Aller au contenu principal

Nevers Agglo ça me botte #4

Nevers Agglo ça me botte #4

Notre Agglo, un magazine
Samedi 30 octobre 2021

Le numérique offre un nouveau regard sur les cimetières de Nevers

Ce nouveau service a été présenté vendredi 29 octobre dans le cimetière de L'Aiguillon.
Lieux de recueillement intime, les cimetières sont aussi des espaces de mémoire collective que le temps a transformés en patrimoine, minéral et naturel, à mieux connaître. C’est dans cet esprit que l’application Nevers Agglo dans ma poche propose un service dédié aux deux cimetières neversois, Jean-Gautherin et L’Aiguillon. La première version, qui facilitait la recherche de concessions dans le dédale des allées, est désormais complétée par deux parcours de découverte, l’un des monuments et sépultures de personnalités historiques à Jean-Gautherin, le second des richesses végétales de L’Aiguillon.

Cimetières, Animation du patrimoine, Espaces verts, Innovation numérique, Communication : plusieurs services de la Ville de Nevers ont uni leurs savoir-faire pour favoriser la visite et la connaissance des deux cimetières municipaux, Jean-Gautherin et L’Aiguillon, en s’appuyant sur le digital via l’application Nevers Agglo dans ma poche.

Au printemps dernier, celle-ci proposait une rubrique « Cimetières » (une « brique » dans le jargon numérique) permettant de localiser facilement une tombe et d’en consulter les informations depuis son smartphone, afin de trouver plus rapidement son chemin dans les 20 hectares et 13 000 concessions des deux cimetières. Encouragés par son succès, les services de la Ville ont souhaité aller plus loin en proposant, à la veille de la Toussaint, une deuxième version enrichie de parcours de découverte thématiques de ces deux immenses sites patrimoniaux.

Le cimetière Jean-Gautherin abrite en effet de nombreuses tombes dont la conception et l’ornementation sont dignes de monuments, et accueille la sépulture de personnalités qui ont marqué l’histoire de la France – ou de la Nièvre. Quant au cimetière de L’Aiguillon, c’est la qualité de ses décors végétaux et le raffinement de ses aménagements horticoles qui surprend et souvent séduit les visiteurs. Grâce à ce service de l’application Nevers Agglo dans ma poche, chacun pourra désormais parfaire sa connaissance de ces deux cimetières, dans le respect des défunts et du recueillement de leurs proches.

Conçue de A à Z par les services de la Ville de Nevers, la « v2 » de cette brique « Cimetières » a pris en compte les retours des usagers de la « v1 » pour se doter d’une interface plus fluide et plus lisible. Elle est appelée à s’étoffer et à s’améliorer au fil du temps.

Cette initiative s’inscrit à la fois dans une volonté de replacer les cimetières au cœur de la cité, et dans la démarche de « territoire intelligent et connecté » impulsée depuis plusieurs années par la municipalité et la communauté d’agglomération.

La digitalisation des cimetières favorise également la gestion du renouvellement des concessions, tout en donnant accès au registre des dispersions de cendres au Jardin du souvenir.

En savoir plus

Ils ont dit

 

Céline Morini, 1ère adjointe : « Cette innovation peut changer l’image des cimetières, qui ne sont pas que des lieux de tristesse mais des lieux dans lesquels on se souvient des belles choses. L’engouement pour la généalogie montre que tout le monde s’intéresse à ces racines, y compris les jeunes. Ces parcours sont des facteurs d’apaisement et de découverte culturelle. »

Mahamadou Sangaré, adjoint au funéraire : « Le patrimoine des cimetières intéresse beaucoup le grand public. Grâce à cette application, les habitants du territoire mais aussi de l’extérieur peuvent avoir les renseignements qu’ils souhaitent à tout moment, y compris en dehors des horaires d’accueil. Les équipes de la Ville ont travaillé pendant deux ans passionnément, obstinément, pour mettre au point ce service qui place Nevers parmi les villes pionnières dans ce domaine. »

Françoise Hervet, conseillère déléguée aux relations avec les partenaires culturels et aux projets associatifs culturels : « Nos enfants et petits-enfants qui vivent dans un monde connecté peuvent visiter le cimetière, même s’ils sont loin de Nevers, à l’autre bout du monde. Cette innovation est une belle réussite pour les générations futures. »

Pierre Lujan, chef du service Cimetières : « Il faudra un temps d’adaptation, mais nos agents d’accueil sont là pour accompagner les usagers et expliquer le fonctionnement de cette application. Celle-ci touchera aussi un public qui se rend peu dans les cimetières, et qui pourra les voir autrement que comme des lieux de tristesse et de peine. Les usagers pourront découvrir, avec ces parcours, l’histoire de la Ville et le travail horticole. Un cimetière est aussi un lieu de vie. »

Stéphane Bernier, directeur de la Direction de l’innovation numérique et des systèmes d’information : « Nous n’avons pas trouvé sur le marché d’application proposant des informations à la fois funéraires, patrimoniales et horticoles ; c’est pourquoi nous l’avons créée en interne. Toutes les données sont issues du travail quotidien des agents des cimetières. Cette application va continuer à s’améliorer, les parcours vont s’étoffer, par exemple pour mettre en valeur la biodiversité de L’Aiguillon. »