Aller au contenu principal

Les prises de rendez-vous se font par téléphone au 03.58.58.33.33 et sur Doctolib.

Centre de vaccination

Maison médicale Montapins / Du lundi au samedi de 8 h à 18 h
GUSP

La GUP

recrute jusqu'au 28/02 !
Nevers Agglomération : à Nevers on covoiture !

Covoiturage

Faites le saut, téléchargez l'appli !
Nevers en fête 2021

Un joyeux Nevers en fête à tous !

Du 27/11/21 au 16/01/22
Mercredi 1 décembre 2021

Le réseau de chaleur urbain de Nevers Agglomération

Raccordement de la piscine Aquabalt au réseau de chaleur urbain en novembre 2018.
Avec ses 32,5 km de tuyaux, le réseau de chaleur urbain (RCU) dessert de nombreux équipements, bâtiments et logements publics ou privés de Nevers et de l’agglomération. À ce jour, les communes de Nevers, Varennes-Vauzelles et Fourchambault sont desservies.

C’est le service Air Énergie Climat de Nevers Agglomération qui s’occupe du réseau de chaleur depuis mars 2020, à la suite de la direction des Bâtiments de la Ville de Nevers. Énéa, société de Dalkia France, est en charge de sa gestion et son entretien depuis 2013.

Ses points forts

 

  • Le RCU est labellisé Eco-réseau de chaleur depuis 2016 par l’association Amorce. En savoir plus : "Un réseau de chaleur urbain exemplaire de nouveau labellisé" (art. novembre 2020) ;
  • en 2020, 77 % de l’énergie distribuée est d’origine renouvelable ou de récupération (bois, déchets, etc.) ce qui lui vaut ce label ;
  • en 2020, la consommation totale du chauffage fourni correspond à celle d’environ 7 200 logements ;
  • une merveille d’exemple d’économie circulaire où rien ne se perd, où tout se transforme ;
  • en 2020, le prix de vente moyen de chaleur du RCU de Nevers est de 75,24 TTC / MWh tandis que la moyenne des prix de vente de la chaleur des réseaux français est à 79,3 € TTC / MWh. (Source : SDES/SNCU/Amorce)

Comment ça marche ?

 

1/ L’eau est chauffée dans les sites de production de l’agglomération : usine de valorisation énergétique des déchets Sonirval (Fourchambault), chaufferie bois gérée par Énea (Fourchambault), une unité de cogénération gaz (machine qui produit de l’électricité et de la chaleur en même temps) gérée par Énéa (Fourchambault). La chaufferie gaz du Banlay complète la production de chaleur en cas de grand froid et en secours.

2/ Elle est ensuite envoyée dans les canalisations du réseau vers les bâtiments raccordés. Parmi eux, le CHAN, les piscines Aquabalt et Îlot Corail ;

3/ La chaleur du réseau est transférée dans les radiateurs via un échangeur thermique. L'eau du réseau refroidie
retourne vers les sites de production pour être chauffée
à nouveau.

Trois communes de l'agglomération desservies

 

  • Nevers depuis 1962 (réseau de chaleur urbain du Banlay) ;
  • Varennes-Vauzelles depuis 2014 ;
  • Fourchambault depuis 2016, au moment du raccordement de l’usine Sonirval.

Le RCU est issues de 4 énergies consommées

 

  • 56,6 % issus des ordures ménagères soit 42 048 MWh en moyenne d’énergie thermique produits par an par l’usine de traitement des déchets (Sonirval Veolia à Fourchambault) ;
  • 20 % issus du bois (Énéa à Fourchambault) ;
  • 16,9 % en provenance de la chaleur issue de la cogénération (Énéa à Fourchambault) ;
  • 6,5 % issu du gaz (chaufferie du Banlay).

Un Nouveau schéma directeur pour les 10 ans à venir

Le RCU prévoit de s’étendre en direction du quartier de la Baratte à l’horizon 2023-2024.
Le raccordement du Technicentre est à l’étude à l’horizon 2025.

En savoir plus

Décryptage du NCMB 243 consacré au RCU (novembre-décembre 2021)
► Page Labels (pour Éco-réseau de chaleur)