Aller au contenu principal

la Ville de Nevers reconduit, toujours de façon mensuelle l’action "1, 2, 3... Marchons !" pour une troisième saison

Un, deux, trois... Marchons !

Samedi 18/01 à 10h - Départ Palais Ducal
(Re)Découvrez le conservatoire de Musique et d’Art dramatique de Nevers à l’occasion de la 7e Nuit des Conservatoires.

La Nuit des Conservatoires

Vend. 31/01 (19 h / 23 h) - Centre Jean-Jaurès
La municipalité et ses agents accompagneront votre quotidien tout au long de l'année 2020 ! Heureuse année à tous.

Voeux à la population 2020

Jeudi 23 janvier à 19 h - Centre-expo
Rendez-vous samedi 18 janvier à la médiathèque pour la Nuit de la lecture : en journée, vente de livres et documents déclassés ; en soirée, une chasse au trésor inédite animera la verrière.

Nuit de la lecture - Médiathèque J.Jaurès

18/01 > vente de livres & chasse au trésor
Mercredi 15 janvier 2020

Deux semaines pour tout changer

Le premier chantier international de l'association Interstice a été organisé en 2019 au Togo.
Dix jeunes Neversois ont passé deux semaines au Togo pour un chantier orchestré par l’association Interstice. Ils sont rentrés remués en profondeur.

Les mots se bousculent, les souvenirs aussi. Quelques semaines après leur retour à Nevers, Bryan, Anissa, les deux Lina, Marc, Souhayb et les autres n’en finissent pas de raconter ce séjour à Wougoumé (Togo), où ils ont participé au forage d’un puits : « Le jour de l’inauguration, quand on a ouvert les robinets, c’était magnifique. On a vu le boulot accompli », sourit Bryan, le plus volubile du groupe de jeunes issus des Quartiers Politique de la Ville de Nevers.

Ce premier chantier international organisé par l’association Interstice, avec l’appui sur place de Voisins solidaires, a été un choc salutaire pour les dix jeunes Neversois, accompagnés par trois éducateurs. Les classes de 100 élèves, les fournitures et le matériel pédagogique inexistants, le dénuement : « On se plaint tout le temps alors qu’ici on a tout », souffle Anissa. « Ils ont d’autres problématiques que nous. »

Les éducateurs qui les ont accompagnés ont constaté « des changements », une motivation accrue pour rechercher du travail, une formation, aller à la Mission locale. Bryan montre fièrement une feuille pliée : « Le Togo, ça fait un boom sur mon CV. » Le 18 décembre, ils étaient sur la scène de l'Espace Stéphane-Hessel pour une "restitution" de ce séjour aux familles, aux habitants, aux partenaires. Et, surprise, une liaison par Skype avec Wougoumé. Tous n’ont qu’une idée en tête : « On veut y retourner pour une durée plus longue. » Dès l'été prochain, ils s'y verraient bien. Pas pour les vacances, mais pour un autre chantier : construire des sanitaires dans le collège, qui n'en compte que deux pour 400 élèves.

Page Facebook Interstice...

Sébastien Chabard