Aller au contenu principal

La grande finale du Tournoi des champions aura lieu au parc Roger-Salengro vendredi 30 juillet, de 17 h 30 à 20 h.

Tournoi des champions

Finale vend. 30/07, 17h30-20h (parc Salengro)
Parce que la vaccination contre la covid doit être accessible partout et pour tous, la Ville de Nevers mets en place un bus de vaccination sans rendez-vous. Plusieurs journées sont dores et déjà programmées.

VaccinoBus

Faites-vous vacciner près de chez vous.
Exposition "Quand Ariol rencontre Petit Poilu" du 22 mai au 4 septembre à la médiathèque Jean-Jaurès.

Exposition "Quand Ariol rencontre Petit Poilu"

Du 22/05 au 04/09 - Médiathèque Jean-Jaurès
Nevers plage, du 15 juillet au 15 août.

Nevers Plage

Du 15/07 au 15/08
Un été à Nevers 2021, découvrez la programmation !

Un été à Nevers 2021

Jusqu'au 21 septembre
Mercredi 21 juillet 2021

Dossier (3/3) : 1001 Vies Habitat referme le chapitre Banlay en 2023

Impasse Louis-Stevenot, les quatre bâtiments de 1001 Vies Habitat seront démolis avant fin 2023.
D’ici fin 2023, le groupe 1001 Vies Habitat (ex-Coopération et Famille) aura rasé ses quatre immeubles de l’impasse Louis-Stevenot, dans le quartier du Banlay. Soit 151 logements des années 1960 frappés par un très fort taux de vacance. Les deux tiers des 80 ménages locataires ont déjà été relogés, en partie dans le patrimoine local du bailleur social qui ne prévoit pas de reconstruction dans le Banlay.

Construits au milieu des années 1960 lors de « l’explosion » démographique et immobilière du Banlay, les quatre immeubles de 1001 Vies Habitat (voir "En savoir plus") auront disparu du paysage de l’impasse Louis-Stévenot avant la fin 2023. Avec eux, c’est l’ensemble du patrimoine de ce bailleur social, que les Neversois connaissaient précédemment sous le nom de Coopération et Famille, qui sera effacé du quartier dans lequel il ne prévoit pas de reconstruire.

Cette opération n’est pas la seule pour 1001 Vies Habitat à Nevers : 148 logements des Bas-Montots et 191 aux Courlis seront eux aussi rasés avant fin 2023. Soit un total de 490 logements démolis, et 336 conservés à Nevers par le groupe, qui possède également 116 logements dans d’autres communes de l’agglomération.

A l’origine de cette chirurgie massive, un diagnostic sans appel : le taux de vacance beaucoup trop élevé dans un parc locatif ancien. « Notre volonté est de recentrer la location sur nos bâtiments les plus qualitatifs, et de parvenir à un taux de vacance entre 10 et 15 % », explique Stéphane Bardin, directeur territorial Grand Est de 1001 Vies Habitat.

Les 80 ménages qui vivaient dans les immeubles de l’impasse Stevenot ont été informés en septembre 2019 de la décision de leur bailleur. « Une trentaine ont été relogés dans notre patrimoine à Nevers et dans l’agglomération, 26 ont trouvé eux-mêmes une autre solution, et il nous reste 27 ménages à reloger », détaille Stéphane Bardin. « Certains souhaitent rester sur le Banlay. L’objectif est de trouver une solution pour tout le monde. » Les déménagements sont pris en charge par 1001 Vies Habitat, ainsi que les travaux dans les nouveaux logements des ménages, « de 5 000 à 7 000 € en moyenne ».

En savoir plus

1001 Vies Habitat est issu de la fusion, en 2018, de plusieurs bailleurs sociaux, le Logement français, le Logement francilien et Coopération et Famille. Le groupe gère plus de 90 000 logements, essentiellement en Ile-de-France (65 000), mais aussi en Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Nouvelle-Aquitaine. Il possède 1 200 logements dans la Nièvre, dont plus de 800 à Nevers.