Aller au contenu principal

Le nouveau rendez-vous bien-être organisé par la Ville de Nevers au kiosque du parc Roger-Salengro.

1,2,3... Bougeons ! au parc Salengro

Les vendredis à 18h : 5-12-19-26/07
Rendez-vous incontournables de l'été, ne manquez pas les marchés du mercredi, à partir de 14 h, au parc Roger-Salengro : les 10 et 24 juillet, 7 et 21 août.

Marchés de l'été

10 & 24/07, 7 & 21/08, à partir de 14 h - Parc Salengro
Jusqu'au 31 août 2019, faites le plein d'animations avec un Été à Nevers, Nevers Plage, le 14-Juillet...

Un été à Nevers 2019

Le plein d'animations !
Lundi 30 avril 2018

L'éclosion des poussins mélomanes

L'éveil musical leur permet de découvrir la grande famille des instruments.
Depuis le début des années 2000, le conservatoire de Nevers a laissé carte blanche à Arielle Dervieu, alors comédienne de théâtre et chanteuse, pour créer un véritable département d’éveil musical.

« Qu’ils soufflent, qu’ils grattent, qu’ils tapent, c’est la meilleure façon de pouvoir les orienter vers le bon instrument ensuite ! » Les petits troubadours chargés aux piles Duracell colorent la voix d’Arielle Dervieu, professeure d’éveil musical au conservatoire, d’un rire de « marraine la bonne fée ». Dès 4 ans, de la moyenne section au CP, elle leur propose un travail d’écoute, de reconnaissance des sons et de rythmique par le jeu.

« La musique est un langage : il s’agit de revenir à son apprentissage de façon totalement sensorielle et affective. » C’est la pédagogie Montessori appliquée à la musique : la méthode Willems. « Je les amène à la lecture et à l’écriture musicale de la même manière que la maternelle le fait avec les mots avant l’entrée en primaire. »

Si le piano et la guitare restent les chouchous des loulous, l’atelier leur permet de découvrir la grande famille des instruments et de privilégier un choix sensoriel à un choix intellectuel. Très peu nombreux à abandonner la musique après l’éveil, en attendant, ça gazouille partout et Arielle emploie toutes ses partitions à canaliser celle des bambins : « On est en show permanent ! »

 

Sarah Belin