Aller au contenu principal

Logo Facebook

Logo Twitter

Logo Instagram

Logo Vimeo

Logo Pinterest

Pictogramme Flux RSS

Le eRallye Monte-Carlo 2018 part de Nevers ! Rendez-vous sur l'esplanade du Palais ducal pour découvrir les véhicules électriques.

eRallye Nevers > Monte-Carlo

Les 24 & 25 octobre - Esplanade du Palais ducal
Photographe spécialisé dans les portraits de musiciens, Richard Bellia expose à Nevers. Vernissage le 5 octobre.

Exposition Richard Bellia

Du 4 au 30 octobre - Palais ducal
Mai 68 s'affiche en images au Musée de la Faïence et des Beaux-arts Frédéric-Blandin.

Mai 68 s'affiche

2/07 > 22/12 - Musée de la Faïence
Mardi 14 novembre 2017

Des jeux dont vous êtes les héros

David Demoulin au milieu de son incroyable collection.
Samedi 18 novembre à 19 h, salle des bords de Loire, aura lieu la première Nuit du jeu. Une manifestation organisée par le Conservatoire du jeu, dont le but est de démocratiser sa pratique.

Que celles et ceux qui n’ont jamais joué au Scrabble avec leur mamie, aux Mille Bornes ou au Cluedo entre amis, au Trivial Pursuit en famille, ou encore au Dobble avec leurs enfants, lèvent la main !

David Demoulin, cofondateur du Conservatoire du jeu avec Jean-Loup Corde en 2008, n’est incontestablement pas de ceux-là. Le virus de la collectionnite aiguë et la passion, non pas du jeu, mais des jeux, ce Neversois les a attrapés dès l’enfance, et ils n’ont eu de cesse de le poursuivre depuis. Si bien que lorsqu’on a la chance de rentrer dans son musée personnel aux 6 500 trésors (!), rangés en un savant « tetris » du sol jusqu’au plafond, on est pris d’un savoureux mélange d’émerveillement et d’excitation. Car on y trouve vraiment de tout, ou presque. Des jeux de plateau datant du XIXe siècle à nos jours, des jeux vidéo et les consoles correspondantes, des jeux en bois, des cartes à collectionner, des jeux de figurines (Wargames), des livres de jeux, des livres qui traitent du jeu, des films sur cette thématique…

Il faut dire que celui qui sévit sous le pseudonyme de Jean Daoud, sur sa chaîne YouTube « ArchéoLudiK », n’a vraiment rien d’un Harpagon 2.0. Il aurait plutôt tendance à se grimer en Indiana Jones ou en Doc de « Retour vers le futur », pour nous transmettre sa marotte des jeux, leur histoire séculaire, et nous donner surtout l’envie de les essayer. Car tel est le but… du jeu !

Côté vie associative, le Conservatoire du jeu, organise régulièrement des animations sur Nevers et dans le département, ouvertes à tous. Des soirées jeu bien sûr, mais aussi des « Soirées enquête » (« Murder Party ») ou des Jeux Grandeur nature sur un week-end, où chaque joueur, costumé pour l’occasion, interprète un personnage impliqué dans une intrigue policière scénarisée, qui se retrouve plongé dans une ambiance historique, futuriste ou complètement fantaisiste, créée de toute pièce par ses organisateurs. Des tournois de jeux vidéo ou de jeux de plateau avec de nombreux lots à gagner, ainsi que des conférences et des expositions, viennent compléter une offre déjà dense.

Côté professionnel, les choses s’accélèrent également, puisque David Demoulin vient de créer sa propre entreprise en juillet 2017, spécialisée dans l’organisation de manifestations ludiques. Il propose ainsi à des établissements publics : écoles, maisons de retraite, mairies, etc., et privés, des prestations sur un territoire s’étendant jusqu’à Bourges, Tours, Clermont-Ferrand et Dijon.

Si le succès de ces animations et la demande se font grandissants, le Conservatoire du Jeu ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, puisqu’il s’apprête à organiser plusieurs manifestations d’envergure, ici même, à Nevers. Ainsi, une première Nuit du jeu ouverte à tous, agrémentée d’un tournoi de billard hollandais, aura lieu le 18 novembre. Une Fête du jeu et une Convention de jeu, ouverte aux curieux et aux passionnés, qui réunira, pour cette dernière, des stands professionnels, des éditeurs et bien entendu de nombreux ateliers de découverte, sont également en cours de programmation.

Le Conservatoire du Jeu préserve bien des trésors...
Le Conservatoire du Jeu préserve bien des trésors...

Blandine Bertrand