Aller au contenu principal

Ça cartoon, du 12 septembre au 31 octobre à la médiathèque

Ça cartoon

Du 12 septembre au 31 octobre - Médiathèque Jean-Jaurès
L'exposition La Jonction d'hier à aujourd'hui se tiendra du 25 août 2020 au 1er septembre 2021.

Exposition La Jonction d'hier à aujourd'hui

Promenade Pascal-François - Jusqu'au 01/09/2021
Cette exposition temporaire est à découvrir jusqu'au 27 septembre au musée de la Faïence et des Beaux-arts.

Exposition François Bonhommé

Musée de la Faïence - Jusqu'au 27/09
Mardi 19 mai 2020

Des masques faits « maison »

Réalisation des masques en tissu au sein de l'atelier Tapisserie, situé au centre technique municipal.
Les agents de l’équipe Tapisserie, aidés par d’autres collègues de la Ville et du CCAS, produisent depuis avril des masques lavables en tissu suivant le guide AFNOR. Leur mission : distribuer des masques aux agents de la Ville et du CCAS, aux personnes âgées, mais aussi en complément de l'opération "Nos quartiers ont du coeur".

Au sein de l’atelier Tapisserie de la Ville de Nevers, dépendant de la direction des Bâtiments, ils sont 8 à fabriquer des masques barrières dont Thierry Painchault, responsable de l’équipe Tapisserie, et sa collègue Margot Breton. Ils sont épaulés pour ce travail par des agents volontaires issus d’autres services municipaux et du CCAS. Cette équipe est supervisée conjointement par Thierry Painchault et Christian Loyau, chef du service Bâtiments.

Cette idée de produire des masques au sein de la Cité technique est venue des agents de l'équipe Tapisserie qui se sont proposés pour réactiver ce service, avec pour objectif de protéger au mieux l’ensemble des agents de la Ville et du CCAS, à savoir ceux déjà en poste et ceux amenés à revenir sur leur lieu de travail en raison du déconfinement effectif depuis le 11 mai. Une quantité est également destinée aux personnes âgées et en complément de l'opération "Nos quartiers ont du coeur" (lire nos articles ici et ici. Surtout, elle se concrétise depuis le 10 avril dans le respect des mesures sanitaires (application des distances de sécurité et port du masque) et sur un rythme soutenu.

À raison de 150 masques en moyenne produits par jour, cette production « maison » vient compléter la panoplie des indispensables gestes barrières face à l’épidémie de Coronavirus. Elle est vouée à être prolongée durant la période de déconfinement.

Par ailleurs, depuis fin mars, une surfileuse trois fils a été prêtée par la Ville à l’entreprise Meubles Despont, à Varennes-Vauzelles, qui se mobilise pour la fabrication de masques en tissu à destination du personnel hospitalier.

De même, depuis le 30 avril, l'équipe Tapisserie est soutenue par le lycée professionnel Jean-Rostand de deux manières : prêt de machines à coudre et implication des professeurs pour fabriquer des masques à partir des tissus coupés par l'atelier de la Ville. À la fin mai, on compte plus de 1000 masques produits grâce à l'implication de ces professeurs.