Aller au contenu principal

Les prises de rendez-vous se font par téléphone au 03.58.58.33.33 et sur Doctolib.

Centre de vaccination

Maison médicale Montapins / Du lundi au samedi de 8 h à 18 h
GUSP

La GUP

recrute jusqu'au 28/02 !
Nevers Agglomération : à Nevers on covoiture !

Covoiturage

Faites le saut, téléchargez l'appli !
Nevers en fête 2021

Un joyeux Nevers en fête à tous !

Du 27/11/21 au 16/01/22
Mardi 16 novembre 2021

Faciliter le retour à l’emploi des parents

DSans les crèches, des places à vocation d’insertion professionnelle (AVIP) seront réservées aux parents en recherche active d’un emploi.
A partir du 1er décembre, des places à vocation d’insertion professionnelle (AVIP) seront réservées aux parents en recherche active d’un emploi.

C’est le fruit d’une convention établie localement entre la Ville de Nevers, la CAF de la Nièvre et Pôle emploi : à compter du mois de décembre, dans chaque structure d’accueil de la petite enfance (crèche, crèche familiale), 1 à 3 places à vocation d'insertion professionnelle (selon la taille de la structure) seront réservées aux parents en recherche active d’un emploi. Ainsi, les professionnels de la petite enfance prendront le relais auprès des jeunes enfants pendant que le parent se rendra à un rendez-vous pour un entretien professionnel, un stage de courte durée ou une période d’essai (jusqu’à 3 mois).

Ce soutien est essentiel pour lever le frein du retour à l’emploi que peut représenter la garde d’enfant, notamment pour les familles monoparentales. Ces places seront attribuées uniquement sur prescription des conseillers Pôle emploi, en lien avec le Relais d’accueil de la petite enfance (RAPE) et les référents AVIP de chaque établissement. "C'est un accompagnement de territoire pour la reprise d'emploi", précise Iris Gallois, adjointe au maire en charge de la petite enfance. "Cela répond à un engagement de campagne et rend la ville attractive."

En amont de l’intégration de l’enfant dans la dans la crèche ou chez l’assistant(e) maternel(le) et dans la mesure du possible, « une adaptation sera proposée au parent et à l’enfant », explique Hélène Rigoulot, directrice de la Petite enfance à la Ville de Nevers. « Les enfants qui n’ont jamais connu la collectivité auront besoin d’être rassurés. »
Si la démarche ou le stage aboutit à un emploi pérenne, le RAPE s’engage à accompagner les parents dans la recherche d’une solution de garde à plus long terme.

Cette expérimentation, 1e déclinaison dans la Nièvre d’un dispositif national, sera menée pendant une année à Nevers.