Aller au contenu principal

La Cham est ouverte à tous les enfants désireux de s’ouvrir à la musique, sans l’obligation d’être instrumentiste. Une belle opportunité !

Classes musicales - Rentrée 2022

Candidature jusqu'au 31 mai
Boucles bien-être

Boucles bien-être

Nouveauté : partez à l'assaut des boucles bien-être !
Lundi 17 janvier 2022

Découverte express du commerce en ville médiane

Jean-Baptiste Lemoyne a souhaité mener une visite de terrain dans le commerce de proximité avant de rendre les conclusions des Assises du commerce, début février.
Quelques semaines avant d’annoncer les mesures issues des Assises du commerce, le nouveau ministre des Petites et moyennes entreprises, Jean-Baptiste Lemoyne, s’est accordé une matinée d’immersion dans le commerce du centre-ville de Nevers, samedi 15 janvier. Une façon de prendre la température et de renouveler l’engagement de l’Etat à éviter la fièvre.

De la gare à la porte de Paris, via la place Carnot et le quartier Saint-Arigle, le commerce du centre-ville neversois a été pris dans le tourbillon d’une visite ministérielle, samedi 15 janvier. Menant au pas de charge le cortège officiel (1), aux côtés du maire Denis Thuriot, Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué chargé du Tourisme, des Français de l’étranger, de la Francophonie et, depuis quelques semaines, des Petites et moyennes entreprises (2), a fait étape dans une dizaine de boutiques balayant le champ du commerce de proximité : magasin de jeux de société, coiffeur, boulanger, épicerie fine, vêtements pour homme, articles de running, librairie, décoration, supérette bio, etc.

Au gré des échanges, le ministre a collecté une mosaïque d’expériences, de ressentis et, parfois, de doléances. Une vue en coupe, aussi, de la réalité du commerce de proximité, un mouvement perpétuel de d’ouvertures, de déménagements, de travaux de rénovation ou d’extension. N’hésitant pas à ajouter des haltes sur le parcours, Jean-Baptiste Lemoyne a pris le temps d’écouter chaque gérant, de dialoguer, d’encourager et, par moments, de rassurer.

Le choix de Nevers pour cette immersion « n’est pas innocent », précisait en conclusion le ministre : « Nous sortons de la période très intense des Assises du commerce, et nous avions la chance de compter Denis Thuriot parmi nos coprésidents (3). Il était donc naturel d’aller sur le terrain à Nevers, qui a plusieurs années d’expérience de revitalisation de son centre-ville. »

De ces deux heures de visite, Jean-Baptiste Lemoyne est sorti « épaté par le cadre » et satisfait de la rencontre avec « des commerçants motivés, qui ont le sens du contact ». Il a également constaté les effets des confinements répétés sur l’accélération de la conversion à l’e-commerce, complément désormais incontournable ou presque de la vente en boutique : « L’omnicanalité permet de faire face à la concurrence d’acteurs du commerce qui ne sont que sur le web. Nous aidons le commerce de proximité à s’adapter, grâce au plan de relance. Le nombre de TPE ayant un site internet est passé de 37 % à 66 % entre 2020 et aujourd’hui, et celui des TPE ayant un site marchand est passé de 15 % à 30 %. »

L’analyse des mutations de ces dernières décennies est un des enjeux des Assises du commerce, lancées par le ministère de l’Economie, des Finances et de la relance début décembre : « Nous ferons des propositions début février », explique Jean-Baptiste Lemoyne. « La France a connu la désindustrialisation. Nous voulons éviter la décommercialisation. Et pour cela, il faut donner aux commerçants la capacité à investir pour lutter à armes égales. Notre souhait est notamment de remettre de l’équité entre le commerce sur internet et le commerce physique. »

 

1. Composé du préfet Daniel Barnier, du député Patrice Perrot, du vice-président du Conseil régional Hicham Boujlilat, du vice-président du Conseil départemental Wilfrid Séjeau, du vice-président de Nevers Agglomération Fabrice Berger, de nombreux adjoints et conseillers municipaux de Nevers, du président de la Chambre de commerce et d’industrie Jean-Philippe Richard, du président de la Chambre des métiers et de l’artisanat Sébastien Thomas, du président des Vitrines de Nevers et du Grand Nevers Andrea Paoletti, etc.
2. Jean-Baptiste Lemoyne a succédé à Alain Griset.
3. Denis Thuriot était l’un des trois coprésidents de l’atelier « Reconquête du commerce dans les territoires ».