Aller au contenu principal

Les Vacances multisports d'été démarrent le 16 juillet. Inscriptions à partir du 8 juillet.

Vacances multisports d'été

Inscriptions du 08 au 15/07
Rendez-vous sur nevers.fr pour découvrir les modalités de réservation.

Saison culturelle 2020/2021

Réservations à partir du 13 juillet
Cette exposition temporaire est à découvrir jusqu'au 27 septembre au musée de la Faïence et des Beaux-arts.

Exposition François Bonhommé

Musée de la Faïence - Jusqu'au 27/09
COVID-19, les gestes barrières.

COVID-19

Ville de Nevers : 03.86.68.46.46 / CCAS : 03.86.71.80.00
L'exposition Céramiques de La Montagne - Saint-Honoré-les-Bains est le fruit d'une donation majeure au musée de la Faïence et des Beaux-arts. A découvrir jusqu'à la fin de l'année 2020.

Céramiques de La Montagne

Musée de la Faïence - Jusqu'au 28/12
Mardi 23 juin 2020

Le sens de l’adaptation

Dès l'annonce de la première phase du déconfinement, toutes les équipes pédagogiques, mais aussi éducatives et techniques municipales, se sont mobilisées pour garantir un accueil irréprochable des élèves.
En mai et juin, écoliers, enseignants et agents municipaux ont connu une rentrée avec de nouveaux gestes sanitaires à intégrer. Face à cette situation inédite, un travail partenarial conséquent a été mené entre la Ville de Nevers, la Dsden et les intervenants associatifs.

Équipes éducatives, pédagogiques et techniques mobilisées

 

Dès le 14 mai, en raison de la 1re phase du plan de déconfinement, les écoles primaires publiques de Nevers ont rouvert leurs portes, avec des rythmes, des aménagements et un protocole sanitaire inédits. Prise de température pour les familles chaque matin : pas de venue à l’école au-delà de 37,8°, rentrées échelonnées selon les classes, pas de parents dans l'enceinte des écoles, nombreux lavages de main à base d’eau et de savon, avec en complément du gel hydro-alcoolique et des lingettes désinfectantes mis à disposition par la Ville de Nevers, personnels Éducation nationale et municipaux masqués… L’adaptation a été incontestablement le maître-mot de tous pendant plusieurs semaines.

Du côté de la direction de l’Éducation et de l’Enfance, il a fallu renforcer les équipes afin que chaque élève de la très petite section au CM2 bénéficie de prestations d’accueil périscolaire respectueuses du protocole sanitaire. « Avec l’imposition de la nécessaire distanciation physique entre les élèves et les protocoles de désinfection, il a fallu de manière générale se réinventer. Par exemple, sur le temps de restauration, les services ont été plus nombreux pour respecter la distance d’1 mètre entre les enfants et les interservices plus longs pour désinfecter toutes les tables et les chaises à l’aide d’un virucide. Les animations ont été également repensées avec des activités physiques sans contact et des activités manuelles individualisées », précise Vincent Gacoing, directeur adjoint.

Les agents municipaux ont tout particulièrement été sollicités. Notamment, les Atsem (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles), pour désinfecter deux fois par jours tous les jouets et outils pédagogiques, ainsi que les agents du service Entretien des locaux qui ont également désinfecté matin et soir toutes les tables et chaises, ainsi que tous les points de contact, en plus du nettoyage courant des locaux. Ils ont été secondés par d’autres services municipaux pour le prêt de barrières Vauban, de rubalise et de matériel de marquage au sol pour permettre les distances de sécurité. « C’est un immense travail partenarial qui a été mené entre les agents municipaux et les équipes enseignantes », insiste Vincent Gacoing.

 

Mise en place du dispositif 2S2C

 

Dans la circulaire du 4 mai 2020, relative à la réouverture des écoles, le ministre de l’Éducation a laissé la possibilité aux collectivités de proposer, sur le temps scolaire, des accueils complémentaires à l’enseignement.

La Ville de Nevers s'est saisie de cette idée en instaurant le dispositif 2S2C (Sport-Santé-Culture-Civisme), en concertation avec la Dsden (direction des services départementaux de l'Éducation nationale), au sein de 5 écoles maternelles et 11 écoles élémentaires ayant sollicité sa mise en œuvre.

Du 2 au 19 juin, cet accueil complémentaire a permis d’accroître les capacités d’accueils des écoles, dans un contexte où le protocole sanitaire ne permettait pas aux équipes enseignantes de recevoir l’ensemble des élèves. Il a proposé au maximum de sa capacité de 8 à 24 places complémentaires dans les écoles, soit 164 places à l'échelle des écoles de la Ville. Facilitant une alternance enseignant/animateur, il a également mobilisé une quarantaine d'intervenants associatifs (Medio, Pep BFC 58, Club Léo-Lagrange, Adess 58 notamment) rémunérés par la Ville et faisant l’objet d’un conventionnement avec la Dsden.

De nombreuses activités ont pu être ainsi proposées allant des arts vivants à tout type de sports (sans contacts physiques), en passant par des ateliers d’origamis ou encore de la programmation robotique.

Ce dispositif est pour l'heure prolongé jusqu'au 3 juillet.