Aller au contenu principal

Exposition Jacques Braunstein

Exposition Jacques Braunstein

Jusqu'au 31/12 - Musée de la Faience
L'exposition La Jonction d'hier à aujourd'hui se tiendra du 25 août 2020 au 1er septembre 2021.

La Jonction d'hier à aujourd'hui

Prom. Pascal-François > 01/09/21
Ça cartoon, du 12 septembre au 31 octobre à la médiathèque

Ça cartoon

Du 12 septembre au 31 octobre - Médiathèque Jean-Jaurès
L'exposition Céramiques de La Montagne - Saint-Honoré-les-Bains est le fruit d'une donation majeure au musée de la Faïence et des Beaux-arts. A découvrir jusqu'à la fin de l'année 2020.

Céramiques de La Montagne

Musée de la Faïence - Jusqu'au 28/12
Jeudi 22 août 2019

Comment ça tient ?

Les jeunes apprenties ont réussi leur oeuvre : l'arc tient !
Mardi matin, dans le cadre de l'Été des 6-12 ans, nous avons suivi Justine, Aline, Aléna, Léonie et Elliot partir à la découverte des techniques de la construction médiévale afin de devenir de vrais maîtres d’œuvre en herbe.

Rendez-vous pris à 10 h dans le hall d’accueil de l’Office de tourisme, au rez-de-chaussée du Palais ducal. C’est Marie, guide conférencière à la Ville de Nevers, qui animera ce voyage thématique de 2 heures qui n’est pas sans rappeler l’univers du célèbre roman de Ken Follet, Les piliers de la terre. Ils sont cinq, quatre filles et un garçon, âgés entre 7 et 12 ans.

La première partie est consacrée à l’observation de la charpente du palais, par le prisme de ses poutres apparentes, dans la salle du conseil municipal. Les termes sont précis, Marie passe en revue l’histoire et les usages du palais et fait se concentrer les jeunes apprentis sur l’ossature du bâtiment. Puis, vient le temps de rejoindre la cathédrale pour la deuxième partie de l’animation. De la salle du conseil municipal, ils empruntent un escalier à vis, habituellement inaccessible au grand public, les menant directement sur le parvis du Palais.

Commence alors un étrange ballet (qui pourrait ressembler à s’y méprendre à un cours de gymnastique !) en pleine nef, sous la direction de Marie. Cette dernière fait observer à ses petits « rats » du jour la structure de la voûte de la cathédrale, puis les arcs romans. Mais comment les bâtisseurs ont-ils fait pour construire des arcs si parfaits et comment tiennent-ils sans s’effondrer ? Telle est bien l’énigme posée, pas si élémentaire que ça… Les enfants vont se mettre deux par deux, face à face, pour comprendre la mécanique des forces.

Retour au Palais ducal pour la dernière partie de l’animation, afin de passer de l'observation à la mise en pratique. Marie sort alors de sa mallette pédagogique plein d’éléments qui vont permettre aux enfants de recréer un mini arc roman. Encore une fois, dans la bouche de la guide conférencière, les termes employés sont précis, respect oblige envers le vocabulaire architectural. Il y est question, pour la création de cet « arc en plein cintre », de contreforts, pilastres et chapiteaux, claveaux et bien entendu clé de voûte…

Nous tairons la fin de cette aventure et le secret de cette technique, qui n’en n’est plus un d’ailleurs, grâce aux enseignements des professeurs, la magie d’internet ou des romanciers. Tout ce qu’on peut vous dire c’est que les enfants se sont bien amusés et qu’ils ont au final réussi leur « œuvre » !

En savoir plus

L’été des 6-12 ans continue

Nevers est labellisée "Villes et pays d’art et d’histoire" depuis 1989. Ce label est attribué par le ministère de la Culture et de la Communication aux collectivités territoriales qui mettent en œuvre une politique d’animation et de valorisation du patrimoine. Le service éducatif existe quant à lui depuis 1996 et propose aux enseignants et au grand public d’approfondir certaines thématiques par des visites pédagogiques en s’appuyant sur le patrimoine local.
► Page Nevers, ville et pays d'art et d'histoire

Cet été, trois animations ont été proposées dans le cadre de l’été des 6-12 ans : Comment ça tient ?, Deviens chevalier et Drôle de nature !!! Pour cette dernière, il reste une session le 27 août à 10 h.
► Plus d'infos sur la brochure Rendez-vous à Nevers (p. 12)