Aller au contenu principal

Rendez-vous pour un premier plongeon le 1er juillet, à Aquabalt ! Journées découverte, et portes ouvertes, les 29 & 30 juin.

Aquabalt : ouverture le 1er juillet

Portes ouvertes les 29 & 30 juin.
Déjà la 5e édition pour la Nuit Electro !

La Nuit Electro

Samedi 29 juin, 21h-2h - esp. Palais ducal
Saison 2019-2020 du Théâtre municipal de Nevers : 40 rendez-vous qui ne manquent pas de piquant.

Saison théâtrale 2019-2020

La billetterie est ouverte !
Mardi 9 avril 2019

Le crématorium a été inauguré

Le crématorium, rénové, a été inauguré vendredi 5 avril 2019.
Le crématorium, construit dans les années 90, a été entièrement rénové, mis aux normes et agrandi. Le tout afin d'accueillir dans les meilleures conditions possibles les familles endeuillées.

La société OGF, en tant que délégataire de service public au crématorium, a accueilli les invités, notamment les entreprises du secteur funéraire, pour inaugurer les nouveaux équipements. Clémence Jorry, en charge du fonctionnement de la structure, en a profité pour saluer ces hommes et femmes dont le travail est difficile, tant il est délicat d'accueillir des personnes endeuillées.

Denis Thuriot, maire de Nevers, a coupé symboliquement le ruban en compagnie des élus et responsables du crématorium et d'OGF. Parmi les aménagement, la salle de cérémonie du crématorium, qui pouvait jusqu'à présent recevoir une cinquantaine de personnes, a vu sa capacité passer à 120 personnes assises ; un bureau d'accueil et une salle de convivialité complètent le dispositif, pour des espaces plus accessibles et fonctionnels.

Les équipements de crémation ont été mis aux normes, et à terme, la capacité pourra être doublée avec l'installation d'un second four, tant la crémation est un choix de plus en plus répandu (2% des décès dans les années 70, au-delà de 30% actuellement). Suivant l'évolution des moeurs, à Nevers, environ un millier de familles sont accueillies au crématorium chaque année ; le nombre de crémation a été multiplié par 2,5 en 20 ans à peine. "Nous nous devons d'accompagner les familles dans les meilleures conditions possibles pour qu'elles puissent dire au revoir à leur proche sereinement, les accueillir avec toutes les attentions nécessaires", a précisé Denis Thuriot, Maire de Nevers. "Nos conditions d'accueil sont désormais conformes aux attentes des familles dans ces moments douloureux où ils ne peuvent accepter aucun dysfonctionnement. La Ville de Nevers est enfin à la hauteur dans ce domaine."

OGF, en charge de la structure pour 20 ans, a investi 2,5 millions d'euros dans cet agrandissement. À l'extérieur du bâtiment, la Ville de Nevers s'est chargée de la voirie (170.000 euros), une voie d'accès indépendante du cimetière de l'Aiguillon ayant été créée (depuis la rue des Grands Jardins, près du technicentre) ainsi qu'un parking de 70 places. Les espaces verts (10.500 euros) et une signalétique adaptée (3.000 euros) complètent l'ensemble. Un investissement conséquent, mais comme l'a rappelé le Maire de Nevers : "C'était notre volonté, en tant qu'élus. Pour moi, ce jour compte tout autant que pour les autres équipements et projets de la Ville."