Aller au contenu principal

Nevers Agglo ça me botte #4

Nevers Agglo ça me botte #4

Notre Agglo, un magazine
Jeudi 10 novembre 2022

Le bonheur est au Théâtre municipal !

"Le Bonheur Est La", en répétition avant de monter sur scène le 17 décembre
« Le Bonheur Est La » dans la musique de Jean-Michel Maury, dans les textes de Marie Vallaude, dans la mise en scène de Marie-Julie de Coligny, dans ce conte musical sur les émotions. Un spectacle à savourer par les petits autant que par les grands, en décembre, au Théâtre municipal.

Le bonheur vous attend au Théâtre municipal de Nevers, le 17 décembre prochain, à 20 h. Il sera présent partout sur la scène, dans les coulisses et dans la salle lors du spectacle « Le Bonheur Est La ». Vous avez bien lu, ce n’est pas « là » l’adverbe de lieu, mais « la » comme la note de musique, car il s’agit d’un conte musical pour toute la famille.

D’après une idée originale de Marie-Julie de Coligny, la librettiste Marie Vallaude a écrit l’histoire de  Blanche, la narratrice amoureuse du calme, du silence et des mots choisis, dont l’existence est bouleversée par l'arrivée de Mila, petite fille aux émotions parfois débordantes et envahissantes. Leurs deux mondes vont se télescoper et se heurter jusqu'à la cacophonie. Ce chaos va permettre à chacune de progresser sur la voie de l'autre, Mila va se calmer et apprendre à gérer ses émotions et la narratrice va retrouver la petite fille qui sommeille en elle. Les mots de la librettiste sont là pour transmettre au jeune public « l’envie de comprendre ce qui se passe à l’intérieur de leur corps et de pouvoir le transmettre par la musique ou la danse ».

D’une émotion à la musique

Toutes les émotions de Blanche et de Mila sont incarnées par la musique du compositeur Jean-Michel Maury, « il est possible de tout exprimer avec la musique, la colère par exemple se matérialise par une tonalité, une façon de jouer du piano ou des percussions. La musique est tellement humaine. » Le spectacle est mis en scène par Marie-Julie de Coligny. Les 17 comédiens, danseurs, chanteurs et musiciens ne sont autres que les professeurs du Conservatoire de musique et d’art dramatique de Nevers. " Il est important pour les enfants de voir les instruments en formation orchestrale, de les entendre jouer ensemble », souligne tour à tour Marie-Julie de Coligny, Jean Michel Maury et Marie Vallaude.

Après le statu quo du confinement, la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) a engagé un plan de relance culturel et octroyé une subvention de 15.000 € au Conservatoire de musique et d’art dramatique de Nevers. Dominique Baran, Directeur de la structure et Marie-Julie de Coligny, professeur de théâtre ont souhaité poursuivre les travaux engagés les années précédentes pour la Semaine des Droits de l’Enfant, par la création d’une œuvre originale, alliant théâtre, chant, danse et musique. Les émotions étaient déjà au cœur du spectacle précédent de Marie-Julie de Coligny (« Mon Petit Moi m’a Dit »), qui souhaitait explorer à nouveau ce thème. « Les émotions aident à avancer sinon on devient tout gris. Pour en parler, le conte et la musique constituent une ambiance et une magie idéales. » Entre la metteuse en scène, le compositeur et la librettiste, l’alchimie a fonctionné même si l’une travaille sur des représentations visuelles, l’autre sur des images sonores enrichies par les idées de ses comparses et la troisième se nourrit de l’univers des deux premiers.

Une autre casquette pour l’exemple

Jean-Michel Maury explique que pour « travailler sur les émotions, [il] a préféré échanger avec Marie Vallaude et Marie-Julie de Coligny pour saisir les idées que de composer à partir d’un texte. De plus quand un Directeur de conservatoire vous contacte pour construire un projet avec des enseignants qui sont aussi des artistes, cela prend une autre dimension. Les professeurs prennent leur casquette d’artiste et montent sur scène, ils deviennent un exemple pour les enfants dans le public qui peuvent aussi être leurs élèves. Cette autre facette rejaillit forcément sur l’enseignement. » Marie-Julie de Coligny poursuit « dans un conte musical, tous les musiciens, chanteurs, comédiens et danseurs participent et sont acteurs pendant tout le spectacle, cela donne en permanence à voir, à entendre et à ressentir. Ce travail tous ensemble, c’est chouette ! » Dominique Baran renchérit, « nous avons la chance d’avoir au conservatoire une équipe enseignante et artistique de haut niveau. Les contes musicaux donnent la possibilité de tisser des liens entre toutes les branches du conservatoire de musique et d’art dramatique de Nevers. Le prochain défi sera de faire participer les élèves. »

Avant la construction de nouveaux projets, Blanche et Mila vous aideront à retrouver vos émotions, à les écouter pour vous éviter de « devenir tout gris »…

En savoir plus

Le Bonheur Est La – samedi 17 décembre, à 20h, Théâtre municipal – tout public – durée 1 heure – Tarifs de 14 à 17 €

Théâtre Municipal de Nevers - Culture Nevers