Aller au contenu principal

Nevers Agglo ça me botte #4

Nevers Agglo ça me botte #4

Notre Agglo, un magazine
Mercredi 18 mai 2022

Habitat social au Banlay : phase 2 enclenchée

Habitat social : les déconstructions et réhabilitations à venir dans le cadre du NPNRU du Banlay.
Après une série de déconstructions intervenue l’an dernier dans le quartier du Banlay, dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), c’est au tour de six autres bâtiments de connaître le même sort cette année. Les premières constructions sont à l’étude.

Six bâtiments déconstruits à l'automne 2022

 

Une page se tourne impasse Stévenot

De septembre 2022, date à laquelle devraient démarrer les premières opérations de curage, jusqu’à la fin de l’année 2023, le bailleur 1001 Vies Habitat (ex-Coopération et Famille) déconstruira les bâtiments 1, 2, 3 et 4, situés impasse Louis-Stevenot. Au total, ce sont 151 logements des années 1960, caractérisés par un fort taux de vacance, qui sont concernés pour une durée de travaux estimée à un an et demi. Dès septembre 2019, les 80 ménages qui vivaient dans ces immeubles ont été informés de la décision du bailleur. Les solutions de relogement ont fait l’objet de nombreuses rencontres inter-bailleurs, associés pour satisfaire les besoins des familles concernées.
En mars 2022, il ne restait plus que 6 ménages à reloger, qui bénéficient d’un accompagnement personnalisé.

Du côté de 1001 Vies Habitat comme de Nièvre Habitat, les déménagements ainsi que les travaux d’adaptation dans les nouveaux logements des ménages sont intégralement pris en charge, de 5000 à 7 000 € en moyenne, dans le cadre du NPNRU.

 

Deux bâtiments Nièvre Habitat déconstruits rue Émile-Combes

Après les bâtiments 15 (rue Henri-Foucaud), 1 et 10 (rue Gustave-Flaubert) en 2021, les bâtiments 1 et 2 de la rue Émile-Combes s’apprêtent à connaître le même sort que leurs prédécesseurs.
Les travaux de démolition, actuellement en phase d’études et de préparation, devraient débuter en septembre 2022, selon la même technique et le même phasage employés en 2021, à savoir curage, arrêt des réseaux, désamiantage, puis grignotage par l’extérieur. 90 logements sont visés. La phase de relogement des 48 ménages concernés a quant à elle été anticipée dès janvier 2020 pour s’achever en avril 2021. « Au sein de Nièvre Habitat, une personne est entièrement dédiée au relogement. Nous avons tenu à apporter un accompagnement individuel aux locataires pour trouver un nouveau logement en fonction de leurs souhaits », précise sa directrice, Cécile Rémillier.

Sur la totalité des ménages, 45 ont trouvé à se reloger directement dans le parc de Nièvre Habitat dont 29 dans le quartier du Banlay et 12 à Nevers même.

Arrivée des premiers logements "bas carbone" pour 2023

 

Dans le courant de l'année 2023, un nouveau bâtiment collectif de 17 logements (10 T2 et 7 T3), ainsi que 8 maisons individuelles (4 T3 et 4 T4), seront construits par Nièvre Habitat rue Gustave-Flaubert, en lieu et place des bâtiments 1 et 10 déconstruits en 2021.

Les travaux devraient durer deux ans et c’est le cabinet d’architecture Mètre Carré, situé à Moulins, qui a été choisi en qualité de maître d’œuvre avec une équipe de bureaux
 de chaleur urbain et aux installations solaires seront favorisés afin de remplacer les énergies fossiles par des énergies renouvelables, tout en garantissant un bon confort thermique.
Pour répondre aux attentes et besoins des futurs locataires, des jardins agrémenteront les logements de plain-pied, tandis que de terrasses individuelles seront créées sur les deux étages du bâtiment collectif. Enfin, l’intégralité des logements seront pensés pour être accessibles aux personnes à mobilité réduite.

 

En savoir plus

L'habitat social - Phase 2

  • 4 bâtiments 1001 Vies Habitat déconstruits impasse Stévenot soit 151 logements supprimés ;
  • 2 bâtiments Nièvre Habitat déconstruits rue Émile-Combes soit 90 logements supprimés ;
  • 1 bâtiment collectif Nièvre Habitat construit rue Gustave-Flaubert soit 17 logements créés ;
  • 8 maisons individuelles Nièvre Habitat construites rue Gustave-Flaubert ;
  • 40 % des familles relogées dans le quartier du Banlay