Aller au contenu principal

Le prochain Caf'échange aura lieu jeudi 19 décembre à 18 h 15, à Céréa - Le Banlay (49 boulevard Maréchal Juin).

Caf'échange #35

Jeudi 19 décembre à 18 h 15 - Céréa Banlay
D'un bout à l'autre de Nevers, célébrons ensemble les fêtes de fin d'année.

Nevers en fête

Du 1er au 31 décembre
Exposition "Vaisselle en terre cuite à Neubrandenburg au XXe siècle", musée de la Faïence et des Beaux-arts, du 18/09 au 29/12/2019.

Expo vaisselle en terre cuite

18/09 > 29/12 - Musée de la Faïence
Découvrez les mille et une facettes du trompe-l’œil avec l'exposition temporaire du musée de la Faïence et des beaux-arts Frédéric-Blandin.

Expo trompe-l'oeil contemporains

5/10 > 29/12 - Musée de la Faïence et des Beaux-arts
Mardi 19 novembre 2019

Ça fourmille dans les crèches (1/4)

Atelier de cuisine à Pirouette, dans le cadre du "Moment des parents".
Décrocher le « Label Vie », c’est l’objectif que se sont donné, chacune à leur rythme, Clapotis, Souricette, Calinours, Pirouette, Gribouille, Frimousse, Les Lucioles et Nougatine, les huit structures d'accueil de la petite enfance à Nevers. Nous avons rencontré toutes les équipes pour faire un point d’étape. Premier thème : l'alimentation.

La démarche "Label Vie"

Au quotidien, il s’agit pour les structures du pôle petit enfance du CCAS d’adopter dès que possible une démarche écoresponsable pour favoriser le bien-être des 0-3 ans.

Après un premier audit réalisé en 2018, les structures d’accueil de la petite enfance ont mis ou sont en train de mettre en place des « fiches action » répertoriant 3 à 4 réalisations engagées en ce sens. Un deuxième audit devrait avoir lieu au printemps et les premières labellisations devraient s’opérer d’ici la fin d’année 2020.

Des produits frais, locaux et de saison, quand c’est possible

Lorsque les structures ont la chance d’avoir une cuisinière, comme c’est le cas à Clapotis et Souricette, cela se traduit par une mise en avant de produits frais, locaux, de saison et faits maison, avec une partie en bio quand c’est, d’une part, financièrement possible, et d’autre part, quand les fournisseurs locaux sont en capacité de répondre à cette demande.

Stéphanie, cuisinière à Souricette depuis 4 ans, est particulièrement sensible à ces questions : « Je privilégie le fait maison et le goût avant tout. Je fais également une veille sur la composition des autres produits que l’on achète, plus particulièrement sur les additifs. Mon objectif est de donner quelque chose de sain à manger aux enfants ». À l'année, les produits bio et locaux représentent 15 % de la consommation totale au sein du multi-accueil. Mieux, ils représentent 80 à 90 % en période estivale.

Dans cette même intention de vouloir sensibiliser un plus large public, des ateliers parents-enfants ont été également mis en place sur ce thème, et plus largement sur l’éducation au goût et à la diversification alimentaire, notamment à Clapotis, Pirouette et aux Lucioles.

 

► À suivre :  la (re)connexion à son environnement.