Aller au contenu principal

Les prises de rendez-vous se font par téléphone au 03.58.58.33.33 et sur Doctolib.

Centre de vaccination

Maison médicale Montapins / Du lundi au samedi de 8 h à 18 h
GUSP

La GUP

recrute jusqu'au 28/02 !
Nevers Agglomération : à Nevers on covoiture !

Covoiturage

Faites le saut, téléchargez l'appli !
Nevers en fête 2021

Un joyeux Nevers en fête à tous !

Du 27/11/21 au 16/01/22
Vendredi 19 novembre 2021

La solidarité étend son rayon d’action à l’ASEM

La Boutique a ouvert ses portes en mai 2021.
Acheter à moindre prix des objets (meubles, vaisselle, jouets, etc.) neufs ou impeccablement recyclés, tel est l’esprit de la Boutique solidaire ouverte il y a quelques mois par l’ASEM, rue de la Fosse-aux-Loups. Un lieu ouvert à tous, avec des tarifs adaptés pour les clients de l’Epicerie solidaire, au cœur d’un vertueux cercle social reliant le don, le réemploi, l’insertion et l’amélioration du quotidien des plus modestes.

Blanc pimpant, la peinture est fraîche sur la balustrade de la Boutique solidaire, inaugurée officiellement jeudi 18 novembre. L’ancienne maison du gardien du site des abattoirs a repris vie, il y a quelques mois, grâce à l’ASEM (Les Acteurs solidaires en marche), régie des quartiers de Nevers. L’association en a fait un maillon supplémentaire d’une chaîne qui, d’épicerie en garage, de bricothèque en potager collectif, crée du lien social entre les habitants – et notamment les plus exposés au vent coupant de la précarité.

Achetée en juin 2019, la maison de gardien a vu sa transformation en Boutique solidaire retardée de près d’un an par la crise sanitaire. Sa véritable ouverture, en mai dernier (elle était initialement prévue en septembre 2020), augure d’une montée en puissance, selon la directrice de l’ASEM, Nathalie Moreau : « Nous avons actuellement deux personnes en CDD d’insertion. Nous avons prévu trois ou quatre embauches en 2022, quand la Boutique sera en plein essor. »

De la collecte des objets donnés par des particuliers ou des entreprises (les Meubles Despont, notamment) à la mise en rayon, en passant par l’éventuelle remise en état, l’agenda des salariés et bénévoles est déjà bien rempli : « Nous assurons également la livraison et l’installation pour ceux qui n’ont pas de véhicule », précise Nathalie Moreau.

A la différence de l’Epicerie solidaire, accessible sous conditions de (modestes) ressources, la Boutique est ouverte à tous, « avec des réductions pour les usagers de l’Epicerie ». Mobilier, vaisselle, livres, jouets, etc. n’ont pas tardé à remplir les pièces de l’ex-maison de gardien, confirmant un engouement, chez les donateurs comme chez les acheteurs, pour le réemploi, la seconde vie des objets et l’économie sociale et solidaire.

Labellisée Eco-mobilier, la Boutique voit plus grand, du coup, avec un projet de recyclerie pour lequel l’ASEM a déposé un dossier auprès du Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté. Cette nouvelle initiative dans le champ déjà large de l’association a été saluée, lors de l’inauguration, par les élus (1). L’Etat, les collectivités territoriales (Région, Département, Nevers Agglomération, Ville de Nevers) et la Fondation AG2R ont financé à 95 % les 100 000 € qu’ont requis l’achat, les travaux et l’équipement de la Boutique.

Celle-ci est ouverte le mardi et le mercredi de 9 h à 12 h, le jeudi de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h.

Contact : 03 86 37 48 06.

 

1. Fabien Bazin, président du Conseil départemental ; Hicham Boujlilat, vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté ; Perrine Goulet, députée ; Céline Morini, 1ère adjointe au maire de Nevers ; Hervé Barsse, conseiller municipal délégué à l’autonomie et à l’accessibilité.