Aller au contenu principal

Nevers Agglo Dans Ma Poche est une application vous offrant de faciliter votre quotidien à Nevers et dans son agglo.

Nevers Agglo Dans Ma Poche

Appli dispo sur GooglePlay et AppStore
Le prochain Caf'échange aura lieu jeudi 19 décembre à 18 h 15, à Céréa - Le Banlay (49 boulevard Maréchal Juin).

Caf'échange #35

Jeudi 19 décembre à 18 h 15 - Céréa Banlay
D'un bout à l'autre de Nevers, célébrons ensemble les fêtes de fin d'année.

Nevers en fête

Du 1er au 31 décembre
Découvrez les mille et une facettes du trompe-l’œil avec l'exposition temporaire du musée de la Faïence et des beaux-arts Frédéric-Blandin.

Expo trompe-l'oeil contemporains

5/10 > 29/12 - Musée de la Faïence et des Beaux-arts
Mercredi 31 juillet 2019

Dégooglisons !

La Direction de l’innovation numérique et des systèmes d’information (DINSI) a validé l'adoption de Qwant sur l’ensemble des postes de travail de l’administration.
Fidèle à sa philosophie de promouvoir l’utilisation d’outils libres ou vertueux, la Ville de Nevers a fait le choix de Qwant, un moteur de recherche français pour remplacer Google.

Remplacer un mastodonte comme Google n’est pas, a priori, chose aisée. Après plusieurs mois de tests et de nombreux doutes et réticences levés, la Direction de l’innovation numérique et des systèmes d’information (DINSI) a validé l'adoption de Qwant sur l’ensemble des postes de travail de l’administration, mais également, sur l’ensemble des 200 tablettes utilisées dans les écoles primaires, dans sa version Qwant Junior.

Un choix dicté par l’éthique et l’assurance du respect de la vie privée des utilisateurs, bien sûr, mais également par la pertinence des résultats obtenus. Pour l’utilisateur final, la courbe d’apprentissage est minime et la prise en main se fait en quelques minutes, avec le bénéfice de ne pas livrer en pâture au géant de Mountain View, l’historique de ses recherches et de sa navigation.

Mais la vraie singularité de Qwant réside dans sa déclinaison Junior. Cette version destinée aux 6-12 ans fournit directement des résultats de recherche qui leur sont adaptés. Pas de contenus violents, ni pornographique ou incitant à l’usage de drogues ne seront donc visibles de nos chères têtes blondes, ni même le moindre contenu publicitaire Une vraie sécurité qui a convaincu Stéphane Bernier, directeur de la DINSI, de son implantation dans les écoles. La tablette n’est plus une source de crainte pour l’enseignant. Elle redevient un simple outil, ludique, au service de l’apprentissage.