Aller au contenu principal

Alerte sécheresse renforcée

Alerte sécheresse renforcée

Usages domestiques
Votre nouveau trimestriel d’information d'agglomération.

Nevers Agglo ça me botte #3

Notre Agglo, un magazine
un été à Nevers

un été à Nevers

Découvrez le programme !
TMN saison 2022-2023 : la billetterie est ouverte !

TMN : saison 2022-2023

Billetterie en ligne ouverte depuis le 10 juin
www.moustigre.org

www.moustigre.org

Privé d'accès à l'eau, le moustique-tigre ne se reproduit pas.
Vendredi 29 mars 2019

Le Banlay tourné vers son avenir

Denis Thuriot, maire de Nevers, a accompagné Nicolas Grivel, directeur général de l'ANRU, en visite dans le quartier du Banlay.
Les aménagements du futur quartier du Banlay ont de nouveau été présentés aux habitants, in situ, en présence du Maire de Nevers et du directeur général de l'ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine).

Vendredi 29 mars au matin, les habitants du Banlay avaient rendez-vous rue Ernest-Renan avec les artisans du projet de renouvellement urbain qui redéfinira leur quartier. Urbanistes et techniciens en charge de ce dossier étaient présents pour expliquer les objectifs et contours de ce projet de grande envergure, pour un coût total de 66 millions d'euros (lire notre page consacré au projet).

Les Neversois, tous liés par un fort attachement à leur quartier, sont venus en nombre pour découvrir les plans et demander des précisions sur les aménagements : la future école, le nouveau centre social, la mairie annexe et La Poste, déplacées, la présence des commerces sur le quartier, le comblement de la trémie sous la route départementale qui coupe actuellement le quartier du centre-ville, etc.

Ils ont découvert les plans et vues 3D d'un futur quartier plus lié au centre-ville, mais aussi un projet accordant plus d'espace à la nature, de nombreux espaces verts étant prévus. Certains éléments feront l'objet de concertations futures, notamment pour les jeux d'enfants et d'autres aménagements de proximité.

Les échanges ont été conviviaux et la pédagogie des intervenants saluée, même si les questions générales sur l'aménagement du quartier ont parfois laissé place à des inquiétudes personnelles au sujet du relogement. Les bailleurs sociaux feront jusqu'à trois propositions pour être au plus près des attentes des habitants.

À la suite de ces échanges, Nicolas Grivel, directeur général de l'ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine), a suivi Denis Thuriot, maire de Nevers, pour une déambulation dans le quartier.

Le chantier débutera très prochainement par l'aménagement du pôle multimodal (lire notre article consacré à ce sujet). À suivre !