Aller au contenu principal

Présentation de la saison culturelle 21/22 au Théâtre de Nevers le 11/06.

Présentation de la saison culturelle 21/22

11/06 au Théâtre
Participez au collectif de proximité

Banlay : participez au collectif de proximité

Du 1er au 20 juin
Exposition "Quand Ariol rencontre Petit Poilu" du 22 mai au 4 septembre à la médiathèque Jean-Jaurès.

Exposition "Quand Ariol rencontre Petit Poilu"

Du 22/05 au 04/09 - Médiathèque Jean-Jaurès
Retour à la vraie vie à partir du 19 mai !

Retour à la vraie vie !

Neversois, à vos agendas !
Les prises de rendez-vous se font par téléphone uniquement au 03.58.58.33.33.

Centre de vaccination

Prise de rendez-vous : 03.58.58.33.33
Mardi 9 mars 2021

L’éducation positive au cœur des crèches

L'adulte adopte une attitude empathique et positive et se place à la hauteur de l'enfant.
Les professionnels « petite enfance » de la Ville de Nevers traduisent au quotidien les principes de l’éducation positive, dite aussi bienveillante. Un engagement porté par l'équipe municipale.

Les neurosciences confirment les hypothèses des grands courants pédagogiques (Dolto, Freinet, Montessori, Steiner, etc.) qui ont très tôt mis en avant le rapport net qui existe entre l’environnement, le climat affectif qui entoure l’enfant, en particulier pendant les 5 premières années de la vie, et le développement des zones de cerveau cruciales pour l’exercice des facultés.

En 2020, notamment, une journée pédagogique rassemblant tous les professionnels « petite enfance » de la Ville de Nevers a porté sur l’éducation bienveillante avec l’intervention d’Anne-Sophie Rochegude, directrice scientifique de l’institut Boris Cyrulnik, dont les travaux ont largement contribué au développement de la prise en compte des savoirs scientifiques dans le domaine de la petite enfance. La deuxième partie de la journée a été consacrée à une conférence inter active sur la psychologie positive par Laure Reynaud de l’association SCHOLAVIE.

Concrètement, ces apports se traduisent par des principes partagés par les équipes et inscrits dans les différents projets d’établissement :

  • Adopter une attitude empathique et positive et prévenir les violences éducatives ordinaires ; Ainsi, le positionnement de l’adulte, assis à la hauteur de l’enfant, présent, rassurant par son regard et son attention, est important pour que chacun se sente en sécurité.
  • Jouer développe le cerveau ; A la crèche, l’enfant est laissé libre de ses expérimentations et de ses interactions. Tout est à sa disposition dans un univers sécurisant.
  • L’aménagement de l’espace favorisant une motricité libre encourage à la découverte et à l’éveil des sens.
  • Le respect des rythmes individuels et primaires. Les professionnels « petite enfance » veillent à répondre au plus près des besoins de chaque enfant, avec une attention particulière aux bébés dont le rythme individuel est respecté au mieux, en continuité de ce qui s’est passé à la maison avant l’arrivée à la crèche.

Une charte nationale de l'accueil du jeune enfant
Cette approche est confortée par le tout nouveau décret « petite enfance » qui inscrit « les établissements et services d’accueil élaborent un projet d’établissement ou de service qui met en œuvre la charte nationale de l’accueil du jeune enfant ».

Cette charte de 2017, inspirée du rapport Giampino, dégage  des grands principes, tels ceux évoqués plus haut, mais aussi l’apport de l’art et de la culture, de la créativité, de l’expérience et de l’ouverture culturelle. Les services « petite enfance » sont particulièrement sensibles à cette approche : un groupe « activités d’éveil » animé par les éducatrices de jeunes enfants met en place des projets transversaux autour des arts plastiques, de la danse et de la musique. Tous les deux ans, un « Salon des p’tits lecteurs » est également organisé sur Nevers.
Il est également rappelé l’importance du contact avec la nature ; plusieurs projets de jardin « au naturel » vont ainsi voir le jour. En parallèle, toutes les crèches de la Ville sont engagées dans une démarche de labellisation « écolo-crèches » (la première a obtenu son label en juin 2020).

Autre principe, celui de l’inclusion de tous les enfants : les services de la petite enfance disposent d’une « mission handicap » chargée d’accompagner enfants et familles dans les établissements d’accueil de la petite enfance. Une réflexion est en cours pour la création d’une plate-forme de répit pour les familles d’enfants en situation de handicap. Par ailleurs, une crèche à vocation d’insertion professionnelle est en réflexion au sein d’un groupe de travail conjoint avec la CAF et Pôle emploi.

Si le rôle des agents de la « petite enfance » est essentiel, la participation et l’association des familles, les parents étant les premiers éducateurs de l’enfant, sont recherchées dans le quotidien des établissements avec des moments festifs mais aussi des temps d’échanges et de partages (ateliers partagés d’arts plastiques, de fabrication de produits cosmétiques ou d’entretien « bio », café des parents, moment des parents), hors de cette période de crise sanitaire.