Aller au contenu principal

Exposition : Les œuvres sortent de leurs réserves

Les œuvres sortent de leurs réserves

Du 15/09 au 28/11 - Musée de la Faïence
Les prises de rendez-vous se font par téléphone uniquement au 03.58.58.33.33.

Centre de vaccination

Salle des Eduens - Prise de rendez-vous : 03.58.58.33.33
Samedi 4 septembre 2021

La 5G tisse sa toile dans l'agglo

Le lancement de la 5G d'Orange s'est fait en présence du président maire Denis Thuriot et du directeur Grand Nord-Est d'Orange Ludovic Guilcher et de nombreuses personnalités politiques et entrepreneuriales locales.
La direction d’Orange Grand Nord-Est a tenu une conférence de presse jeudi 2 septembre à l’Inkub, en présence du maire de Nevers et président d’agglomération Denis Thuriot, pour présenter l’arrivée de la 5G. Du côté de l’opérateur, Nevers et Coulanges-lès-Nevers en sont les deuxièmes bénéficiaires en Bourgogne-Franche-Comté, après Dijon.

Dans la compétitivité des territoires, Nevers Agglomération a bel est bien pris le train de la 5G en marche.

Après l’opérateur téléphonique Free mobile, c’était autour d’Orange d’annoncer l’ouverture de son réseau mobile 5G aux entreprises et aux particuliers, à Nevers et à Coulanges-lès-Nevers. « Cette arrivée s’inscrit dans une politique volontariste assumée de l’agglomération. Elle constitue une étape clé pour le développement économique de notre territoire », lance en guise d’introduction le président-maire Denis Thuriot. Ce dernier n’a pas manqué de rappeler les liens partenariaux existant entre la collectivité territoriale et l’opérateur depuis 2017, afin de consolider le déploiement des technologies d’accès à Internet à très haut débit, dont la fibre – où « les attentes sont encore très fortes », a-t-il souligné, en direction du directeur Grand Nord-Est d’Orange Ludovic Guilcher, et plus largement aujourd’hui celui de la 5G qui est à ce jour la forme la plus aboutie.

Le président-maire a ensuite rappelé les enjeux d’une telle technologie pour une ville médiane comme Nevers, pour « exister entre métropoles et campagnes », notamment dans des domaines comme la mobilité, la santé (télémédecine), les services de secours, la sécurité routière, le télétravail ou encore l’AgriTech (ensemble des technologies pouvant se mettre au service des agriculteurs) ou la SilverTech (ensemble des technologies se mettant au service d’une personne âgée). « L’arrivée de la 5G permet d’éviter la fracture numérique entre les territoires, ainsi qu’une mutation et une accélération de ces derniers qui deviennent plus attractifs pour les entreprises. Par sa réactivité et sa puissance, elle constitue un puissant levier de transformation et un atout supplémentaire majeur, voire vital, pour répondre aux enjeux de la reprise démographique. »

Avec la 5G, Orange souhaite offrir la meilleure qualité de réseau possible y compris dans les zones les plus denses. « Ces ouvertures 5G sur la fréquence de 3,5 GHz apportent des débits jusqu’à 4 fois plus rapides que la 4G », insiste Ludovic Guilcher. Elle permet également un véritable confort de navigation, une latence réduite et une vitesse de téléchargement quasi instantanée, même en mobilité.

Avec l’installation de sept antennes sur des pylônes déjà existants, cette arrivée ravit aussi bien élus présents qu’entrepreneurs locaux qui y voient un nouveau champ des possibles comme Christophe Clot, directeur de développement de Davi, ou Laurent Byrs, dirigeant d’Apex Drone, qui définit cette arrivée comme un « ballon d’oxygène », « sans installation d’infrastructures supplémentaires », ni « de travaux de voirie ». Luc Meunier, directeur du Village by CA, installé à l’Inkub, mise quant à lui sur cette technologie pour attirer de nouveaux porteurs de projet au Cobalt, dont le site entre en travaux dès ce mois-ci.

Après une intervention vidéo de Cédric O, secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, la conférence s’est terminée par une série de démonstrations : immersion 360° et visite virtuelle d’un monument fermé au public.

À noter que pour bénéficier de cette technologie, il est nécessaire d’être déjà équipé de la 4G, d’un terminal compatible et d’un abonnement spécifique, a tenu à préciser le directeur d’Orange.

En savoir plus

Le Cobalt poursuit sa transformation (août 2021)
Intervention de Cédric O, secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques (lien Viméo)