Aller au contenu principal

Les prises de rendez-vous se font par téléphone au 03.58.58.33.33 et sur Doctolib.

Centre de vaccination

Parc Roger-Salengro / Mercredi et samedi de 8 h à 18 h
Exposition : L'amateur d'estampes contemporaines

L'amateur d'estampes contemporaines

Du 25/09 au 30/10 - Médiathèque Jean-Jaurès
Exposition : Les œuvres sortent de leurs réserves

Les œuvres sortent de leurs réserves

Du 15/09 au 28/11 - Musée de la Faïence
Mercredi 22 septembre 2021

CM du 21 septembre 2021, les principales délibérations

Le conseil municipal s'est réuni mardi 21 septembre 2021 au Palais ducal.
Le conseil municipal s'est réuni hier au Palais ducal. On fait le point sur les principales délibérations.

L'accueil officiel des familles de réfugiés afghans par la Ville de Nevers

Le maire Denis Thuriot a ouvert la séance du conseil municipal en faisant voter une décision de principe pour accueillir officiellement des familles de réfugiés afghans suite à la prise de pouvoir des talibans. Cette décision fait écho à celle de 2015 où Nevers Agglomération avait accueilli une trentaine de familles syriennes.

Création d'un service commun de la direction générale des services entre la Ville de Nevers et Nevers Agglomération

Ce service commun sera créé à compter du 15 octobre 2021 et la gestion sera confiée à la Ville de Nevers.

Cette décision s'inscrit dans "une volonté d'améliorer le service public rendu à la population", "d'assurer la mise en œuvre optimum du projet de territoire en permettant aux collectivités et établissements publics de bénéficier de l’expertise la plus pointue dans des domaines de plus en plus techniques et d’assurer la cohérence dans la menée des dossiers transversaux", "d’assurer aux communes, notamment les plus petites, une maîtrise dans la gestion des dossiers et dans leurs réflexions et politiques, dans un souci constant d’équité territoriale et de respect de l’identité communale".

 

Attribution des subventions aux associations "Acte II"

Le montant total versé aux associations dans le cadre e cet Acte II est de 382 461 €. Le vote du budget en décembre dernier a consacré une enveloppe budgétaire dédiée au soutien financier des associations à hauteur de 1 142 653 €.

Parmi les principales associations, on recense  :

  • Bac Fm : 3 200 € pour l'acte II, 8 000 € au total en 2021 ;
  • A la rue : 20 000 € pour l'acte II, 62 000 € au total ;
  • Les Concerts nivernais : 8 000 € pour l'acte II, 26 000 € au total ;
  • L'OHVN : 9 000 € pour l'acte II, 24 900 € au total ;
  • Tandem : 3 600 € pour l'acte II, 9 000 € au total ;
  • Accueil jeunes Esgo : 12 994 € pour l'acte II, 32 486 € au total ;
  • Medio AJ Accords de Loire : 14 435 € pour l'acte II, 36 087 € au total ;
  • Medio CS Accords de Loire : 15 160 € pour l'acte II, 37 899 € au total ;
  • Medio AJ Banlay : 9 337 € pour l'acte II, 23 343 € au total ;
  • Medio CS Banlay : 16 230 € pour l'acte II, 40 576 € au total ;
  • Medio AJ Baratte : 5 239 € pour l'acte II, 13 097 € au total ;
  • Medio CS Baratte : 17 892 € pour l'acte II, 44 729 € au total ;
  • Medio AJ Vertpré : 3 188 € pour l'acte II, 7 970 € au total ;
  • Medio Vertpré : 4 864 € pour l'acte II, 21 159 € au total ;
  • Medio CS Vertpré : 20 162 € pour l'acte II, 50 404 € au total ;
  • Medio Sciences et environnement : 0 € pour l'acte II, 8 400 € au total ;
  • L'Asem : 8 000 € pour l'acte II, 20 000 € au total ;
  • Interstice : 35 200 € pour l'acte II, 88 000 € au total ;
  • Les jeunes prennent soin de leurs aînés : 20 000 € pour l'acte II, 30 000 € au total ;
  • Asptt Nevers tennis : 3 120 € pour l'acte II, 12 000 € au total ;
  • CCN : 7 600 € pour l'acte II, 19 000 € au total ;
  • CNE : 33 520 € pour l'acte II, 83 800 € au total ;
  • CNN : 8 000 € pour l'acte II, 22 400 € au total ;
  • Racing Club Nevers Challuy : 4 800 € pour l'acte II, 12 000 € au total ;
  • EBFN Basket : 6 200 € pour l'acte II, 15 500 € au total ;
  • FC Nevers : 22 000 € pour l'acte II, 55 000 € au total ;
  • USON Handball : 8 520 pour l'acte II, 21 300 € au total ;
  • USON Rugby : 44 000 € pour l'acte II, 110 000 € au total.

Déclassement par anticipation et désaffectation du bâtiment dit "Bourse du travail", boulevard Pierre-de-Coubertin

En raison de l'intérêt porté par investisseur d'acquérir, de restaurer et de développer un projet touristique dans le bâtiment de la Bourse du Travail, un découpage cadastral est en cours et un déclassement par anticipation du bien est désormais prononcé avec prise d'effet de la désaffectation dans un délai de 3 ans maximum, soit le 21 septembre 2024. 

Ce domaine public communal est composé d’un sous-sol servant de stockage, d’un logement occupé par un agent municipal et de bureaux actuellement occupés par des organisations syndicales.

Déclassement et désaffectation de l'ancienne cuisine centrale rue Albert-Camus

Mise en vente depuis 2013, l'ancienne cuisine centrale a trouvé acquéreur avec la société EMPIRE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES qui a proposé l’achat du bien qui a été accepté par délibération. Le dossier est actuellement chez le notaire pour finaliser la vente.

Ce déclassement se justifie principalement au regard de l’abandon de ce bâtiment depuis sa mise en vente. La désaffectation est déjà effective, les locaux étant inoccupés.

Une convention pour la mise en œuvre de disposition d'insertion sociale dans le cadre du PRU du Banlay pour le compte de la Ville de Nevers

A travers le programme de renouvellement urbain du Banlay, la Ville de Nevers se mobilise en faveur de l'emploi des habitants des quartiers prioritaires de la politique de ville en intensifiant son engagement dans le dispositif de mobilisation de l'achat en faveur de l'insertion et de l'emploi des personnes qui en sont éloignées.

Conformément aux engagements de la Charte locale d’insertion, déclinaison locale et collective de la Nouvelle charte nationale d'insertion 2014 –2024, la Ville de Nevers ainsi que les maîtres d’ouvrage s’engagent :

  • à obtenir au moins 5 % d’heures d’insertion sur l’ensemble des marchés de travaux des maîtres d’ouvrage. Un objectif de 7 % est fixé ;
  • à  confier à des personnes en insertion au moins 10 % des heures travaillées dans le cadre des marchés liés à la gestion urbaine de proximité (GUP) ;
  • à consacrer une partie des embauches liées à l'ingénierie des projets, au fonctionnement des équipements et actions d'accompagnement (relogement…) à des personnels en insertion.

Ces différents engagements ont été estimés à 12 998 heures d’insertion sur l’ensemble du projet de renouvellement urbain pour la Ville de Nevers, conformément à la convention pluriannuelle du projet de renouvellement urbain du quartier du Banlay à Nevers. A ce titre, la Ville de Nevers a souhaité confier à la Fabrique Emploi et Territoires (ex maison de l’emploi et de la formation), le rôle de structure opérationnelle défini dans la Charte d’insertion locale, qui aura en charge le pilotage et le suivi du dispositif de mise en œuvre des clauses sociales dans le cadre du NPNRU du Banlay.

Dans cette perspective, la Ville de Nevers contribuera au fonctionnement du Guichet unique sur la base d’un financement dont le montant annuel est fixé à 12 707 €.

En savoir plus

► Consultez le live du conseil municipal sur la page Prochaines dates et comptes rendus et sur notre page Facebook