Aller au contenu principal

COVID-19, les mesures de confinement.

COVID-19

Ville de Nevers : 03.86.68.46.46 / CCAS : 03.86.71.80.00
La classe à horaires aménagés à dominante musicale (CHAM) de CM1 accueillera bientôt une nouvelle promotion. Avis aux passionnés ! Des réunions d'information sont programmées la semaine du 16 mars.

Classe musicale - Rentrée 2020

Candidatures jusqu'au 15 avril
Jeudi 17 janvier 2019

Des haïkus pour créer du lien

Des duos pour créer ensemble des poèmes.
Emmenés par leur professeur de français, des collégiens des Loges ont partagé un moment d’écriture avec des résidents de l’Ehpad Daniel-Benoist.

Cela fait maintenant deux ans que les deux établissements du quartier des Montots collaborent à l’émergence et au suivi de projets intergénérationnels. « Un souhait de la direction du CCAS », rappelle Isabelle Denizot, directrice de la qualité de vie et du prendre soin à l’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). « Des résidents et des collégiens se sont notamment retrouvés lors de mercredis après-midi consacrés aux jeux de société. Un autre professeur du collège est venu à l’Ehpad mener un projet de courts-métrages avec ses élèves sur le souvenir. »

Courant septembre, les classes de 5e5 et 5e4 du collège Les Loges, sous la houlette de leur professeur de français Angélique Seguin, ont étudié les haïkus du poète Bashö, puis se sont exercés à en écrire à leur tour.

Un haïku, quèsaco ? Un court poème de 3 vers, issu de la tradition japonaise, qui évoque le plus souvent la nature et les saisons. Il se compose strictement de 5, 7 et 5 syllabes et il ne faut pas déroger à cette règle. Fortes de leur expérience, les deux classes encadrées par leur professeur de français et d’autres membres de l’équipe éducative du collège, se sont rendues à l’Ehpad au cours de deux après-midis d’octobre.

La première session consistait à présenter leurs poèmes, à échanger avec les résidents et mettre en place une exposition dans les couloirs de l’établissement. La deuxième était quant à elle consacrée à partager un moment d’écriture avec une dizaine d’aînés volontaires et intéressés. Répartis en plusieurs groupes « mixtes », collégiens et seniors se sont ainsi exercés dans la joie et la bonne humeur à la création de poèmes, à la suite de quoi, ils ont partagé tous ensemble un goûter bien mérité.