Aller au contenu principal

Ne manquez pas l'édition France du du Sommet International de l’Innovation en Villes Médianes, jeudi 26 septembre à la Maison des Sports de Nevers.

SIIVim édition France

Jeudi 26 sept. - Maison des sports
A compter du 3/09, les lecteurs seront accueillis les mardis, jeudis et vendredis de 14 h à 18 h, les mercredis en journée continue de 10 h à 18 h, et les samedis de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h.

Médiathèque : nouveaux horaires !

Mar-jeu-vend. 14h-18h / Merc 10h-18h / Sam 10h-12h30 & 14h-18h
Arpentez les rues et édifices de Nevers à l'occasion des Journées européennes du patrimoine !

Journées européennes du Patrimoine

Du vendredi 20 au dimanche 22/09
Jeudi 15 août 2019

Les échecs, un sport passion

« Notre philosophie au club, c’est la convivialité », dixit Jacky Tramsel de la Dame Blanche.
​​​​​​​La Dame blanche, le club d’échecs de Nevers a été créé en 1984 et compte 30 à 40 licenciés en moyenne. Son équipe fanion joue en Nationale 4.

Loin des clichés d’un loisir réservé aux fins stratèges, que l’on retrouve d'ailleurs souvent (trop ?) dans les fictions (Sherlock Holmes, James Bond, Columbo…), lorsqu’on franchit la porte de la salle de l’Oasis, située dans le quartier du Mouësse, où a élu domicile le club depuis 2006, on reste agréablement surpris par l’ambiance décontractée qui y règne. « Notre philosophie au club, c’est la convivialité », explique Jacky Tramsel, ancien joueur de rugby et président de la Dame blanche depuis 25 ans. « Nous avons d’ailleurs la réputation d’être le club le plus accueillant de Bourgogne avec nos pots de l’amitié d’après match. Ici, quand tu viens, il y a une ambiance, il y a à boire et à manger, on peut blaguer et passer de bons moments sans omettre le côté compétition. »

Un club accueillant, mais également un club qui répond toujours présent lors des grandes manifestations neversoises de printemps, comme la Fête de la Loire et la Faîtes du Jeu. Si vous repérez un échiquier géant, les membres de la Dame blanche ne sont sûrement pas bien loin et se tiennent prêts à vous expliquer les bases du jeu !

À la question pour quel type de personnes sont faits les échecs, voici ce que Jacky répond : « Dans l’absolu, on peut jouer aux échecs en étant bête comme ses pieds, nul en maths et sans avoir une grande mémoire au départ. Mais si on veut progresser et entrer dans la sphère compétitive, il faut être curieux, intéressé, assidu et travailleur. Les échecs ne demandent pas de qualités particulières, par contre le jeu en développe naturellement, comme la concentration. C’est une activité qui peut se pratiquer à tout âge, à partir de 7 ans ». En revanche, il reconnaît que pour percevoir « la beauté échiquéenne » d’une partie, ce sont des heures et des heures de travail, de patience et de lectures pour acquérir à la fois les techniques et la connaissance que requiert le jeu. « Apprendre à jouer, c’est facile. Bien jouer, c’est extrêmement difficile. »

Toutefois, c’est bien la volonté de faire de la compétition qui constitue souvent l’élément déclencheur. À partir de là, « c’est un autre univers qui s’ouvre au joueur. Celui où il commence à entrevoir toutes les possibilités du jeu et à trouver ça vraiment intéressant. Il est pris ! »

Les échecs, un sport ? « Oui ! », répond sans hésiter Jacky. « C’est d’ailleurs le seul jeu de table à avoir l’habilitation sportive. Lorsqu’on sort d’un match ou d’un tournoi, on est vraiment fatigué physiquement et cérébralement. Même encore quelques jours après, on continue de penser aux coups qu’on aurait pu jouer, à analyser ses parties. »

Bref, les échecs, un sport de passionnés !

En savoir plus

La Dame blanche :
Salle de l’Oasis (quartier du Mouësse)
Les mercredis et samedis de 15 h à 21 h
Site du club...