Aller au contenu principal

Alerte sécheresse renforcée

Alerte sécheresse renforcée

Usages domestiques
Votre nouveau trimestriel d’information d'agglomération.

Nevers Agglo ça me botte #3

Notre Agglo, un magazine
un été à Nevers

un été à Nevers

Découvrez le programme !
TMN saison 2022-2023 : la billetterie est ouverte !

TMN : saison 2022-2023

Billetterie en ligne ouverte depuis le 10 juin
www.moustigre.org

www.moustigre.org

Privé d'accès à l'eau, le moustique-tigre ne se reproduit pas.
Vendredi 6 mars 2020

Banlay : relogement avant démolition

D’ici 2026, Nièvre Habitat aura fait disparaître 11 de ses 26 immeubles du Banlay, dans le cadre du Programme de rénovation urbaine de ce quartier.
D’ici 2026, Nièvre Habitat aura fait disparaître 11 de ses 26 immeubles du Banlay, dans le cadre d’un Programme de rénovation urbaine unique dans l’histoire du plus vaste quartier de Nevers.

Avant la première phase qui verra tomber d’ici fin 2020 trois bâtiments – les 3-5 et 12-14 rue Gustave-Flaubert et le 2 rue Henri-Foucaud –, 39 locataires de Nièvre Habitat ont fait l’objet d’un accompagnement par l’Office public de l’habitat de la Nièvre pour retrouver un logement conforme à leurs demandes : « L’un a quitté le département, les 38 autres ont souhaité rester sur l’agglomération de Nevers », détaille Cécile Remillier, directrice générale de Nièvre Habitat. « Parmi eux, 24 ont demandé à rester sur le Banlay, ce qui traduit un fort attachement à ce quartier. »

Dix autres ont emménagé dans d’autres logements de Nièvre Habitat, à Nevers pour la plupart : « Un est parti à Varennes-Vauzelles, un second à Coulanges-lès-Nevers. » Enfin, quatre sont partis dans le parc privé. Tous les déménagements ont été pris en charge par l’office public, qui dédie un agent au relogement, étape sensible : « Il faut beaucoup d’empathie, d’écoute. Quitter son immeuble, c’est comme un deuil. »

La phase 2 est lancée

Nièvre Habitat amorce la phase 2 du PRU du Banlay. Cette fois-ci, deux bâtiments de la rue Emile-Combes sont concernés par le diptyque relogement-démolition. 62 personnes sont à reloger, dont 23 enfants. Les locataires ont de 27 à 94 ans.

En 2026, Nièvre Habitat aura démoli 419 de ses 1 084 logements du Banlay, en aura réhabilité 415, et construira 100 logements dans le quartier et à l’extérieur. L’office investit consacre 28 M€ à cette opération, dont le coût total s’élève à 72 M€.