ministre Élisabeth Moreno en visite à l'Unité médico-judiciaire de Nevers, en présence de nombreux acteurs nivernais mobilisés dans la lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales.
Ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances, Élisabeth Moreno était en déplacement officiel à Nevers hier au Centre hospitalier de Nevers Agglomération (CHAN). L'occasion de découvrir des dispositifs essentiels d'accueil des victimes de violences conjugales et intrafamiliales : l'Unité médico-judiciaire et la création prochaine d'un parcours de santé dédié.

À l’occasion de l’anniversaire des deux ans du Grenelle des violences conjugales, la ministre Élisabeth Moreno était en visite officielle dans la Nièvre ce mardi pour découvrir des dispositifs locaux de prise en charge et d'accompagnement des victimes de violences conjugales et intrafamiliales.

De nombreux élus locaux dont Céline Morini, en qualité de maire adjointe pour la Ville de Nevers, le préfet de la Nièvre Daniel Barnier et la procureure de la République Alexa Carpentier, ainsi que des acteurs locaux incontournables qui accompagnent au quotidien les victimes tels que France Victimes 58 Andavi, le CDIFF (Centre d’information sur les droits des femmes et des familles) et le Groupement hospitalier de territoire (GHT) de la Nièvre, s'étaient réunis au CHAN  pour accueillir la ministre.

Dans l'après-midi, la ministre inaugurait à Decize, 6 rue Ledru-Rollin, le local Décid'L porté par l'association Nièvre Regain pour aider les femmes victimes de violences. Ce Lieu d'accueil et d'orientation (LEAO) s'adresse à toutes les victimes du Sud Nivernais et s'ajoute aux autres structures mises en place à Nevers par Nièvre Regain proposant des solutions d'hébergement et des mesures d'accompagnement aux victimes de violences. Contact : 09.77.99.01.17 ou decidl@sfr.fr.

La Nièvre, impliquée dans la lutte contre les violences faites aux femmes

 

Lors de cette rencontre, la ministre a salué à maintes reprises l'implication et la mobilisation des acteurs nivernais sur ce sujet. Elle a notamment rappelé les rôles clés joués par le point d'accompagnement installé dans le centre commercial de La Charité-sur-Loire, le service intégré de l'accueil et de l'orientation (SIAO) des victimes à Nevers, ainsi que par la délégation départementale aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes (DDDFE), rattachée au ministère.

Au cours de cet échange, les difficultés rencontrées ont également été pointées, notamment sur l'Unité médico-judiciaire : "pas de locaux dédiés à 100 %", "un personnel médical présent par intermittence" et plus globalement "le manque de moyens humains" à de nombreux niveaux.

La ministre a quant à elle fait le point sur l'action du gouvernement. "C'est un travail de petits pas, un travail collectif, mais nous sommes déterminés", a-t-elle déclaré. "C'est un changement culturel et une transformation civilisationnelle que doit opérer la société".

Cette visite a été enfin l'occasion de mettre en avant des actions plus récentes de renforcement de l'accompagnement des victimes, avec notamment la mise en place de l'Unité médico-judiciaire (UMJ) depuis 2019 au CHAN et la création d'un parcours de santé de santé en 2022, présentée par Yannick Chartier, secrétaire général du CHAN.

Un parcours de santé à destination des victimes en 2022 au CHAN

 

Porté par le CHAN et piloté par l'association France Victimes 58, ce projet a été retenu par l'Agence régionale de santé (ARS) et la Direction générale de l'offre de soins pour un financement en 2022. L'objectif étant de fluidifier le suivi et l'accompagnement des victimes dans les différentes étapes sanitaires, médicales, sociales et judiciaires qu'elles doivent franchir pour s'affranchir de leur situation et commencer leur "œuvre de reconstruction".

Un projet de Maison pour l'accueil et la protection des victimes et de leurs familles est également en germination, du côté de France Victimes 58. Il pourrait voir le jour en 2022 et offrirait en un seul lieu une pluralité de services.

Visite à l'Unité médico-judiciaire

 

Cette visite ministérielle à Nevers s'est terminée par la rencontre avec le personnel de l'UMJ, installée dans la maison médicale, juste à côté des urgences de l'hôpital de Nevers, et de Ouchi, un jeune golden retriever, chien d'assistance judiciaire (CAJ) dont le rôle est d'accompagner, d'aider et soutenir moralement les victimes (enfants, adolescents et adultes) d'infractions pénales (tentative d’homicide, viol, agression sexuelle, violences conjugales et intra-familiales). Il participe à apaiser les victimes avant et après leur examen médical. L'UMJ de Nevers reçoit en moyenne 5 à 6 victimes de violences par jour, après un dépôt de plainte. Mais le dispositif reste perfectible (voir plus haut) car il n'est pas ouvert en permanence.

L'accompagnement des victimes en chiffres en France et dans la Nièvre

 

  • 27 places d'hébergement dans la Nièvre pour les victimes pour 7 800 au total en France ;
  • 90 000 policiers et gendarmes formés à la prise en charge des plaintes ;
  • 2 300 téléphones Grave Danger déployés ;
  • 74 conventions signées pour que les prises de plainte puissent se faire au sein des hôpitaux ;
  • 30 centres de prise en charge des auteurs d'infraction d'ici la fin d'année ;
  • 40 % d'augmentation du budget de l'État en 2021 et 25 % annoncés en 2022 contre les violences conjugales.

 

En savoir plus

► Tous nos articles Nevers.fr sur le sujet :

Violences conjugales, les contacts utiles dans la Nièvre (site de la Préfecture de la Nièvre)

► Un numéro dédié : le 39.19, ouvert 7 jours sur 7 et 24 h sur 24.

 

UMJ
Maison médicale de garde / CHAN

Tél. : 06.07.11.39.24
Mail : accueil.umj@andavi.fr