Aller au contenu principal

Evénement Harry Potter

L'univers Harry Potter s'installe à la médiathèque

Du 5 janv. au 20 fév. - Médiathèque Jean-Jaurès
La Ville de Nevers vous adresse ses meilleurs vœux pour l'année 2021.

Meilleurs vœux

2021
Mercredi 30 décembre 2020

Bertrand Couturier : « Le bon sens doit primer »

« Il y a un vrai lien entre mon métier et mon investissement en tant qu’élu », explique Bertrand Couturier.
De voisin bourguignon, Bertrand Couturier a fait le choix de devenir Neversois. Rencontre.

Fils d’agriculteur, amoureux des espaces naturels, Bertrand Couturier se lance dans une formation en sciences de l’environnement et application du développement durable. Il débute sa carrière dans sa ville de naissance, Dijon, avant de découvrir Nevers en intégrant la Chambre de commerce et d’industrie. Il s’investit dans la vie locale en relançant l’association de la Jeune chambre économique, alors en sommeil, et choisit, avec sa compagne, de s’installer durablement dans la cité ducale, faisant le choix « de la qualité de vie dans une ville à taille humaine, plus en cohérence avec [leurs] projets. »

Depuis, ses activités l’amènent à proposer de l’audit et du conseil dans le domaine du management de l’environnement et la responsabilité sociétale des organisations d’un secteur grand est de la France. « Il y a un vrai lien entre mon métier et mon investissement en tant qu’élu », explique Bertrand Couturier. « Il s’agit d’appréhender les mêmes enjeux avec une vision positive des défis écologiques, sociaux et économiques qui se présentent à nous. »

Il souhaite dialoguer tant avec des « agents, citoyens, qu’élus et dirigeants » : « La dynamique de changement ne peut se faire qu’avec l’adhésion, même s’il faut savoir trancher. J’aime le parler vrai et juste. » Il travaille à l’inscription du territoire neversois dans une mobilité plus durable (vélo, électrique, etc.), mais aussi pour développer des coopérations avec les acteurs de l’économie sociale et solidaire notamment. « L’acte de consommation est important, on doit avoir conscience de ses impacts », affirme-t-il.

Synthèse de sa vision, la notion de territoire intelligent lui tient particulièrement à cœur : « Dans le domaine des nouvelles technologies comme dans tout, le bon sens doit primer. » Et de conclure : « Il faut intégrer les réalités du quotidien mais aussi prendre de la hauteur. »

En savoir plus

► Composition du conseil municipal