Aller au contenu principal

Présentation de la saison culturelle 21/22 au Théâtre de Nevers le 11/06.

Présentation de la saison culturelle 21/22

11/06 au Théâtre
Participez au collectif de proximité

Banlay : participez au collectif de proximité

Du 1er au 20 juin
Exposition "Quand Ariol rencontre Petit Poilu" du 22 mai au 4 septembre à la médiathèque Jean-Jaurès.

Exposition "Quand Ariol rencontre Petit Poilu"

Du 22/05 au 04/09 - Médiathèque Jean-Jaurès
Retour à la vraie vie à partir du 19 mai !

Retour à la vraie vie !

Neversois, à vos agendas !
Les prises de rendez-vous se font par téléphone uniquement au 03.58.58.33.33.

Centre de vaccination

Prise de rendez-vous : 03.58.58.33.33
Vendredi 28 mai 2021

Cécile Dameron travaille pour et avec les habitants

Arrivée il y a 30 ans dans la Nièvre, Cécile Dameron s’investit désormais à Nevers en tant qu’élue.
Arrivée il y a 30 ans dans la Nièvre, Cécile Dameron s’investit désormais à Nevers en tant qu’élue.

Elle a d’abord œuvré pour son coin de campagne : après avoir animé un atelier au centre social, Cécile Dameron est sollicitée par l’office de tourisme, la communauté de communes... Un « effet boule de neige », comme elle le nomme, qui l’amène à devenir conseillère municipale du bourg de Saint-Bonnot ; une expérience mise entre parenthèse pour des raisons professionnelles.
En 2019, suite à une démission, elle fait son entrée au conseil municipal de Nevers. « Je suis arrivée en toute fin de mandat. J’ai eu la chance que Denis Thuriot m’ait proposé de rejoindre sa liste. Je voulais m’investir durablement pour la cité, ses habitants. »

Une année après le début du mandat, Cécile Dameron s’inquiète que la pandémie freine la mise en place de certains projets, notamment ceux en lien avec les habitants, avec parmi les engagements qui lui tiennent à cœur, celui du renouveau des conseils de quartiers. Elle qui habite en centre-ville s’est vue attribuer le quartier Cœur de ville-Jonction : « Je souhaite prolonger le travail entamé par Pierrette Concile, qui m’a passé le témoin. Je suis souvent sollicitée aux sujets des nuisances, il y a un manque de tolérance. On doit accueillir les problématiques mais chacun doit y mettre du sien.» Cécile Dameron rencontre régulièrement Mahamadou Sangaré (quartier nord et ouest) et Claude Loron (quartier est) : « ça a du sens de travailler ensemble, d’avoir un fil conducteur entre les quartiers. Nous sommes complémentaires. »

Elle œuvre aussi au côté du Centre Communal d’Action Sociale, notamment pour le pôle seniors, en lien avec Martine Mazoyer. Elle qui a été soignante et qui est aujourd’hui cadre de santé apporte son expérience : « Je suis quelqu’un de posée, toujours à la recherche du consensus. » Si avec tout ça, « les journées ne sont pas assez longues et les nuits trop courtes », Cécile Dameron s’enrichit de ce mandat : « C’est une ouverture d’esprit, j’apprécie de travailler aux côtés d’autres, avec des visions différentes des choses. »