Aller au contenu principal

Rendez-vous au centre-expo les 16 et 17 novembre prochain pour le Salon de la Basse-cour et de la Biodiversité.

Salon basse-cour et biodiversité

16 & 17/11, Centre-expo
Exposition "Vaisselle en terre cuite à Neubrandenburg au XXe siècle", musée de la Faïence et des Beaux-arts, du 18/09 au 29/12/2019.

Expo vaisselle en terre cuite

18/09 > 29/12 - Musée de la Faïence
Découvrez les mille et une facettes du trompe-l’œil avec l'exposition temporaire du musée de la Faïence et des beaux-arts Frédéric-Blandin.

Expo trompe-l'oeil contemporains

5/10 > 29/12 - Musée de la Faïence et des Beaux-arts
Mardi 29 octobre 2019

Des p’tits bibis offerts

Les p’tits bibis de l’espoir, et surtout leurs confectionneuses, fabriquent des bibis pour les personnes atteintes d’un cancer.
Les patients atteints d’un cancer peuvent avoir du mal avec leur reflet dans le miroir. « Les p’tits bibis de l’espoir 58 » créent pour elles des coiffes, distribuées gratuitement.

Les p’tits bibis de l’espoir, et surtout leurs confectionneuses (et oui, ce sont des femmes !) entament leur septième année d’action, calquée sur un concept qui existait à Nantes, avec un objectif : fabriquer des bibis pour les personnes atteintes d’un cancer. Des coiffes d’été, d’intérieur ou d’hiver, bibis, chapeaux, bonnets ou turbans, et un véritable soutien pour les personnes malades. Ces petites mains œuvrent bénévolement, à raison d’une rencontre toutes les deux semaines (le lundi, de 14 h à 16 h), dans les locaux du centre social Vertpré, qui prête également les machines à coudre. Les matières premières proviennent de dons d’entreprises et de particuliers.

Les bibis sont distribués gratuitement aux personnes pendant Octobre Rose ainsi qu’en hôpital de jour, à Pierre-Bérégovoy et à la polyclinique du Val de Loire, en fonction des besoins. Des besoins qui évoluent, et à la demande du personnel médical, les couturières se sont adaptées : des bibis initiaux, simples, les patrons se sont complexifiées, et la gamme a évolué. Depuis deux ans, Les p’tits bibis confectionnent également des coussins cœur, destinés à soulager les patientes après une opération d’un cancer du sein, et des pochettes pour drains à porter en bandoulière. Une façon d’apporter un réconfort physique, moral, en éloignant l’univers médical par la gaieté des motifs et couleurs choisis.

Elles sont huit couturières, et une spécialiste du tricot, à œuvrer. La majorité avaient déjà la passion de la couture, pour certaines, c’était même un métier ; d’autres découvrent sur le tas, avec la volonté d’apprendre en faisant une bonne action. Marguerite, Solange, Liliane, Josiane, Marie-Claire, les deux Annie, Renée et Marie-Anne  sont assidues, et productives ! Rien que pour les bibis, ce sont près d’une centaine de pièces qui sortent de leur « atelier » chaque année. Emmanuelle, du Ruban Rose (12 rue Ferdinand-Gambon, à Nevers), distribue dans sa boutique les coussins à ses clientes ayant subi une mastectomie. Ces femmes, et quelques hommes pour les bérets, sont toujours touchés par ce don, enchantés que d’autres aient pensé à eux à travers leurs créations.

► Vous souhaitez vous joindre à l’équipe de bénévoles ? Vous avez des matières premières (tissus, fils, laines, état neuf uniquement) à donner ? Contactez l’accueil du centre social Vertpré : 03.86.60.30.10.