Aller au contenu principal

TMN saison 2022-2023 : la billetterie est ouverte !

TMN : saison 2022-2023

Billetterie en ligne ouverte depuis le 10 juin
www.moustigre.org

www.moustigre.org

Privé d'accès à l'eau, le moustique-tigre ne se reproduit pas.
Boucles bien-être

Boucles bien-être

Nouveauté : partez à l'assaut des boucles bien-être !
Jeudi 23 juin 2022

Fêtons et choyons les abeilles

L'an dernier, la Ville de Nevers a produit près de 7 kg de miel grâce à l'installation de deux essaims d'abeilles dédiés au gîte.
La fête annuelle des abeilles se tiendra les 23, 24 et 25 juin. L'occasion de rappeler l'implication de la Ville de Nevers dans l'accueil de ces précieuses butineuses qui ont fourni de manière inattendue près de 7 kg de miel en septembre 2021.

Suite à l'installation de deux essaims d'abeilles sur le site de La Maison des sports au printemps 2020, une première récolte de miel made in "Ville de Nevers" a été effectuée en septembre dernier.

Offrir un gîte et sensibiliser au rôle des insectes pollinisateurs

 

Pourtant, à l'origine, cette initiative n'avait pas pour objectif de produire du miel, mais d'offrir un gîte à des essaims récupérés sur le domaine public ou chez des particuliers, afin de favoriser la préservation de l'espèce et la pollinisation. Si cette dernière a pu se faire, c'est surtout grâce au dynamisme de l'essaim. Cela a été le cas l'année dernière avec près de 7 kg récoltés sur la ruche la plus active. La réserve principale n'a pas été touchée, seule la réhausse a été récoltée pour ne pas affaiblir l’essaim. Des petits pots personnalisés ont d'ailleurs été confectionnés pour être distribués en guise de cadeaux aux visiteurs et hôtes de la Ville.

Ainsi, les ruches n'ont pas été conçues comme des ruches conventionnelles mais plutôt comme des ruches de biodiversité, c'est à dire se rapprochant des gîtes que l'on peut trouver dans la nature (arbres creux par exemple), ces derniers étant rares en milieu urbain. Offrir aux abeilles un habitat qui répond à leurs besoins aide à avoir des colonies en bonnes santé.

Depuis 2019 en effet, la Ville de Nevers s'est engagée dans plusieurs actions d'hospitalité en faveur des abeilles et de sensibilisation sur le rôle des insectes pollinisateurs, en partenariat étroit avec la Mela (Maison de l'environnement entre Loire et Allier), représentée par Romain Gelos, apiculteur nature. Cette dernière est notamment en charge de l'entretien des 10 ruches "custos apium" pour abeilles à miel semi-domestiques. 20 gîtes pour abeilles sauvages ou solitaires ont été en parallèle installés par le service Espaces verts de la Ville.

Cette année, pas d'essaim récupéré pour l'instant, mais la période de l'essaimage (moment où une partie de la ruche peut partir pour reconstituer un autre essaim) n'est pas encore complétement terminée (vers fin juin). Que faire si vous repérez un essaim sur le domaine public ? Appeler la mairie de Nevers (cité technique) au 03.86.68.48.00.

L'abeille que l'on connait tous (Apis mellifera) est l'insecte symbole de la pollinisation, mais elle n'est pas la seule a jouer ce rôle important. De nombreuses autres abeilles, la plupart solitaires, (plus de 900 espèces en France) et de nombreux autres insectes remplissent également cette fonction importante pour la reproduction des plantes (syrphes, coléoptères, papillons, etc.). L'ensemble de ces pollinisateurs remplis un service écosystémique (service rendu gratuitement par la nature) d'importance pour l'homme, notamment pour nos maraichers et arboriculteurs avec la fructification des plantes légumières et des arbres fruitiers.

L'abeille, c'est vital !

 

Les abeilles se déplacent jusqu'à 3 km autour de la ruche en fonction des zones de nourrissage (fleurs). C'est pour cela qu'il est très important d'avoir un milieu environnant riche et diversifié le plus possible en végétaux mellifères et locaux, afin de proposer à l'ensemble des pollinisateurs des sources de nourriture pendant toute leur période d'activité.

Pourtant, es abeilles et les autres espèces de pollinisateurs sont actuellement gravement menacées, avec un taux d'extinction qui est « de 100 à 1 000 fois plus élevé que la normale », selon l'ONU. Principales causes de ce déclin : l'utilisation de pesticides, la monoculture, les pratiques agricoles intensives, le changement climatique, le changement d'affectation des terres et la destruction des habitats.

Faites leur une place dans votre jardin

 

Comment favoriser la venue des pollinisateurs dans votre jardin ? Voici quelques principes à appliquer à la lettre :

  • Ne pas utiliser de produits phytosanitaires comme les pesticides : leur impact sur la biodiversité est dramatique ! ;
  • étalez au maximum les floraisons dans votre jardin afin d’attirer une plus grande diversité de pollinisateurs, sur une plus longue période. Des mélanges de graines de fleurs sauvages existent, n’hésitez pas à les semer ;
  • planter une haie avec le plus possible d'essences locales ;
  • laissez un coin au naturel (pas de tonte) qui favorise la venue de plantes sauvages dans votre jardin et donc d’insectes pollinisateurs. Plus le jardin accueille des milieux diversifiés : tas de branches mortes, morceaux de buche troués, micro-mare, compost, petit tas de pierres, etc.), plus ces milieux-là accueilleront à leur tour une diversité d'insectes.

En savoir plus

Si vous trouvez un essaim d'abeilles sur le domaine public, vous pouvez contacter la Ville de Nevers au 03.86.68.48.00.

► Page L'accueil de petite faune en ville
► Première récolte de miel ! (octobre 2021)
► La saison des essaims bat son plein ! (juin 2021)
► Ruches de la Maison des sports cherchent locataires (mai 2019)