Aller au contenu principal

Nevers Agglo ça me botte #4

Nevers Agglo ça me botte #4

Notre Agglo, un magazine
Lundi 7 novembre 2022

Les travaux réalisés dans les écoles en 2022

Avec plus de 522 000 € engagés, le groupe scolaire Brossolette (Bords de Loire) constitue le plus important chantier réalisé cette année, dans le cadre de la rénovation du patrimoine scolaire municipal.
À chaque période de vacances estivales, sa période de grands et petits travaux de rénovation dans les écoles de Nevers. Ces derniers ont pour objectifs d'améliorer les performances énergétiques, d'effectuer des remises aux normes et d'améliorer les usages et la sécurité des bâtiments. Que s'est-il passé en 2022 ? On fait le point.

Des rénovations énergétiques d'ampleur chaque année

 

La Ville de Nevers mène depuis plusieurs années une politique d’ampleur en matière de rénovation du patrimoine scolaire. Cette dernière vise notamment l’amélioration des performances énergétiques (consommation et impact en terme d’émissions de gaz à effet de serre) et la remise aux normes (usages et sécurité) des bâtiments. Cette politique est corrélée à l’objectif de bien-être et de confort des élèves et des équipes éducatives, afin de favoriser les conditions d’apprentissage et améliorer de manière globale les conditions de travail de l’ensemble des usagers.

Quatre chantiers prioritaires en 2022

Rénovation et isolation comme maîtres-mots

Quatre écoles ont connu des chantiers d’importance cet été, dont certains seront achevés au cours du dernier trimestre, avec en premier lieu le groupe scolaire Brossolette (Bords de Loire) avec plus de 522 000 € TTC engagés, principalement pour des travaux d'isolation par l'extérieur et de remplacement des menuiseries de l'école élémentaire (plus de 500 000 €) et de réfection des sols en maternelle (plus de 18 000 €). Au total, ce sont 1 115 m² d'isolation des quatre faces du bâtiment, 1 100 m² de couverture, 535 m² de vide sanitaire et 48 fenêtres qui ont été changés. Désormais, cette école est totalement isolée.

Pour l’école élémentaire de centre-ville André-Cloix, la rénovation des façades, deuxième phase, s'est enclenchée cet été, ainsi que le remplacement des menuiseries, pour près de 103 000 €. Ces travaux ont été complétés par le remplacement des aérothermes (appareils autonomes servant à chauffer des espaces spécifiques) pour un montant de plus de 8 600 €. Au total, ce sont plus de 111 800 € TTC qui ont été engagés pour cette école.

Pour l'école Alix-Marquet (Maupas - Victor-Hugo), ce sont essentiellement des travaux d'isolation et d'étanchéité du toit terrasse qui ont été effectués (plus de 55 400 €) pour un montant total des travaux de plus de 69 100 € TTC.

Une première expérimentation de végétalisation à la Chaumière

Côté école de la Chaumière (République - Préfecture), ce sont plus de 88 900 € TTC qui ont été engagés avec une grosse majorité de cette somme (48 500  € dont 12 000 € subventionnés par la Région) dédiée à la déminéralisation et à l'aménagement ludique et paysager de la cour intérieure de l'école maternelle dans le cadre du projet "Cours fertiles". Adieu bitume, bienvenue à un sol sablé, plus perméable à l'eau, des espaces et un carré ludique dédiés aux plantations. Au total, ce sont 120 m² de cours qui ont été déminéralisés en faveur du végétal et surtout visant une potentielle réduction du phénomène d'îlot de chaleur en cas de fortes chaleurs. Des poteaux en bois sculptés évoquant les cinq sens viendront compléter l'ensemble et les parents seront sollicités pour s'impliquer dans ce projet pédagogique.

À noter également, des travaux de rénovation et d'isolation du toit terrasse de la salle de motricité ont été également effectués (plus de 21 600 €), la création de locaux à risques (sécurité incendie, mise en conformité - plus de 7 000 €) et la rénovation de la façade de la salle de motricité (plus de 4 400 €).

Des travaux dans les autres écoles

 

Suivent les écoles Lucette-Sallé maternelle (Maupas - Victor-Hugo) pour plus de 27 600 € TTC dont une majorité de cette somme dédiée au système de sécurité incendie et Lucette-Sallé élémentaire pour un montant de plus de 19 200 € TTC dédiés majoritairement au remplacement des menuiseries ; l'école de la Barre (République - Préfecture) pour plus de 23 300 € TTC dont une majorité de cette somme dédiée aux changements des fenêtres et à des remplacements de chaudières ; le groupe scolaire du Mouësse pour plus de 20 500 € TTC dédiés majoritairement au remplacement de la chaudière de l'école élémentaire ; l'école élémentaire de la Rotonde pour plus de 17 200 € dédiés au remplacement des 105 m² de toiture du préau.

Des menues interventions se sont également tenues cet été dans d'autres établissements scolaires municipaux : Jules-Ferry élémentaire (Montots - Grande Pâture), Georges-Guynemer élémentaire et Blaise-Pascal (Banlay), Lucie-Aubrac (Baratte - Courlis) et Oratoire maternelle (centre-ville) pour un montant global de 18 000 € TTC.

Plus d'1 Millions d'euros investis pour les écoles de Nevers

 

Pour l’ensemble de ces travaux, 13,55 % ont été réalisées par les régies municipales de la Ville de Nevers,  81,54 % par des entreprises de la Nièvre et 4,91 % par des entreprises hors département.

En 2022, le montant total des travaux dans les écoles de Nevers s’élève à plus de 1 067 000 € TTC.

En savoir plus

Communiqué de presse